Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
224
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 12 commentaires(2 étoiles). Consulter les 224 commentaires
le 1 avril 2017
Meursault semble insensible à tout ce qui l’entoure dans sa vie de manière générale. Que ce soit à la mort de sa mère où il ne pleure pas, l’amour de Marie pour laquelle il ne ressent presque rien ou le meurtre de l’Arabe pour lequel on l’accuse. On lui reproche justement son absence de sentiment et de ne pas croire en Dieu. Même lors de son procès, il paraitra étranger à une affaire qui pourtant le concerne tout à fait ; il ne cherchera même pas à se défendre et ça, c’est incompréhensible. Pour nous lecteurs, mais aussi pour le juge ou l’aumônier qui l’accusent de ne pas avoir l’attitude qu’on attend de lui. J’admets avoir eu envie de lâcher le roman, certainement à cause de ce côté absurde qui m’a largement rappelé Le procèsde Kafka et son aberration qui m’avaient tant marquée. Toutefois, la lecture se fait très rapidement et n’est pas du tout compliquée ; ce qui l’est davantage, c’est de déchiffrer le personnage de Meursault qui dépasse l’entendement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2013
Bon, ba j'ai pas accroché plus que ça. Un personnage sans relief, qui empêche un peu de se mettre complètement dans le livre. J'ai trouvé cela fade.
J'ai l'impression d’être un peu le seul, c’était pas le genre de lecture que je cherchais, tout simplement.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2014
Pas vraiment d'histoire - un paume, decale, enterre sa mere, rencontre un fille, tue qq'1 et va en prison.
Ambiance triste. Je n'ai pas aime.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 novembre 2013
C'est un classique, mais sans plus. Lassant, et pas forcément ouvert à tout le monde. Un lire bien particulier quand même... A prendre au second degrés peut-être...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2008
la première partie du livre est d'un ennui profond, il ne se passe rien, l'homme est ennuyeux...
la deuxième partie est un peu plus active; l'histoire de l'homme dans le journal qui revient fortuné auprès de sa famille est certes plus intéressante que la vie de Meursault, qui est d'une nature fade, qui n'aime rien, n'a rien à dire...et même lors de son procès ou au moment de la mort de sa mère, reste impassible. Ok c'est bien raconté psychologiquement, mais pour la première fois que je lisais Camus, je suis fort déçue de cet auteur tant estimé...HEUREusement que le livre est court.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2008
j'ai bien aimé la narration propre à cet homme "à côté de la plaque", plutôt insensible aux choses auxquelles il "faut" être sensible. Il est un peu dérangeant. Cependant, de là à en faire une œuvre littéraire... quelque chose semble m'échapper.
Alors à ma façon je serai Mr Mersault, et contre l'avis général, je ne congratulerai pas ce livre.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2013
Voici un très beau livre, une très belle édition, un cadeau de Noël déballé aujourd'hui par son heureux bénéficiaire... malheureusement "gâché" par 2 défauts de présentation sur la couverture: une rayure dans le dessin, et un choc qui a abîmé la tranche. Je suis très déçue, ce devait être une édition parfaite!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2010
Rien ne m'a plu dans ce livre. Rien, le style, l'histoire, le personnage (bon, d'accord, lui, il n'est clairement pas fait pour plaire). Une histoire d'un mec qui en tue un autre parcequ'il y a trop de soleil à cet instant précis et que ça ne préoccupe pas plus que ça. Un personnage vide. D'accord, c'est voulu mais bon, j'ai tendance à trouver que le livre l'est tout autant, vide. Heureusement il est court et écrit gros, et encore, je me suis forcé pour le terminer.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2011
Même si le récit donne envie d'aller plus loin, le style d'écriture (on dirait celle d'un enfant de 12 ans) est decevante... Quant au manque d'ampathie du personnage principal, c'est quelque peu choquant.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2004
Avons-nous le droit de nous interroger sur la profondeur, l'excellence d'un livre que tous disent magnifique ? Cette question nous aura trotté dans l'esprit bien des heures lycéennes. Pourquoi sommes-nous obligés d'avaler ces ouvrages ? Nous est-il possible de dire simplement : je trouve ce bouquin très inintéressant ?
Merseault est un Français vivant en Algérie, où il exerce un métier sans prétention. Lorsqu'il apprend la mort de sa mère, que le jeune homme avait placé dans un asile, Merseault est relativement apathique. Le trajet pour se rendre à la veillée l'ennuie plus qu'autre chose, et la chaleur qui tape violemment le cortège funéraire lui est nettement plus insupportable que la disparition de sa mère. Le lendemain, alors que tout le monde lui présente ses condoléances, il se rend à la piscine, rencontre Marie et passe une folle nuit d'amour. Quelques jours plus tard, tout bascule lorsque Merseault fait la connaissance de Raymond, petite frappe au sang chaud, qui le conduira plus ou moins incidemment à sa perte : le jeune homme commettra le meurtre d'un Arabe et sera condamné à mort ...
Que souhaitait Albert Camus avec son personnage ? Comment éprouver un intérêt flagrant pour un ouvrage lorsque le caractère central est si nonchalant ? Camus voulait-il qu'à la lecture de l'Etranger, nous devenions nous-mêmes indolents quant à sa destinée du « héros », que finalement, la mort de celui-ci ne nous attriste pas ? Bref, la lecture de l'Etranger peut laisser aussi indifférent que Merseault l'était pour tout ce qui le concernait. Bravo pour cet exercice de style. Le procès de Merseault ne vaut pas celui de K. (lire le Procès de Kafka) et ses réflexions sur la mort, celles de Socrate (lire Phédon de Platon). Remarquez... le livre n'excède pas 200 pages...
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,30 €
2,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici