undrgrnd Cliquez ici Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Litte Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 avril 2003
En premier lieu, le livre ne comporte que 31 chapitres dont l’épilogue, ce qui laisse présager un manque d’action. Arrivé à la moitié du livre, cela se confirme. Pas un seul combat, aucune pas de bataille finale que j’espérais malgré tout. L’histoire n’avance pas et les bouleversements que tout le monde attend ne sont pas au rendez-vous.
Côté personnages, ce n’est pas très brillant.
Perrin est encore et toujours en train de rechercher sa femme et comme les choses tournent, je redoute qu'il en soit au même stade une fois la série finie.
Elayne est présente dans de nombreux chapitres qui sont tous aussi inutiles les uns que les autres et je trouve qu’Aviendha à de moins en moins d’ampleur.
Les Forsaken sont inexistants ainsi que Rand (et Min) et Nyneave (et Lan).
En effet, Rand apparaît tardivement et n'a que 2 chapitres consacrés plus l'épilogue, ce qui est largement insuffisant pour nous décrire les conséquences de la fin de Winter's Heart.
Quant à Nyneave, elle fait juste une brève apparition pour le moins dénuée d’intérêt.
Ceux qui ont été déçus par Path of Daggers et Crown of Swords qui étaient certes moins riches que les autres volumes, mais tout de même très bon, seront d'autant plus déçus par Crossroads of Twilight. En compilant Winter’s Heart et Crossroads of Twilight, on aurait obtenu un très bon ouvrage et gagner du temps.
Ce livre n’a malgré tout pas que des mauvais côtés. Crossroads of Twilight est avant tout un livre où les personnages prennent des décisions plus ou moins importantes dont certaines sont tout de même stupéfiante, le seul ennui, c’est que l’on est frustré de ne pas assister aux conséquences de ces décisions.
Les prochains livres devraient remonter à la hauteur d’un The Shadow Rising à la suite des décisions prises dans ce livre.
En conclusion, Crossroads of Twilight n’est pas un livre mauvais, mais seulement désagréablement surprenant.
0Commentaire| 37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2003
J'ai commencé cette série en 1991 et ai attendu toujours avec impatience les volumes successifs. Malgré le style un peu simple de ces livres et les reactions un peu prévisibles des personnages principaux, qui ont tous du mal à grandir, la reconstruction précise d'une société complexe et l'introduction progressive de personnages et de régions nouvelles donnent une dimension épique à cette série. Il semble malheureusement que, ayant épuisé la description de la géographie locale, Mr. Jordan soit tombé en panne d'inspiration. Dans ce volume en particulier, les actions des personnages n'ont plus aucune envergure mais se limitent à des banalités comme le choix d'une robe, un problème de chaise pliante ou la température du bain. Les quelques discussions sérieuses entre Aes Sedais sont sans inspiration et ne refletent pas la sagesse presumee de personnages ayant vecus plusieurs centaines d'annees ! Il me semble donc que l'auteur a perdu le dynamisme qu'il exhibait dans ses premiers volumes et ne peut plus realiser la vision d'ensemble d'un mythe en mouvement. Il est meme possible que nous ne voyions jamais la conclusion de ce cycle... J'attendrai encore avec impatience le prochain volume de la série, mais ce sera d'abord pour juger si cette stagnation a été endiguée ou si la série est définitivement perdue ! Je ne souhaite pas en tout cas retrouver un volume qui porte sur une durée de 10 jours et des détails de vie quotidienne.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2003
3 ans d’attente et un goût d’inachevé, une grande déprime quand on sait qu’il va encore falloir patienter près de 2-3 ans avant de pouvoir lire, voire déguster (pour les fans) le prochain opus de Robert Jordan. Prenons notre mal en patience et parlons de « Crossroads of twilight ». Ce livre tient la part belle au jeu des maisons et aux diverses intrigues misent en place dans les tomes précédents (tomes qu’il faut maîtriser un minimum sous peine de se trouver un peu perdu) et malheureusement cela n’avance pas trop. Les fans d’action, lecteurs de David Gemmel trouveront certainement cette ouvrage ennuyeux, ceux de George r.r. Martin, specialiste dans l'intrigue en tout genre, apprecieront. En effet, CoT s’adresse aux fans de la série. Robert Jordan plante ici le décors de la dernière bataille et cela ne se fait pas sans mal. Certains personnages sont, à mon goût un peu délaissés. Jordan met dans cet ouvrage en avant la gente féminine et bizarrement, aucune des intrigues traitées ne sont resolues et aucune des quêtes des principaux protagonistes n’aboutissent.L'ouvrage n’apporte donc rien de transcendant.
Mais bon, cela fait toujours plaisir de retrouver des personnages auxquels nous sommes attachés, dans un monde toujours aussi complet et complexe. De plus, il ne faut pas en tenir rigueur à Robert Jordan car cet ouvrage peut être considéré comme une transition, une etape obligée précèdant sans aucun doute un véritable feu d’artifices et de rebondissements dans ces 2 prochains livres(on peut faire confiance à R.Jordan pour ça).
Bonne lecture
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2004
Il reste dix pages à lire et pour l'instant, vous n'avez vu que des personnages ouvrir et fermer des portes, lisser leurs robes ou rougir. Tout ce qui, dans les premiers volumes de la série, lui donnait sa profondeur et son relief est devenu ici d'une insupportable répétition. Sans compter que certains personnages, parfaitement accessoires, se voient consacrer des chapitres entiers.
L'Histoire n'avance pas, mais les "petites" histoires non plus. Jordan brode, et brode et... Vou l'aurez compris, la deuxième étoile a été accordée en mémoire du début de la série.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2004
Certes, l'action est lente... Certes, certains chapitres n'ammenent pas grand chose...
Mais j'ai retrouvé (pour la première fois depuis 2 ou 3 volumes) certains éléments qui avaient complètement disparus (tel les DarkHounds, par exemple), en bref, ce qui faisait de cette série de la Fantasy et non pas un conte historique...
On est encore loin du niveau des premiers volumes, mais on s'en approche...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2005
What a waste of time. just skip this one and move on as nothing happens, the story doesn't progress one iota and it seems as if the author is on auto pilot. None of the story threads develop, nor do the characters (Rand turns up as a bit player for a few chapters at the end and if I was cynical I would suggest this book was simply a way of milking the cash cow. My suggestion is write off your losses and go and see how it should be done by reading Steven Erikson's Tales of the Mazalan series- I'm almost embarrassed to mention both series in the same review. If you find a good review of this book its because the person hasn't read it or is a friend of the author.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2003
Après un _Winter's Heart_ où toute l'action était concentrée dans les 100 dernières pages, voici _Crossroads of Twilight_, le volume où il ne se passe *rien*. Jordan reprend l'action *avant* la fin de WH, et on a assiste à de palpitantes aventures : Rand traverse une pièce, Elayne prend un bain, une Aes Sedai regarde par la fenêtre. Et c'est tout. 800 pages pour quelques jours d'intrigue. Ajoutons que l'une des rares informations intéressantes qu'on apprend nous est apportée au détour d'une phrase (le personnage se souvenant d'avoir fait quelque chose, le quelque chose se situant entre WH et CoT). Et le volume est incompréhensible pour qui n'a pas lu la série précédente.
Bref, CoT ne mérite pas d'être acheté, même en poche. Diverses théories pour expliquer cet état de fait désolant : Jordan ne sait pas comment finir, Jordan a perdu l'inspiration. Ou plus simplement, Jordan en veut seulement à l'argent de ses lecteurs, qu'il prend [...] qui achèteront n'importe quoi pourvu que ce soit marqué "Wheel of Time" sur la couverture. Attendez le volume 11, CoT n'est qu'une parenthèse inutile.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2006
voila la problematique du livre...vous y trouverez les reponses.

Perrin va t-il retrouver les shaidos? masema va t-il accepter de voir Rand?

elayne arrivera t-elle a monter sur le trone? les espions, les sea folks, the kin, a quoi servent-ils?

Egwene rencontrera beaucoup de problemes auxquels elles trouvera des solutions surprenantes! comment s'occuper de la tour blanche? et de la noire?

Elaida sortira-t-elle des mains de sa "conseillere"?

mat seduira t-il la fille des neufs lunes? comment? pourquoi? veut-il echapper a son futur?

comment Rand va-t-il combattre l'ombre et les seanchans?

le tenebreux est plus que jamais en contact du monde reel, des morts, des marques...

en conclusion, Robert Jordan nous donne l'impression de regler les problemes de second ordre avant de s'attaquer aux vrais questions: les reprouvés, les seanchans, padan fain, morridin, osan'gar, aran'gar...

j'ai trouvé interessant les passages sur Mat, Rand ou encore Perrin, cependant je trouve quelque peu ennuyeux ceux sur Elayne et la bataille pour le trone, qui n'avance pas et occupe tout de meme quelques chapitres.

j'entame tout de meme le 11eme tome car j'ai vraiment envie de decouvrir le denouement!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2004
Livre de chevet ? Oui. Car ce tome vous fera somnoler du début à la fin. Ce n'est qu'un ouvrage préparatoire aux deux suivants. A mon avis, l'auteur brode à rallonge pour tenir ses 12 tomes prévus et faire des ventes. Mais on le sent lassé par sa propre histoire. Surement l'envie d'écrire d'autres histoires. D'ailleurs, le délai entre le 9eme et 10eme tome me seble confirmer ce désinterressement de l'auteur.
Tiens bon Jordan ! Et fini en beauté ce très bon cycle, quoique inégal selon les tomes.
Ne fait pas comme Stephen King avec le pistolero qui finira ... un jour, peut être.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2007
je rejoindrai le groupe des deçus par ce livre car l'histoire n'est qu'un mic mac d'élément inutiles qui parviennent presque a etouffer les passages vraiment importants du livre...On y retrouve Egwenne qui pour ne pas changer a des problemes avec les "Sitters" (désolé de l'anglicisme), Rand qui se pose TOUJOURS des questions sur que faire avec ses amours, que faire avec lew thérin, que faire avec les Aes Sedai sans pour autant trouver plus de réponses...Perrin plus ennuyeux que jamais avec ses états d'ame sur sa femme.Le seul personnage a peu pres interressant étant Mat. Ce livre ne nous apprend presque rien sur le déroulement de l'histoire et en plus la foultitude de personnages supplémentaires parviennent presque a nous embrouiller completement (ah c'était qui elle deja...et pourtant en général je retiens les noms des perso..)...enfin bon a lire quand meme pour pouvoir enchainer sur knife of dream mais avec beaucoup de pincettes...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,40 €
6,79 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici