undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 décembre 2010
Comme beaucoup d'ouvrages de cet auteur, la démarche est passionnante: faire prendre conscience de nos fonctionnements cérébraux les plus complexes à travers les pertes ou l'amoindrissement de certaines de nos capacités.Ici, le thème est celui de notre manière de "voir", au sens le plus large du terme.
Le style de l'auteur est aisément compréhensible. Neurologue, il fait avec beaucoup d'empathie, des études de cas extraordinaires, tels ce peintre qui perd la vision des couleurs.
Seul bémol, la disposition typographique et le format du livre en poche, rendent sur certaines pages la lecture fastidieuse car les notes envahissent le texte et obligent à une gymnastique visuelle, pour faire cohabiter les différents niveaux de texte.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2013
Ce livre est une incontournable synthèse de ce qui a été écrit sur les sourds et la surdité. Mais la lecture est hachée : si seulement il avait pu utiliser les -notes de bas de page- avec parcimonie !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La principale difficulté de ce livre est la place prise par les annotations, les notes de bas de page, parfois plus importantes sur une même feuille que le texte lui-même. Il leur arrive d’être tellement longues qu’elles envahissent plusieurs pages consécutives et lorsque vous revenez au texte, il faut quelques secondes pour reprendre pied dans la lecture et le thème abordé dans le paragraphe.
Si l’on fait abstraction de cet écueil, c’est une lecture abordable, instructive, intéressante et plutôt complète. Elle se compose de trois parties.

La première partie retrace un historique de la surdité agrémenté de nombreux renvois à d’autres ouvrages ou articles ainsi qu’un début de réflexion sur langue des signes ou oral pour les personnes souffrant de surdité, la place des sourds dans la soiciété.

La deuxième partie, la plus longue et très intéressante d’un point de vue des connaissances qu’elle apporte, se penche sur la langue des signes, son utilisation, sa place dans la vie des sourds. L’auteur aborde aussi la relation à l’autre, et comment les signes sont la parole. Le dilemme de certains parents, qui veulent que leur enfant soit bien chez les sourds mais aussi chez les entendants (et pour cela avoir la possibilité de communiquer des deux façons de peur de ne sentir appartenir à aucun des deux mondes.)
Il développe la langue des signes en la présentant, en expliquant comment elle utilise l’espace, la position des mains, les yeux et le visage du signeur. Comment un même signe peut être modifié dans l’espace pour donner différents sens (exemple avec le « signe » regarder qui peut vouloir dire surveiller, dévisager, fixer des yeux, regarder longtemps…)
Il nous rappelle que la langue des signes ( à ne pas confondre avec le français signé ou l’américain signé) est une langue à part entière avec une syntaxe grammaticale qui lui est propre.

La troisième relate une grève en Mars 1988 à l’Université de Gallaudet, destinée aux sourds et malentendants, située à Washington où l’enseignement est bilingue. Les étudiants ont manifesté pour obtenir un président d’université sourd.
Cette partie développe les relations entre sourds et entendants et démontrent combien les personnes sourdes revendiquent d’appartenir à une communauté d’où la nécessité d’un responsable qui les comprenne.

Je côtoie des élèves sourds, je pratique la LSF (langue des signes française) depuis 2004. J’ai donc apprécié cet essai qui m’a donné d’autres éléments pour mieux comprendre la communauté sourde, les respecter encore plus si cela est possible, les connaître et les aimer pour ce qu’ils sont, comme ils sont avec toutes leurs richesses (ce dont je ne doutais pas et dont je suis persuadée depuis des années.)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
mais le livre n'est pas vraiment facile à lire: il y a autant de texte que de notes, d'explications, d'annexes. On s'y perd facilement. Mais le livre mérite d'être lu par tous ceux interessés par la culture des Sourds.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2011
Ce livre est difficile a lire, il comportent énormément de note qui complique ça lecture.
Pourtant ce livre est très intéressant j'ai appris énormément de chose sur les sourds, sur leur combat pour imposé leur langage et non pas celui choisi par des gens bien entendants.
Même si il est difficile je conseille cet ouvrage. On est tellement pris qu'on a envie de passé un cap et apprendre a notre tours le langage des signes.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici