undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:16,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mai 2011
When I was a kid I owned an encyclopedia that my grandpa had given us. My family owned many other reference works as well, and a little nerd that I was I had spent many hours reading and browsing those thick books that contained more knowledge than I could ever hope to absorb. There was something really appealing about the idea that all of the knowledge can be systematized and presented in a coherent, all-encompassing whole. And yet, the sheer size of those thick volumes made me wonder if I will ever be able to read it all. Apparently, there are a few brave souls out there who had stopped wondering and decided to undertake the task of reading the entire encyclopedia, and not just any old encyclopedia. Alan Jacobs, the author of this book, decided at the ripe old age of thirty five to read the entire Encyclopedia Britannica, the gold standard of encyclopedias. This was a monumental task by any measure. Thirty three thousand pages, spread across thirty or so big hard-bound volumes, is probably more text than most of us will absorb in our lifetimes. He chronicles his adventure in this book, interspersing mostly entertaining and curious bits of information from Britannica with personal stories and anecdotes. He recounts meeting Alex Trebek (and mistaking him for a gardener), his (mis)adventure on "Millionaire," and many very personal tales about his very accomplished family. It is precisely through these vignettes that we are able to truly relate to his adventure with Britannica. Jacobs makes it seem that almost anyone could do this, just wake up one morning and read the whole encyclopedia. His writing style is very fluid and entertaining, and he is very good at endearingly deprecating himself. He makes vivid the very human side of knowledge, even when it is at its driest.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour briller devant ses pairs, l'auteur s'est lancé dans la lecture attentive et méthodique de l'ensemble des articles de l'encyclopédie Britannica. Bien entendu, il en devient une vraie plaie : pas une conversation où il ne tente d'insérer ses connaissances les plus fraîches, fussent-elles aussi éloignées du sujet en cours que le sont génétiquement les cœlacanthe, qui sont des crossoptérygiens, et les némathelminthes, qui sont des pseudocœlomates (cette phrase est un exemple de ce qu'il peut lancer lors d'un dîner avec de vagues connaissances....).

Évidemment, comme il se souvient surtout de ce qu'il vient de lire, la plupart des mots qu'il utilise débutent par la même lettre...

Souvent drôle, parfois long, ce livre se lit comme une encyclopédie : on peut entreprendre un chapitre sans avoir lu le précédent. Parfait pour le métro (si vous arrivez, bien entendu, à tenir votre portable à portée des yeux malgré le sac à dos du mec qui recule sur vous à chaque secousse et les coudes pointus de la blonde d'à coté qui ne veut surtout pas se pousser d'un millimètre même si c'est le grand vide de l'autre coté... @!#$#$ ! Bon, ça fait du bien d'en parler :)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2007
Si l'intitule du livre ne fait pas particulierement envie (La quete d'un journaliste pour lire toute l'Encyclopedia Britannica), A.J. Jacobs, par ailleurs journaliste chez Esquire, reussit a en faire un ouvrage franchement hilarant et passionnant. Il y mele sa tentative de s'inscrire a Jeopardy (echec) puis a 'Qui veut gagner des millions' (succès) tout en détaillant les conséquences de sa quête sur sa vie de couple, son travail, etc.
C'est vraiment très drôle et instructif. Que demander de plus?
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici