Cliquez ici Cliquez ici hallogno. CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles
5
3,4 sur 5 étoiles
Todo modo
Format: Poche|Modifier
Prix:7,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime

le 30 juin 2012
Déçu par ce roman policier du grand Leonardo Sciascia, pas tant que l'intrigue soit tirée par les cheveux parce qu'on adhère finalement assez vite au fait qu'elle n'ait pas de sens ni de résolution, mais parce qu'il nous emmène dans un monde surréaliste et trop factice. Il reste toutefois sa critique à la fois de la religion et des hommes de pouvoir italiens (sûrement à l'image de ceux de tous les pays). Les rares femmes ne sont que des accessoires à l'image du monde qu'il critique. Son regard est très cynique et c'est effrayant parce qu'il semble que rien n'est exagéré quand on sait qu'il a une grande connaissance de ces milieux (il est notamment spécialiste de la mafia et des processus de corruption, lire l'excellent "Le Jour de la Chouette"). Le prêtre, l'être paraissant le plus équilibré et charismatique (au bon sens du terme) de la bande, est depuis longtemps perdu pour l'Eglise (ce n'est pas forcement un mal!), mais en utilise toujours les ficelles pour faire marcher son business. Les hommes de pouvoir sont des êtres immatures et corrompus cherchant à se racheter un peu de conscience mais juste pour l'apparence parce que les intrigues se poursuivent même dans le confessionnal. Dommage que Sciascia n'ait pas trouvé un cadre plus convaincant pour y insérer tout ça.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2017
De nombreuses personnalités de la Démocratie Chrétienne se retrouvent dans un séminaire organisé dans les salles souterraines d'un hôtel. Ce huis-clos, ponctué de rites maçonniques, va se transformer rapidement en règlements de comptes définitifs.
Leonardo SCIASCIA, l'une des plus grandes plumes italiennes du XXème siècle, nous décrit par le biais d'un court roman mais très resserré sur le plan de l'écriture les funestes agissements de la loge P2 (dont faisait partie entre autre Silvio BERLUSCONI), surnommée en Italie "L'Etat dans L'Etat" ou bien "Le Gouvernement de l'Ombre", impliquée dans de nombreuses affaires criminelles italiennes dont notamment la faillite frauduleuse de la Banque AMBROSIANO.
Cette loge était composée de membres éminents de l'Eglise catholique,d'hommes politiques et d'industriels puissants.
Leonardo SCIASCIA nous tient en haleine de bout en bout tant par le verbe que par l'action nous plongeant à la fois dans un univers sombre et sectaire et dans une histoire où une accumulation de meurtres non résolus fait penser à un roman d'Agatha CHRISTIE.
Elio PETRI réalisa en 1977 un film tiré de ce roman avec en vedette Gian Maria VOLONTE et Marcello MASTROIANNI. Malheureusement ce film est introuvable en DVD en VOSTF. Un oubli que les producteurs devraient avoir l'intelligence de réparer.
En tout cas le roman à lui seul mérite d'être lu et relu tant il est intense. On y retrouve l'aversion de Leonardo SCIASCIA à l'égard des hauts dignitaires de l'Eglise, des politiques seulement animés par l'esprit de lucre mais également sa tendresse envers les gens du peuple, pleins de bon sens et beaucoup moins bêtes que ne le pensent les dirigeants et les possédants. A noter également que dans TODO MODO comme dans toute son œuvre Leonardo SCIASCIA ne laisse jamais l'humour et l'esprit de côté.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 13 septembre 2016
Un récit cryptique autour de la chapelle d'un saint d'invention, prétexte à un jeu de massacre et de faux-semblant où la Démocratie chrétienne (jamais nommée) en prend pour son grade. Roman court mais bavard écrit à la première personne et truffé de références culturelles explicites (littérature, peinture, musique). Bref, une grande impression d'artificialité, loin des meilleurs Sciascia (toute sa série de "chroniques"et nouvelles siciliennes, issues d'archives méconnues, dont s'inspirera notamment un Andrea Camilleri).
Le film d'Elio Petri ("Todo modo", 1976) est une adaptation assez infidèle mais supérieure au roman, notamment par une utilisation réussie du décor (mi-médiéval, mi-moderniste) et l'interprétation de Gian Maria Volontè. Le rajout d'une épidémie à l'extérieur du "refuge" est aussi une bonne idée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2014
A mon avis l'une des meilleures oeuvres de Leonardo Sciascia. Les "curés" comme les hommes politiques et profiteurs de tout poil en prennent pour leur grade. Ceux qui aiment Céline ou Thomas Bernard et ne connaîtraient pas Sciascia se doivent de le lire, en commençant probablement par cet ouvrage-ci.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2005
Je n'avais rien lu des livres de Sciascia, je savais seulement qu'il était un important écrivain italien. "Todo modo" a été la première de ses oeuvres que j'ai lu et je la trouve très étonnante et très bien écrite.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles

L'Affaire Moro
7,70 €
À chacun son dû
10,00 €
Le Conseil d'Égypte
6,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)