undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
10
3,8 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce livre est génial... D'abord il faut dire que l'écriture est pleine d'humour et de sarcasme, on rit à chaque page, c'est sarcastique mais tellement vrai! On en append beaucoup sur la société espagnole et c'est super. C'est un vrai livre policier avec une bonne intrigue qui ne se dénoue qu'au dernier chapitre! Juste un petit bémol : il y a énormément de personnages dans l'histoire, et quelque fois c'est un peu difficile de s'y retrouver! Mais la manière dont c'est écrit pardonne bien cette intrigue compliquée! JE RECOMMENDE !
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fraîchement sorti d'un hôpital psychiatrique, le narrateur et (anti-)héros se voit offrir la gérance du salon de coiffure de son beau-frère. La séduisante Yvette lui y rend visite non pour une coupe mais pour le charger du vol d'un dossier bleu dans le bureau d'un entrepreneur, Pardalot. Mais Pardalot est assassiné dans son bureau, le soir même où le narrateur commet son forfait. Comme il anticipe qu'il va se retrouver le suspect n°1, ce dernier décide d'enquêter sur le crime.

Entre farce policière et satire sociale, « l'artiste des dames » combine une intrigue, des rebondissements rocambolesques, un héros déjanté, des personnages loufoques, des dialogues truculents et irrévérencieux et certes quelques longueurs. Par son systématisme, le style lasse parfois un peu mais il est le plus souvent source de rire. Des petits magouilleurs et autres canailles aux politiciens corrompus et entrepreneurs véreux, aucun ne résiste à la plume à la fois bouffonne et acerbe d'Eduardo Mendoza.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2006
En lisant ce livre qui est le meilleur de Mendoza, on ne peut qu'exploser de rire tout en parcourant en long et en large tous les quartiers de Barcelone en compagnie de ce héros antiheros à peine sorti de son asile.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2013
Une perle d'humour noir au service d'une enquête policière improbable. L'intrigue est rondement menée. Notre héros en perpétuel déséquilibre finit par nous surprendre par sa perspicacité. Mendoza est un funambule. Il réussit un roman atypique qui nous laisse le sourire aux lèvres de la premiere à la dernière page.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai lu presque tous livres d'Eduardo Mendonza et je suis une admiratrice de son humour déjanté , loufoque et de son lyrisme mais cet ouvrage ci est d'un ennui mortel et pas drôle....
D'abord le presonnage est celui des précedents le détective enfermé dans un asile d'aliénes . Alors ça part bien et puis on revoit sa soeur Candida au coeur d'or , c'est un laideron qui se prostitue par gentillesse pour les indigents .Elle s'est marriée et le nouveau mari offre á notre ami ,le detective fou, un emploi de coiffeur dans un salon de beauté ... Toujours vide. Malgré les efforts du début , l'histoire va pietiner .
Notre ami detective cette fois ci s'essoufle avec l'histoire de Pardalot un homme d'affaires assassiné.
On tourne toujours autour de la fausse Ivet , fausse fille du défunt et du chauffeur sénegalais son complice. Dommage pour la 1ere fois je ne me suis pas tordue de rire en lisant Eduardo Mendoza j'ai baillé...

Eduardo Mendoza est l'auteur de "la ville des prodiges " qui retrace son amour pour sa Barcelone adorée. Il a écrit des romans très drôles et burlesques comme "sans nouvelles de Gurb "" un extra terrestre mutant qui décide de ne plus patrouiller dans l'espace et de s'installer a Barcelone ainsi que le "labyrinthe des olives " et "le mystère de la Crypte ensorcelée " qui raconte l' histoire d'un fou promu détective malgré lui , personnage picaresque drôle attachant et émouvant!.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2014
J'avais lu sans nouvelles de Gurb du même auteur qui m'a fait mourir de rire à plusieurs reprises et j'ai acheté celui-ci uniquement sur le nom de l'auteur...quelle déception.... l'histoire n'a ni queue ni tête les personnages agissent de manières totalement incohérentes ce n'est même pas pour une touche tragi-comique non! Juste ils agissent stupidement, pourquoi? Parce-que l'auteur le veut! A plusieurs reprises on se retrouve dans une pièce de théâtre chorale sans aucune raison ni but....sans oublié que le narrateur ( le personnage principale) à le "comic awareness" ( il est conscient qu'il est dans un livre...) donc il brise allégrement et à plusieurs reprise le 4e mur sans aucune raison, dans une tentative veine d'apporter de la connivence avec le lecteur...passez votre chemin et si vous ne l'avez pas lu sans nouvelles de Gurb du même auteur est 100x mieux
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2010
Humour surréaliste. Histoire rocambolesque. Foisonnement de personnages complètement décalés et de situations improbables.
J'ai lu d'une traite mon premier livre de Mendoza.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2013
Un vendredi soir alors que je déambulais à la FNAC, je tombe sur le rayon littérature Espagnole. La couverture m'a de suite fait de l'oeil, et la quatrième de couverture se voulait "alléchante" ! Mais ça ne sera pas allé bien loin. Soixante pages, que de labeur, que de longueur, écrire pour pas grand chose. Des phrases qui n'en finissent pas (comme Ruiz Zafon dans le jeu de l'ange), un personnage plat, sans relief. Un récit alambiqué, peu de dialogues, embrouillé. Bref, je suis déçue car j'avais des espoirs dans ce livre. Cela ne vient pas de la traduction qui elle est parfaite. Dommage !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2014
Si vous aimez les histoires avec beaucoup d'absurde et une bonne dose d'humour, il faut vous laisser embarquer dans les aventures de ce repris de justice qui sort d'un hopital psychiatrique pour ouvrir un salon de coiffure ou ne vient personne. Entre deux standwichs aux calamars, il lui arrive des aventures surprenantes et déroutantes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2010
Un peu déroutant au début car le discours de "l'artiste" est un peu alambiqué on prend vite plaisir à lire ses aventures. Beaucoup d'humour et de dérision.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)