undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Oeuvre incontournable du XXieme siecle, l Archipel du Goulag est un requisitoire sans pitié contre le système carcéral soviétique dont a eu à souffrir Alexandre Soljenitsyne et, avec lui, des millions de russes et autres populations de l ancien empire sovietique.

L ouvrage est incroyablement documenté, surtout lorsque l on connait les conditions dans lesquelles il fut écrit et nombre de passages vous glacent le dos. Cependant, en esprit russe qu il est, Soljenitsyne arrive toujours, au milieu de tous les drames décrits a glisser une pointe d humour, a démonter l absurdité d un tel systeme, a promener sur son histoire un oeil amusé et plein de recul.

Ce premier tome (d une série de 3) s attache à expliquer la genése des camps, la manière dont ils font logiquement suite (en pire) aux prisons tsaristes. Puis l auteur démonte le déroulement des procès, l éventail (infini) des accusations qui pouvaient vous amener à étre condamnés, les méthodes d extractions des aveux, puis, peu a peu, on descend dans l enfer de l archipel (qui s étendait aux 4 coins du pays, comme un monde parrallele et invisible à ceux qui n y étaient pas): l incarceration, la deshumanisation, les camps (ou prisons) de transits, les transports (terre, mer, rien ne nous sera épargnés), les différentes classes de condamnés...

La lecture de cet ouvrage est une édifiante descente dans les pires extremes du stalinismes, dans l absurdité d un systeme devenu fou. Un document historique qui jettera, a tout jamais, une ombre lugubre sur les lendemains qui chantent et, plus généralement, sur un XXieme siecle aux atrocités jamais égalées à ce jour.
22 commentaires| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'invite le lecteur du premier tome de "L'Archipel du Goulag" à se procurer la dernière version mise enrichie publiée en 1991, éditée chez Fayard, dans l'attente des publications des tomes 2 et 3 également remis à jour chez le même éditeur.

Soljenitsyne décrit son propre emprisonnement, lui capitaine d'une batterie de campagne pendant la seconde guerre mondiale. Un billet adressé à un ami, intercepté par la censure, dans lequel il critiquait l'emploi massif de troupes mal équipées contre l'ennemi allemand - et le carnage qui s'ensuivait - fut assimilé à une critique de Staline lui-même. La chute en enfer, l'incarcération, le goulag, la misère, la solitude, les questions sur soi et sur les autres. Les rencontres également exceptionnelles. Ce livre est la version enrichie, complète de celle qui fut éditée en catastrophe en 1974 afin de libérer Soljenitsyne des griffes du pouvoir communiste URSS. Oeuvre admirable car oeuvre de souffrance, spirituelle, exceptionnellement documentée et à ce titre, oeuvre d'historien (l'auteur écrivait tout sur tous les supports qu'il trouvait ou pouvait se confectionner), psychologique, humaine. L'Archipel du Goulag fit l'effet d'un tremblement de terre en URSS et dans le monde et permit une prise de conscience accélérée des peuples voulant se libérer des idéologies. Chef d'oeuvre ! Je regrette l'absence d'édition des deux autres tomes, lus dans leur version première, excellents au demeurant (dont le passage "l'âme dans les barbelés", dans le tome 2 signifiant la conversion de l'auteur à sa foi première de chrétien orthodoxe).
0Commentaire| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2015
*Ce commentaire vaut pour les tomes I et II*
Je ne sais pas combien de kilos j'ai pris en lisant ces deux tomes à cause des quantités de cacahuètes que j'ai dû grignoter pendant leur lecture à cause du stress. Impossible de lire sans grignoter quelque chose.
Le style n'est pas toujours très bon. On sent qu'il y a eu peu de relectures et, parfois, le sens se perd un peu. C'est écrit comme une retranscription d'un discours parlé, et il faut saluer la tâche rendue d'autant plus difficile des traducteurs.
Mais ces défauts n'ont aucune importance au vu des qualités de l’œuvre :
La première : l'exclusivité ! Je pense ne pas me tromper en disant qu'aucun autre livre ne traite du sujet abordé avec autant de force et d'authenticité. Si on ne lit pas ce livre, on est ignorant concernant un des pans les plus important de l'Histoire du XXième siècle ! Rien que ça...
La seconde : l'exhaustivité. Et c'est presque un point faible, il est vrai, car certaines parties (notamment celle des procès) sont un peu longues. Ainsi, il faudra d'ailleurs attendre le deuxième tome pour "entrer" au goulag. Mais au moins on est documenté !
La troisième : la sincérité de l'auteur, qui ne saurait être remise en doute. Le manque de peaufinage du texte en est d'ailleurs une preuve : son témoignage est brut de décoffrage, il est écrit d'une traite.
La quatrième : la méthode. Même si l'auteur ne donne pas le détail de ses sources, il prévient quand trop peu de personnes ont été témoins de ce qu'il rapporte. Et c'est un détail important, car il est très difficile de croire ce qu'on lit tout au long du livre tellement cela dépasse les limites de l'imagination dans l'horreur !
La cinquième, enfin : la foi ! Ce livre est ouvertement un livre sur la foi, car c'est en faveur de la foi qu'il se termine ! Après avoir vu l'enfer sur Terre, l'avoir touché, en avoir été victime, loin de haïr, l'auteur se rend compte de ses péchés et remercie Dieu de l'avoir mis à l'épreuve.
En bref, un livre capital, un livre passionnant, émouvant, terrifiant, qui fait de nous des hommes rien qu'à sa lecture...
Merci !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est une histoire tragique qui est racontée ici. On y apprend beaucoup notamment que le régime des goulags a démarré dès l'arrivée au pouvoir de Lénine, c'était en effet le seul moyen de faire fonctionner ce régime monstrueux.
Soljénitsyne nous montre combien de vies ont été brisés, combien de gens sont morts notamment dans de grands travaux tel que le canal Don/Volga. Il nous montre la vie tragique des 'zeks' en Sibérie.
Un livre qui fait beaucoup réfléchir.
22 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2012
C'est un ouvrage phénoménal qui tranche le marxisme, du moins ce que Lénine et les suivants en avait fait, à la racine. Même barbarie que le nazisme ; le désordre en plus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2015
Livre de qualité moyenne. Je désigne bien sur le contenant et non le contenu.
Concernant la livraison, le colis a été trouvé ouvert dans ma boite aux lettres ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2013
un livre très particulier sur l'union soviétique et sur la culture russe. très instructif. à lire absolument pour mieux appréhender ce grand et beau pays.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2016
Les heures passées à dévorer cet ouvrage ont fini de forger ma conception de la démocratie, de la liberté et du bonheur. Merci M.Soljénitsyne.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2016
passionnant et tellement lucide dans une période qui ne voulait pas voir ses démons.que lon soit daccord ou non avec ses vues.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2016
Ce qui est vraiment intéressant dans ce livre, c'est quand l'auteur raconte ce qui lui est arrivé personnellement. Et malheureusement ce n'est pas une grande partie du livre.
J'ai l'impression qu'il se répète beaucoup et ça devient de moins en moins intéressant au fil de la lecture. Du coup comme on s'ennuie un peu, c'est difficile de saisir les informations.
Je ne conseil pas ce livre a des gens comme moi qui sont curieux mais pas historiens.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,00 €
9,90 €
12,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)