undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:18,69 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

"Powers" est une série de comic books mensuels lancée en l'an 2000 chez Image Comics par Brian Michael Bendis (textes) et Michael Avon Oeming (dessins) avant de se poursuivre chez Icon (Marvel Comics) à compter de 2004.

Comme j'achète et lis la série "Powers" sous la forme de "Definitive Collections" (1), je ne sais rien de la série dite "vol. 3" publiée de 2009 à 2012 (11 numéros), pas encore rééditée mais disponible sous forme de deux trade paperbacks.

Les deux personnages principaux sont respectivement Christian Walker et Deena Pilgrim, deux flics. Tandis que Walker est devenu flic après avoir perdu ses pouvoirs de super-héros (il a depuis récupéré des "pouvoirs", mais reste coi sur le sujet), Pilgrim est devenue une "Powers" dans le cadre de son activité de flic. Elle a même fait des trucs pas bien avec ces pouvoirs...

Après des choses que je n'ai pas lues, Walker a cessé d'être flic et a disparu de la circulation tandis que Pilgrim est "draftée" au début de cet ouvrage en tant qu'agent du FBI, dans un service spécialisé dans les "Powers". Car les "Powers", rapport aux destructions qu'on leur doit, sont désormais de la compétence des Feds.

"Powers Bureau", donc.

Pilgrim n'a évidemment de cesse de retrouver son collègue qu'elle n'est pas censée "aimer d'amour" mais avec qui elle a une relation très forte.

Walker va se retrouver également embauché dans ce service du FBI, au grand dam des agents "normaux" qui ne pigent pas comment on peut tenir à carreau ces satanés "Powers" en embauchant des... "Powers". Mais la chef de service est particulièrement compréhensive car elle est elle-même une... "Powers".

La première enquête de Walker et Pilgrim avec leur nouveau badge est particulièrement sordide et vicieuse. Mais leur énorme expérience et la nouvelle Retro Girl vont grandement les aider. En plus, ils vont retrouver une ancienne connaissance et mobiliser le legs d'un ancien collègue... "Powers".

Regroupant les 6 premiers comic books de ce "vol. 4" de la série, ce tome est particulièrement dense et, par moments, éprouvant compte tenu de la violence verbale ou autre qu'il mobilise. Le "F-word" apparaît dans toutes ses conjugaisons et à tous les coins de phylactère, ainsi que quelques scènes peu montrables à des gamin(e)s. On est dans un univers "super-noir" que les deux auteurs rendent à merveille.

Pour les fans déjà acquis, c'est le bonheur de retrouver ce couple improbable mais fusionnel. Avec ses secrets que chacun garde vis-à-vis de l'autre.

Pour les néophytes, il faut entrer dans le jeu graphique de l'ami Oeming et dans celui des dialogues mitraillettes pleins de menaces à la noix de Bendis.

Les "extras" comprennent les couvertures originales et alternatives (David Mack, David LaFuente...), des pages non gardées dans la version finale, des pages "en travaux" etc.

(1) 'Powers: The Definitive Collection Vol. 1' (#1-11 + Powers Coloring Activity Book), 'Powers: The Definitive Collection vol. 2' (#12-24 + Annual 2001), 'Powers: The Definitive Collection Vol. 3' (#25-37), 'Powers: The Definitive Collection Vol. 4' (#1-18) et 'Powers: The Definitive Collection Vol. 5' (#19-30 + Annual 2008).
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

23,54 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici