undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 17 commentaires(4 étoiles). Afficher tous les commentaires
Ce roman policier met aux prises l'inspecteur Harry Hole avec un mystérieux tueur en série, ayant déjà tué deux femmes de manière cruelle lorsque la police, impuissante, se décide à le faire retrouver pour le convaincre d'enquêter.
En effet, Hole a démissionné de la police à la suite de sa dernière enquête, retracée dans le "Bonhomme de neige". "Le léopard" fait de nombreuses références à cette enquête, car elle impliquait également un tueur en série et aide à comprendre la situation physique et mentale présente de l'inspecteur.

Pour cette raison, ce policier n'est sans doute pas celui à recommender pour un lecteur souhaitant découvrir le personnage de Harry Hole. Une fois cette réserve faite, il faut dire aussi que "Le léopard" séduira ceux ayant déjà apprécié les précédents livres : intrigue bien construite, description imagée et étoffée des situations et des personnages, mélange bien dosé d'action et de reflexion. Les 800 pages se lisent... presque trop vite.
Pour ma part, au travers des déplacements sur Hong-Kong et Goma, j'ai retrouvé avec plaisir le mouvement et l'atmosphère d'un de ses premiers opus : "Les cafards".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2011
Au risque de dénoter avec les commentaires dithyrambiques sur ce roman, si je dois avouer que j'ai apprécié ce livre, tout comme j'avais apprécié "l'homme chauve souris", je le classerais dans les bons thrillers, sans plus...
La trame est simple voire classique : un policier en rupture de ban est récupéré par sa hiérarchie pour enquêter sur des meurtres en série, sur fond de guerre des polices, d'amours impossibles, et de voyages au coeur de l'afrique noire (et volcanique). L'écriture est fluide, certains passages du livre sont saisissants de réalisme (l'épisode de l'avalanche notamment) et Jo Nesbo a un réel talent pour nous amener avec lui au coeur de son récit.
Mais 761 pages, pour moi, c'est 150 de trop. Le roman aurait pu s'achever bien avant, sans perdre de sa qualité. Je n'ai pas très bien compris pourquoi Harry Hole allait se perdre au bord d'un volcan congolais, après des aventures aussi rocambolesques que peu crédibles. Cela ne nuit pas cependant au roman, que vous pouvez acheter sans problème !
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2014
Un scénario compliqué et captivant qui vous emmène dans des coins très contrastés de part le monde (Norvège v/ Afrique v/ Hong-Kong) pour suivre une enquête des plus complexes, sous intrigue politico-policière. Beaucoup de rebondissements.

On entre très rapidement dans l'univers de l'inspecteur Hole, même sans avoir lu les précédents de la série. Ca donne envie de reprendre la série depuis le début.

Les effusions de sang sont parfois très durement décrites, au point d'en faire parfois même souffrir moralement le lecteur, mais sans doute doit-on s'y attendre dans ce genre littéraire?

A recommander en tout cas!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avant de parler du dernier Jo Nesbo Le léopard : une parenthèse sur les 'hackers' ou plutôt hackeuses qui, modernité oblige, commencent à peupler nos polars.
Passons rapidement sur la punkette suédoise Lisbeth chez feu Stieg Larsson, elle aura eu au moins le mérite de nous avoir fait connaître la silhouette de Noomi Rapace à l'écran.
On avait déjà la délicieuse Signorina Elettra en talons aiguilles chez Dona Leon dont ne sait jamais trop d'où lui viennent ses entrées dans les arcanes informatiques italiennes : surdouée de l'informatique ou bien carnet rose d'anciens amants bien rempli ? Le mystère est bien gardé !
Dans un tout autre genre, Josiane la acqueuse (sic) valait également le déplacement chez Fred Vargas, une mamie capable d'égaliser les finances des riches et de donner aux pauvres. Visiblement, j'ai regardé le JT ce soir : elle a dû cesser ses activités ... dommage.
Et puis voici donc Jo Nesbo qui y va de sa contribution au panthéon des pirates para-policières : originalité garantie pur jus d'airelles de Norvège, avec cette fois une Katherine mal remise de son aventure avec le Bonhomme de Neige et devenue hackeuse dans un asile psychiatrique : elle utilise le PC de la salle de récréation quand l'infirmière en chef a le dos tourné ...
On se contrefout des aspects technico-électroniques (y'a suffisamment de séries télé pour ça et puis on n'est pas au boulot) mais alors, nom d'un cookie, quels personnages ! quelles fortes et originales personnalités !
Nul doute qu'on reparlera de cette bientôt fameuse collection de acqueuses .... (tiens, que des femmes ?)

Allez revenons à ce nouveau Nesbo.
On reste exactement dans la veine du précédent Bonhomme de Neige : polar fleuve, serial-killer, fausses pistes en tout genre. En peut-être un peu mieux.
Disons le tout de go, depuis le Bonhomme de Neige, le filon des premiers épisodes s'est un peu tari : Jo Nesbo semble se cantonner à du bon vieux polar classique. Et à nos yeux, ça ne vaut quand même pas les premières enquêtes de Harry Hole. Bon c'est dit.
Reste du très bon polar, façon Connelly, revisité Scandinavie, tendance Hannibal Lecter.
Exit le vilain ripoux Waaler, on découvre désormais Bellman un nouveau méchant d'une brigade rivale, beau et ambitieux, grrr...
Comme précédemment, Jo Nesbo confirme qu'il est devenu le maître incontesté de la fausse piste : on aura pas moins de trois arrestations dans cet épisode ! dont une à mi-parcours (mais vu la taille du bouquin, le lecteur futé se doute bien que c'est pas la bonne, ha ha !).
Qui plus est Jo Nesbo a renoué avec son envie de faire voyager son inspecteur Harry : on ira avec lui jusqu'au Congo, on fera une petite virée en NZ (cf. L'homme chauve-souris) et au début du bouquin, la jolie Kaja Solness est obligée d'aller chercher Harry dans les bas-fonds de Hong-Kong (l'alcool ne suffit plus, il est devenu accro à l'opium après la débâcle du Bonhomme de Neige !).
Bref, tous les ingrédients sont là.
Avec même une petite référence au sinistre roi Leopold I de Belgique connu pour les exactions commises dans sa colonie privée du Congo, un triste sire qu'on avait déjà croisé dans le film Blood Diamond.
Ce Léopard (l'animal qui adapte sa propre respiration à celle de sa proie pour mieux la surprendre ... brrr), ce léopard donc, pourrait bien être le pavé idéal pour les plages cet été (dès que les températures seront remontées).
Pour celles et ceux qui aiment se faire peur.
11 commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2012
Le Léopard est un thriller sacrément bien écrit. La prose de Nesbo est elliptique et c'est un style que je trouve riche. Néanmoins, il m'a fallu faire de nombreux retours en arrière afin de comprendre les avancées de l'enquête. Peut-être à cause d'un trop grand nombre de personnages.
Mis à part cette petite difficulté, j'ai vraiment aimé Le Léopard. Ce roman donne envie de poursuivre les enquêtes Holiennes.
Je le recommande parce que Jo Nesbo, pour moi, fait vraiment partie des Grands.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2013
Décidemment on ne s ennuie jamais en compagnie de Harry Hole , le flic désabusé et parfois désespéré !
Encore un excellent roman de Jo Nesbo, qui nous fait decouvrir à la fois les régions neigeuses de la Norvège et les mines du coeur de l Afrique avec une intrigue qui tient en haleine !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2012
j'adore l'écriture de cet auteur qui conduit ses enquêtes avec une précision méticuleuse.

Impossible de s'ennuyer dans ces lectures...où le flic ne se croit pas tout puissant, mais va au bout de ses recherches.

C'est magnifique!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2013
A gritty thriller with Harry Hole searching for a serial killer having been persuaded to return home from the Far East. His drink/drug problem is a bit of a distraction after a while and I could have done with less time spent on it.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J`ai lu plusieurs Harry Hole, mais celui-là bat des records. L`inspecteur est devenu Bruce Willis dans un Die Hard. Dommage ! Ce qui sauve le roman c'est l'intrigue, toujours aussi surprenante. C'est pour ça que j'aime Jo Nesbø.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2014
Although it requires a lot of concentration ,probably cos of the Scandinavian used ,place names,characters etc.l couldn't put it down.Which is a good sign for any author
This was my first Hole but surely not last
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)