undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
33
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 novembre 2006
Je lis les enquêtes de l'inspecteur wallander depuis le début de la série (dans l'ordre chronologique des histoires et non dans l'ordre de parution en France...), et "Le guerrier solitaire" m'apparait comme le plus prenant pour l'instant. Les crimes très gore et horribles donnent un nouveau ton aux romans plus "gentils" d'avant. La vie perso de Wallander n'en est pas moins intéressante : on s'attache vite à ce personnage. Le dénouement et la découverte du coupable soi-même au cours des pages sont passionnants. Vivement la prochaine enquête dans "la cinquième femme".
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2003
Mankell est un ecrivain hors pair qui tiendrait de Simenon et de lawrence block.Des personnages et des psychologies tres soignes.Beaucoup d humanite,De tres bonnes egnimes , ce qu il faut de sang mais pas une goutte de plus.Jamais vulgaire.
Le tout dans les paysages d une Suede magnifique.
Mankel vous fait regretter de ne pas le lire en suedois.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Une jeune fille s'immole par le feu dans un champ, un tueur en série scalpe ses victimes, l'inspecteur Wallander mène l'enquête. L'auteur a pris le parti du réalisme, de décrire avec minutie une enquête et ses aléas, de présenter un enquêteur avec ses doutes et avec son horreur face à l'abject. L'action se passe en Suède, avec des décors et des codes sociaux différents de ce qu'on a l'habitude de voir ou de lire. Le livre n'est pas un livre d'action ni un thriller, mais on ne s'ennuie pas et il est intéressant de lire autre chose.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2006
Comme tous les livres de MANKELL que j'ai lus, celui ci nous entraîne dans une enquête sordide, difficile.
Un suicide par le feu d'une jeune fille et 3 meurtres très "gore"; Kurt va s'acharner pour trouver le coupable en y laissant encore quelques plumes, car cette violence grandissante en Suède le pertube et l'empêche souvent de dormir.
Le fait qu' on connaisse le nom du coupable dès le début du livre n'enlève rien au mystère de l'enquête. Le lecteur comme WALLANDER sont bouleversés à la fin du livre, bouleversés par cette violence, ce malheur, cette misère. J'ai aimé ce livre et je crois bien que je me suis atachée à KURT Wallander.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2003
Il faut lire Henning Mankell car il est beaucoup plus qu'un auteur de polar venu du froid (Suède). Loin des clichés d'une Suède aseptisée, il décortique les maux d'une société où les repères sociaux et familiaux se délitent, il en tire aussi quelques fils ténus porteur de bribes d'espérance. On retrouve avec émotion, de roman en roman, l'inspecteur Kurt Wallander, anti-héros, flic avec états d'âme, jamais blassé. Au fil des romans de Mankell, il prend humanité et épaisseur, contre-poids en sorte à l'univers sordide dans lequel on le suit, sans un instant d'ennui au fil des pages. Après Les chiens de Riga, ce Guerrier solitaire est une pierre plus noire encore dans le jardin de l'auteur.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2008
Voila un polar très très bien écrit, très poignant, Henning Mankell n'y va pas de main morte et son oeuvre n'en ai que plus percutante. Certes on n'attend pas la fin pour connaître le meutrier, mais c'est là que l'auteur réalise un coup de maître car tout en nous dévoilant relativement rapidement qui se cache derrière tout ça on reste quand même en haleine en suivant la traque incessante, l'intelligence remarquable du coupable et la fin qui est quelque peu surprenante.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2006
Un nouveau tour de force de Mankell : on se doute très rapidement de l'identité du tueur (quoi que, on a bien quelques hésitations, tellement la solution semble hideuse), mais le roman ne perd pas de son intensité, et on court jusqu'à l'issue du livre ! A lire absolument.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2008
Au risque de me répéter, j'aime Mankell, j'aime l'inspecteur Wallander et ses collaborateurs, j'ai beaucoup aimé ce roman qui nous replonge dans le monde des petits gens et des riches pervertis.Même si le coupable se découvre au début , ce roman nous tient en haleine jusqu'au bout et nous nous mettons dans la peau de l'inspecteur avec ses doutes, ses fatigues, ses interrogations.Mankell, continuez à nous écrire encore beaucoup de romans, même si je préfère voir la Suède sous un jour plus bucolique.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2001
On découvre un monde de folie, ou l'art de tuer est hors du commun et le besoin de vengeance est incompréhensible , on se doute se qui pousse le scalpeur à faire ces actes horrible et celui ci nous pousse à dévorer chaques mots de chaques pages en ayant chaud par moment et froid dans le dos dans d'autre. On ne s'ennui pas, pour passer un bon moment dans le monde du guerrier lisez le livre sans modération...et attention la suéde à des bons auteurs.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce roman fait une part belle à la vie privée du commissaire Wallander. On n’aime ou on n’aime pas ces incessantes digressions, prétexte à une critique acerbe de la société suédoise. Personnellement, je suis un grand fan et je trouve que cela humanise considérablement le commissaire, à mille lieux des clichés classiques des héros ou précisément des anti-héros.

On retrouve ainsi Kurt Wallander aux prises avec une jeune fille qui s’immole devant lui et un serial killer qui tue à la hache en ayant soin de scalper ses victimes. Wallander va ici tenter de trouver le lien entre ces 2 affaires apparemment bien distinctes qui se déroulent au début de l’été avec le couperet des vacances du commissaire, en train d’essayer de nouer une relation (Baiba pour les connaisseurs) et qui ne veut absolument pas reporter ses vacances. On sait très vite qui est le coupable et on suit la lente progression de l’enquête jusqu’à le voir tomber.

Je suis définitivement tombé sous le charme de ce commissaire atypique et surtout de la plume de Mankell, sans concession pour son beau pays. Ce volet est particulièrement bien réussi, peut-être mon préféré, en attendant la suite (je reprends la saga dans l’ordre).
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici