undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
14
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 août 2005
J'ai acheté ce livre par passion pour les années 60...Après avoir lu Burroughs, Selby ou Bukowsky, j'ai eu envie d'élargir mes lectures à d'autres auteurs qui me feraient aussi revivre cette ambiance si particulière. Ce qui m'a plu dans le livre c'est le fait que ce n'est pas une fiction mais une sorte de reportage....On a l'impression de faire nous aussi partit du voyage des Pranksters, d'accompagner Neal Cassidy et Ken Kesey...On essaye de comprendre ces jeunes qui partent à la découverte de l'Acid Test....On rit, on tremble avec eux...
Je conseille ce livre à tous ceux qui veulent en savoir plus sur l'une des cultures de cette époque là....Juste une chose....Concernant les Beatles : Ceux-ci ne feront pas parti de leur aventure....Dans le livre, les Beatles ne sont qu'un nom écrit sur une pancarte...Donc ne vous attendez pas à une rencontre mythique....D'ailleurs niveau musique, à part les Gratefull Dead, aucun « grand » groupe de cette période n'apparaît, ne dialogue avec un Pranksters...Mais cela n'enlève rien aux richesses du livre...au contraire...Car ainsi, on peut se dire que nous aussi, on aurait pu être un Merry Pranksters !
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1964. Ken Kesey, auteur du roman culte « Vol au-dessus d’un nid de coucou », est un des leaders charismatiques de la bohème de San Francisco. Après avoir découvert les effets du LSD en tant que cobaye lors d’une étude sur les effets des drogues psychotropes, il diffuse son usage dans son entourage.
Alors que sa maison de San Francisco est détruite par un promoteur, il s’installe dans la campagne californienne et va créer une des toutes premières communautés hippie, les Merry Pranksters.
Après avoir racheté un vieux bus et l’avoir couvert de peinture fluo (la day-glo), notre bande d’hurluberlus, enfumée à l’herbe et shootée à l’acide, part en vadrouille pour New York. Le conducteur est Neal Cassady, le pote de Kerouac dans le mythique « Sur la route »…

Tom Wolfe est un drôle d’écrivain. Figure de proue du nouveau journalisme qui mêle la littérature et le reportage, il a repris le flambeau de ses ainés Norman Mailer et Truman Capote. Dandy excentrique terriblement New yorkais, il s’affiche toujours en complet blanc, cravate et guêtres. En bon disciple de Zola et de Balzac, c’est un observateur très pointu de la société américaine, de ses contradictions, déviances et mutations.

Paru en 1968, « Acid test » est son premier livre. Dans un style descriptif et brillant, il nous fait plonger dans l’univers du prophète psychédélique Kesey et de ses disciples Pranksters.
Leurs virées en bus, leurs rencontres hétéroclites avec les Hells Angels ou l’église unitarienne, leur fuite au Mexique sous la menace du FBI prennent l’allure d’une odyssée moderne. Les Acid tests, dégustations collectives de LSD sur fond de musique des « Grateful dead » et de lumières stroboscopiques, deviennent les fêtes mythiques de la contreculture des années 60.
Il y a dans le récit des longueurs et on peut se lasser des personnages. Certaines descriptions des délires des Pranksters sont carrément barbantes.
Mais ce qui est à mon sens très fort dans ce livre, c’est que Tom Wolfe sait nous faire pleinement participer à l’exubérance des évènements tout en gardant une certaine distance avec le côté gourou de Kesey et les abus de ses apôtres.
« Acid test », reportage littéraire, est depuis devenu l’évangile de la révolution libertaire des années 60, qui aboutit en France à notre mai 68.

Cette page de notre histoire contemporaine est écrite par un grand écrivain et est souvent agréable à lire.
A découvrir sans hésiter si vous êtes un fan des années 60.
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 novembre 2005
Wolfe nous raconte l'histoire d'une partie du mouvement Beatnik, ancêtre des Hippies.
Sur le ton journalistique qu'on lui connaît, il nous permet de croiser quelques figures emblématiques de la contre-culture des 60's : Allen Ginsberg, Neal Cassady, Ken Kesey (futur auteur de "Vol au-dessus d'un nid de coucou"), Jack Kerouac, etc.
J'en suis ressorti empreint d'une certaine nostalgie pour une époque certainement plus détendue et déconnante que la notre.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Plongée au sein du monde hippie américain, Acid Test raconte l'aventure de Tom Wolfe dans le bus scolaire des Merry Pranksters. Quelques figures emblématiques apparaissent comme pour parrainer l'entreprise : Ken Kesey (auteur « Vol au dessus d'un nid de coucou » et grand cobaye de LSD), Neal Cassidy (comme un écho de « Sur la route ») ou le Grateful Dead (bien que ce groupe soit nettement plus mythique aux USA qu'en France). D'errances en bus à l'exil forcé de Kesey, le groupe accumule des expériences où le voyage, la fête, la drogue et la vie communautaire sont autant de principes fédérateurs. C'est à la fois cocasse, inconscient, débridé et halluciné mais l'approche journalistique de l'auteur impose pourtant une vraie cohérence à l'ensemble. Il est difficile de toujours savoir quelle est la part de réalité et de fiction dans le récit mais Acid Test est néanmoins un reportage passionnant car le lecteur sent à quel point l'auteur est proche de la vérité de cette époque.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cette première oeuvre de Tom Wolfe n'a évidemment rien à voir avec les romans pour lesquels l'auteur a connu un succès énorme (Le Bûcher des Vanités; Un Homme, un Vrai). Il s'agit ici d'un documentaire sur le mouvement psychédélique engagé par les Merry Pranksters, un mouvement assez méconnu de ce côté-ci de l'Atlantique mais qui réjouira ceux portés sur la culture (en particulier la musique) de l'époque. Dans son épilogue, Wolfe souligne qu'il a écrit ce livre dans le but de retracer l'ambiance surréaliste qui régnait alors. C'est parfaitement réussi, avec un style littéraire totalement novateur et qui rend bien compte des expériences sous acide vécus par ses protagonistes. Une arrivée fracassante dans la littérature américaine, dans laquelle Wolfe est encore un maître plus de 40 ans plus tard.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2014
Pour tous ceux qui s'intéressent à ken kesey et la beat generation c'est à lire ! On est complètement immergé dans ce groupe de beatnik/hippie, et on vit avec eux les années 60. On croise Jack Kerouac, Timothy Leary ou encore Allen Ginsberg, et on fait une partie du voyage avec eux !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2013
Super. Il rend bien compte de l expérience psychédélique et spirituelle dans laquelle cette tribu s est lancée au début des sixties...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2014
Excellent! Un apperçu réel sur un moment historique concernant plusieurs élements de la socièté américaine et de toute l'humanité !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2014
J'en sors à l'instant. Comment quelques molécules ont fait flipper le FBI et tout l'establishment début 60'. A la tête de la croisade, Ken le conquérant, chevalier splendide et grotesque, absurde et vaillant, la somme des contradictions est infinie. Derrière lui (ou devant ?), une troupe de clowns acidulés, flashant de Dglo, au sourire figé, zygomatiques à 360°, caricature du défoncé. Voilà pour la forme; Sur le fond, une tribu d'insoumis, de robins des bois du subconscient, d'artisans de l'utopie du changement, les miroirs de la transcendance de la connerie, les volontaires au sacrifice neuronal, la tragédie pour certains, bloqués au paradis ou en enfer, et pour d'autres sacralisés dans le temple de la "psychédélie". Incroyable de sens et de non sens...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2016
On n'a rien écrit de mieux sur la dimension psychédélique comme part essentielle de l'histoire de la contre-culture californienne.
Un livre historique indispensable de surcroît haut en couleur. Plaisirs sensoriels et intellectuels mêlés.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
7,70 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici