undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:27,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

...tel est le titre original,traduit en français par "les noirs et les rouges",les fascistes et les communistes(les "chinois",comme l'écrit l'auteur);en fait,l'on est ici face à un gros roman "noir",qui décrit le parcours du jeune frioulan Stefano Guerra à travers toutes les facettes du fascisme italien de 1968 à 1975. Près de 700 pages pour décrire l'itinéraire d'un soldat perdu,cela pourrait sembler fastidieux voire incongru.
Or l'art d'Alberto Garlini fait exister son personnage:ce grand blond fils d'un père manipulé et suicidé et d'une mère qu'il méprise devient un archétype le la violence incontrôlée ,et est même chassé par Julius Evola qui voit en lui un "loup bleu",rebelle et porteur de danger...De la valle Giulia à l'attentat de la piazza Monumento(c-à-d la piazza Fontana)le parcours de Stefano est fait de crimes,de vengeances,de ratages,mais est transfiguré par son amour pour Antonella,la soeur de l'étudiant Mauro qu'il a tué par "mégarde".
Fantastique évocation des ratés de l'histoire,des anciens de la république de Salo et des chapelles néo-fascistes,ce roman montre bien la porosité entre leur monde,certains milieux anarchistes,la police et le banditisme;de beaux portraits(dont celui de Feltrinelli)alternent avec des morceaux de bravoure :les scènes de bataille de la Valle Giulia ,entre autres,montrent une grande maîtrise du métier d'écrivain.
Un livre palpitant ,construit comme une superbe mécanique de précision ,qui confirme tout le bien que l'on pense d'Alberto Garlini,même s'il n'est pas aussi admirable qu' "un sacrifice italien" (titre original:"futbol bailado"!)doté d'une poésie et d'une hauteur de vue que le sujet n'a pas ici données à l'auteur.
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fin des années 60 en Italie. Le pays, sous la molle gouvernance de la Démocratie Chrétienne, se réveille hébété avec la violence qui surgit de groupes extrémistes. A feu et à sang. Le chaos s'installe. C'est dans ce climat délétère que s'inscrit le destin de Stefano, le héros du roman d'Alberto Garlini, Les noirs et les rouges. Un jeune fasciste dont le destin sordide va se dénouer en moins de trois ans. Stefano se veut un homme de fer dans ces années de plomb. Un loup mais pas n'importe lequel. " ... dans les communautés indo-européennes, les proscrits, les exclus, les personnes mises au banc, en somme tous ceux qui ne se conformaient pas à l’ethos dominant, étaient considérés comme des loups bleus. Ils étaient donc une rareté, comparés aux loups normaux, les loups gris. Monstrueux, mais aussi fascinants." Un loup bleu qui croit en sa croisade, insolent et arrogant, et qui mettra du temps à comprendre qu'il est manipulé par tous : par les siens, par les services secrets, par le pouvoir. Itinéraire d'un enfant meurtri et nourri à la haine : le roman de Garlini est d'une puissance incroyable. Fulgurant, dans la description des combats et des corps à corps ; dense, dans son évocation des luttes intestines ou des rapports entre communistes et fascistes. Quand il décélère quelque peu, le romancier sait se faire poète et philosophe : le séjour en Afghanistan et le dénouement en Terre de feu sont époustouflants. Et que dire de l'histoire d'amour entre Stefano et Antonella : elle est passionnelle, exacerbée, suicidaire, d'un romantisme noir comme le charbon. Les noirs et les rouges nous installe de le crâne d'un révolutionnaire aux idéaux détestables. Le livre vous mord d'emblée jusqu'à l'os et, jusqu'au bout, tel un loup accroché à sa proie, il ne lâche pas le lecteur. Aucun répit avant la dernière ligne.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2015
Un livre dérangeant et bouleversant sur le parcours politique d'un soldat fasciste dans l'Italie contemporaine (1968-1971)
Une initiation à la haine viscérale de l'ordre bourgeois et une invitation à la rédemption.
On n'est pas près d'oublier Stefano GUERRA .....le loup bleu.......
."A quoi sert la culture si l'on a pas de courage".......

Ps : je viens de constater en lisant le topic du film soit disant controversé : Un Français........qu'il s'agit de l'histoire volée de Stefano à la mode pensée unique..............ya des claques qui se perdent !!!!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2015
si ,trop souvent les combats italiens nous furent présentés par le "BOn " cmp
ici la vie italienne et ses emballements nous restituent la vison de l'autre coté
ce n'est pas les Deux étendards QUAND MËME
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,00 €
23,00 €
28,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)