undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Acheter Fire nav-sa-clothing-shoes Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
13
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Poche|Modifier
Prix:8,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 août 2011
Certes, il faut s'accrocher car Hanna Arendt fait souvent référence à des concepts philosophiques pas toujours bien connus par l'humble lecteur. Cependant la pensée est tellement forte et écrite dans un style parfaitement maîtrisé que nous nous laissons entraîner par le propos, quitte à faire des retours en arrière de quelques pages pour être sûr d'avoir bien compris. Au final, on se réjouit de cette lecture qui, à mille lieues de toute pensée superficielle, tellement en contradiction avec les idées reçues de notre époque, est finalement salutaire tant elle nous ouvre les yeux et nous invite à comprendre plutôt que juger.
0Commentaire| 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les essais dans ce volume sont des commentaires pertinents et perspicaces sur des concepts humains cardinaux comme la politique, la liberté, l'autorité, la religion, l'histoire, l'éducation, Marx ou la crise de la culture.

Politique et liberté
Pour Hannah Arendt, `la raison d'être de la politique est la liberté. Cette liberté est essentiellement expérimentée dans l'action.' Car, `ceux qui sont au pouvoir sont incapables d'en découvrir ou inventer un substitut valable.' A ce sujet, elle cite Kant : `la possession du pouvoir corrompt inévitablement le libre jugement de la raison.'

Politique et religion
Les doctrines de l'immortalité de l'âme et de l'enfer sont d'origine politique. Elles ont été utilisées dans l'intérêt du petit nombre pour conserver un contrôle moral et politique de la multitude.

Autorité
L'autorité fait partie de la trinité romaine: tradition - religion - autorité. Partout où l'un de ces trois éléments a été éliminé, les deux autres ont perdu leur solidité.
H. Arendt donne comme exemple Luther : `Ce fut l'erreur de Luther de penser que son défi lancé à l'autorité temporelle de l'Eglise et son appel à un jugement individuel sans guide laisseraient intactes la tradition et la religion.'

Marx
La triple originalité de Marx est la suivante: Le travail (pas Dieu) a créé l'homme; la violence est la sage-femme de l'histoire (pas le signe caractéristique de la tyrannie); la philosophie doit transformer le monde (ne pas l'interpréter).

La crise de la culture
Le danger de la culture de masse réside dans le fait qu'elle puisse engloutir et détruire complètement les objets culturels. Pour être en position d'ajouter constamment de nouvelles choses au monde, la culture doit être isolée de la masse.

Education, histoire
Dans l'éducation, le concept de `faire' a remplacé celui de `savoir'.
`Dans la société sans classes, la meilleure chose que l'humanité puisse faire avec l'histoire est d'oublier cette triste affaire.'

Avec sa culture générale sans égal et sa capacité d'analyse complètement indépendante et désintéressée, Hannah Arendt dévoile les véritables intérêts qui se cachent derriere des concepts soi-disant `moraux'.
Lecture hautement recommandée.
0Commentaire| 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2013
A partir de l'aphorisme du poète René Char "Notre héritage n'est précédé d'aucun testament", lancé après quatre années dans la Résistance, Hannah Arendt propose huit essais comme une "expérience de pensée". "La vérité est laissée en suspens...on se préoccupe seulement de savoir comment se mouvoir dans la brèche entre le passé et le futur" où chacun de nous est plongé.
Il est nécessaire de lire très attentivement la Préface, voire de la relire, avant d'avancer dans un véritable chantier de réflexions.
Tous les grands concepts qui s'affrontent dans la compréhension progressive de l'homme et à partir desquels est fondée la "politique" sont ici observés et placés en perspective: qu'est-ce qui nous affaiblit ? qu'est-ce qui nous sauve ? A chacun de redécouvrir, dans l'exercice de penser, le lieu de sa destinée. A cet égard, le dernier essai "Conquête de l'espace et dimension de l'homme" situe admirablement la question d'une anthropologie globale où l'homme reste, en dépit du progrès objectif, confronté à lui-même "et à lui seul".
On l'a dit : livre difficile, conduit avec maîtrise, (oh! combien) salutaire et libérateur.
22 commentaires| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
De ce que j'ai lu de Hannah Arendt, je trouve que c'est ce qui est le meilleur. On y trouve à la fois sa profonde intelligence de nos sources philosophiques, grecques en particulier, une maîtrise profonde de l'histoire romaine, si essentielle pour ancrer les sources grecques dans un système de pensée "universel", et un regard acéré sur la période moderne.

Les deux derniers chapitres sont peut-être un peu moins convaincants, mais les six premiers sont puissants et clairs, fournissent une grille de lecture indispensable pour comprendre le monde moderne des années 1950, et le nôtre (qui n'a fait qu'amplifier certains traits qu'avait relevés Hannah Arendt. On y trouve des notions fondamentales sur la tradition, le concept d'histoire, l'autorité, la liberté, la crise de l'éducation et celle de la culture.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2015
C'est une réflexion (difficile à lire mais passionnante) sur la tradition, l'âge moderne, le rôle de l'histoire, les concepts d'autorité et de liberté, l'éducation etc... L'auteur fait bien apparaître l'importance de ce qu'elle appelle la trilogie "Autorité-Religion-Tradition" montrant notamment que les révolutions qui ont voulu négliger un des trois éléments ont échoué (ex: le nazisme, le communisme, ...) Ce livre ne peut se lire d'une traite. C'est une somme de réflexions dont on ne saisit pas d'emblée tous les sens. Il faut y venir et revenir pour en apprécier toute la profondeur. Et quelle connaissance de la philosophie grecque et allemande ainsi que de l'histoire!
Politiques, enseignants, chefs d'entreprises, cadres peuvent s'y référer avantageusement.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2013
"La crise de la culture" de l'auteure Hannah Arendt est à lire comme une trame riche de réflexions essentielles sur nos sociétés.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2016
J'ai lu ce livre et aussi écouté la conférence de J F Mattei sur ce livre (between past an future) dans un but professionnel. J'y ai trouvé beaucoup d'intérêt.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 novembre 2014
Merci
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2009
Lecture nécessaire pour qui veut cerner les enjeux du passage de la modernité à la postmodernité.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2009
Pour ceux qui préparent le concour de CPE, il n'est pas utile de tout lire, seul les chapitres sur l'autorité et la crise de l'éducation peuvent être intéressants pour la dissertation. Bon courage pour le reste, à lire dans le calme absolu!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)