undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
5
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:8,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Que serait le monde aujourd'hui si Cortès n'avait pas conquis le Nouveau Monde au XVI ème siècle ? s'interroge Le Clézio en reprenant les écrits de Bernal Diaz del Castillo dans Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle Espagne pour analyser la confrontation entre deux mondes : « D'un côté le monde individualiste et possessif de Hernan Cortès ; de l'autre, le monde collectif et magique des Indiens; d'un côté, le rêve signifiant l'individualité de la foi dans un rapport immédiat avec l'au-delà , de l'autre, les structures hiérarchisées de l'Église des missionnaires chrétiens ; la magie et les dieux d'un côté, l'or et la pensée rationnelle de l'autre.» Cela ne pouvait donc être que la chronique d'une mort annoncée, celle d'un peuple obnubilé par l'astrologie, croyance aveugle aboutissant à un malentendu, car ces dieux annoncés par leurs prophéties n'étaient venus que pour l'or. Cet or, fondu en barres, puis envoyés en Espagne, va servir à cautionner, à financer de nouvelles expéditions vers le Nouveau Monde. L'or est un pacte avec la destinée, puisque ce sont les Indiens eux-mêmes qui fournissent à leurs conquérants la monnaie qui achètera leur extermination. Comment eussent-ils pu le savoir ? L'or est l'âme même de la Conquête, son vrai Dieu, comme le dit Las Casas. Il est aussi sa monnaie de songe, et la rapine insatiable des Conquérants ne fait qu'annoncer le commencement du vertige moderne. » Le Clézio montre comment les conquérants ont su compenser leur infériorité numérique par la ruse, par des fausses promesses afin de rallier les nombreuses tribus, diviser pour régner, préfigurant les stratégies qu'adopteront les puissances coloniales quelques siècles plus tard.
« Ce silence qui se referme sur l'une des grandes civilisations du monde, emportant sa parole, sa vérité, ses dieux et ses légendes, c'est aussi le commencement de l'histoire moderne. Au monde fantastique, magique et cruel des Aztèques, des Mayas, va succéder ce qu'on appelle la civilisation ; l'esclavage, l'or, l'exploitation des terres et des hommes, tout ce qui annonce l'ère industrielle. »
« S'ils respectent les temples et les dieux des vaincus, les vainqueurs seront sauvés » disait Eschyle, dans Agamemnon. Pour n'avoir pas su le faire, la civilisation occidentale est encore malade de son crime, comme en témoigne la détresse de leurs poètes, Arthaud, DH Lawrence, Rilke et bien d'autres. Et on se met à imaginer ce que ce serait le monde d'aujourd'hui si l'extermination n'avait pas eu lieu. La révolution industrielle n'aurait jamais vu le jour, pas plus que la globalisation. Les européens, les africains, les moyens-orientaux, les asiatiques, personne ne produirait dans ses usines des gadgets à l'obsolescence programmée, personne ne consommerait du coca cola diet pour se prémunir contre l'obésité due à la consommation des junk food ; la pollution n'aurait pas envahi la planète et les espèces d'animaux et de plantes n'auraient pas disparu par centaines chaque jour. Merci, Monsieur Cortès.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec cet essai érudit et clair, Le Clezio nous en apprend énormément sur les mythes, les dieux, les rites, la vie, les croyances et la pensée des Indiens du Mexique, Aztèques, Toltèques, Mayas, Chichimèques et des dizaines de nations oubliées...Civilisations riches auxquelles l'espagnol Cortès et les colonisateurs entamèrent le déclin, à partir de Mars 1517, choc des mondes et début de plusieurs siècles de colonisation guerrière, d'esclavage, d'exploitation des ressources en métaux précieux.. Le Clézio pose en filigrane une immense question : "Qu'aurait eté notre monde s'il n'y avait eu cette destruction, ce silence des peuples indiens ? Si la violence du monde n'avait aboli cette magie ,cette lumière ?" On pense en particulier au rapport calamiteux de la civilisation technologique actuelle avec la Terre et avec le Sacré...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2010
Un bel essai sur la rencontre manquée entre les colonisateurs espagnols et les cultures américaines du 16ème siècle. Un livre très bien écrit qui rend nostalgique d'une civilisation perdue.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2009
Quelque chose d'essentiel dans la très complexe réalité mexicaine est superbement mis en mots et abondamment documenté et informé : le choc violent de deux rêves incommensurables et néanmoins inextricablement mêlés dans la mémoire des habitants du Mexique d'aujourd'hui.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2009
rien de nouveau sous le soleil, tout a été dit dans les biographies déjà publiées.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,70 €
9,60 €
8,70 €
8,20 €