undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
19
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Jean Baudrillard avec perspicacité et une grande finesse d'analyse, explique de manière pointue la société qui nous gouverne aujourd'hui, ainsi à travers divers chapitres, il démontre comment le système industriel après avoir socialisé les masses comme force de travail les a socialisé comme force de consommation.
Comment l'objet contemporain a moins l'utilité de service que de signifier quelque chose.
Comment l'individu est utilisé comme fin et l'objet non plus comme besoin ayant perdu sa finalité objective d'origine.
Comment l'abondance et le gaspillage devienne folie tant de manière individuel que de manière internationale.
Comment l'abondance encore évolue finalement sous la forme d'une contrainte qui finalement pèse sur nos libertés.

Mass média et aliénation, abondance et pauvreté, violence et hédonisme, avons nous malgré nous pactisé avec le diable ?

Ecrit à la fin des années 60, cet essai majeur reste un ouvrage de référence en la matière et est toujours étrangement d'actualité.
Ce livre très philosophique dont la lecture s’avère néanmoins ardue, se lit avec patience et réflexion est excellent.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2016
livre de lecture difficile , l’auteur pontifie et veut traiter trop de sujet (le pop art ?);Toutefois son analyse est intéressante.L'économie est vite traitée en particulier l’imbécillité du PIB et la croissance sans trop savoir si la croissance crée réellement de la richesse et de l'abondance ; pour prendre un exemple au regretté B Maris les embouteillages par leur conséquence sur la consommation de fuel augmentent le PIB !
On retiendra que notre société est constituée de citoyens-consommateurs , consommant des objets produits par d'autres ( la Chine usine du Monde ) et cette frénésie de consommation est en fait un rituel d'intégration et un marqueur social ( c'est de la marque!).Ces objets correspondent à des besoins physiologique mais surtout à des besoins psychologiques : je consomme donc je suis ! L 'auteur nous indique que tout est objet de consommation :la culture ; notre corps et même le temps 'libre"
On attendrait en conclusion : que fait on pour s'en sortir ? L'auteur est muet sur ce point .On pourrait , en s'aidant de P Clastre , que quelques sociétés "premières " la Guayaki et quelques chasseurs cueilleurs qui ne surproduisent pas (et qui par ailleurs n'ont pas de notion de temps ) sont des exemples de sociétés non consommatrices
On alors retrouverait l'homme premier Rousseauiste : qui serait alors hait par les Voltairiens ( je vous hait monsieur !)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 18 janvier 2006
Toutes les personnes qui se posent des questions sur notre monde et son fonctionnement, sur son centre de gravitation et sur le point qui nous lient tous (du moins nous tous, qui avons la "chance" de pouvoir consommer) devrait lire cet ouvrage. Superbement écrit, une analyse cruelle mais réaliste de notre société et de son devenir. Génial pour commencer ou approfondir légèrement la pensée de Baudrilliard, qui peut se rattacher de loin à l'alter mondialisme, du moins en porte a faux avec le capitalisme actuel !
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2015
c est un ouvrage tres interessant qui est vraiment cracteristique de la fin des annees 1960 et qui analysait bien le type de societe qui devait advenir par la suite
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2011
Prenez du recul sur le monde dans lequel nous vivons, et que beaucoup considèrent "normal". Pas très loin de "No logo" dans votre bibliothèque.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2009
J B etait un très bon analyste du devenir de notre société.
Tout est marchandise même ce que l'on n'imaginait pas: la santé, le désir...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2004
Etonnant livre que celui-ci qui date déja de 1970, quelle vision, ici tous les outils pour comprendre la société dans laquelle nous vivons depuis l'avènement du consommateur à la production de masse.La masse qui envahit chacun de nos instants le vidant de son sens en remachant le réel pour vous le resservir prédigéré usant ainsi prématurément votre sens critique qui si il est pris dans l'engrenage assez tôt (dès l'enfance)n'aura jamais la chance de se développer.Bref, indispensable mais que faire après la lecture? Luttons!
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2013
c'est un philosophe qui mérite vraiment d'être étudié, mais il utilise beaucoup de therme et de tournure de phrase complexe, et pourtant je lis nietzche sans difficulté!!

de plus, simulacre et simulation reste la référence pour cet auteur
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2012
C'est là un livre "culte" dont on se dit qu'on devrait l'avoir lu pour mieux comprendre notre société.Quelle déception !On découvre un salmigondis assénant des banalités et délayant en plus de trois cents pages des réflexions qui devraient n'en occuper que vingt.Le pire est l'auto-satisfaction suffisante et le jargon pseudo-scientifique utilisé pour épater le lecteur.L'amusant,en effet-miroir, est de faire deviner toutes les obsessions moralisantes et le mal-être de l'auteur...Si cela permet à certains lecteurs de mieux décrypter notre organisation sociale et leur aliénation ,tant mieux.Mais pour moi,cette lecture que je n'ai pas voulu interrompre,espérant toujours découvrir enfin la pépite cachée,a été simplement du temps perdu.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,10 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici