Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
2
4,0 sur 5 étoiles
Fables vol. 8: Wolves
Format: Broché|Modifier
Prix:14,47 €+ 0,01 € expédition

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 21 septembre 2009
Pour la huitième fois, Bill Willingham nous invite au pays des Fables pour plusieurs missions différentes. Vincent Jagatbehari (Mowgli) traque le grand méchant loup (Bigby) pour lui proposer un marché conçu par le Prince Charmant. Le Grand Méchant Loup accomplit une mission de représailles en territoire ennemi, jusque dans la cabane de l'Adversaire. Le sort des enfants de Blanche Neige (y compris du septième) trouve une résolution satisfaisante. Et Cendrillon accomplit une mission de bobologue chez les géants du pays des nuages.

Une fois de plus, Bill Willingham, Mark Buckingham et Steve Leialoha nous propose un recueil (épisodes 48 à 51 de la série mensuelle) d'un très haut niveau. Les péripéties de Mowgli au pays des loups sont enchanteresses : page découpée en 4 cases laissant une grande place aux paysages sauvages, style d'illustrations se rapprochant de plus en plus du grand Jack Kirby, inventivité du scénario, retour à la nature... La mission de Bigby est ingénieuse et efficace et permet aux Fables exilées de gagner le temps nécessaire pour organiser une résistance efficace (je passerais sous silence un jugement valeur discutable sur Israël qui n'engage que Willingham) avec l'aide de nouveaux personnages des Fables. La conclusion des aventures de Bigby et Blanche Neige est évidente et elle reste très délectable. La mission de Cendrillon vient compléter le tout sur un ton plus léger avec des dessins de Shawn McManus en dessous de ceux de l'équipe habituelle, tout en étant très professionnels.

Ce tome se termine par la reproduction du script de Bill Willingham pour le numéro 50. Sa lecture m'a intéressé. Sans contenir de découverte captivante, ce script permet d'évaluer le niveau de détails et de conception imputable à Willingham et la marge de manaeuvre de Mark Buckingham. Il s'avère que le script est très complet (rien à voir avec la méthode Marvel) et que l'expérience de Willingham en tant que dessinateur (dans sa série "Elementals") est mise au service de la mise en page et des successions de cases en séquence.

Pour moi, ce tome est à mettre au même niveau que les précédents. Sa teneur en aventure, émerveillement, contes et personnages savoureux est exceptionnelle et c'est avec plaisir que j'ai assisté en invité privilégié au mariage.
33 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 5 février 2007
Globalement, "Fables" est l'histoire de personnages de contes de fée chassés de leurs terres et ayant trouvé refuge en un lieu imaginaire appelé New York où ils ont refait leur vie. Mais ils sont menacés par l'adversaire qui mène une guerre de conquête sans relâche. Le nouveau maire (prince charmant) a un plan (au nom d'assez mauvais goût) mais il faut tout d'abord retrouver le grand méchant loup pour le mettre à exécution.

Ca délaye de plus en plus. Comme d'habitude, on ajoute une histoire courte à l'histoire principale, histoire de meubler. Plus ça avance et moins l'histoire avance. De plus la spécificité initiale (personnages de contes et légendes vivant dans notre monde) perd de son importance et l'histoire se banalise. Encore un album comme ça et moi j'arrête.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici