undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
20
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:5,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Buenos Aires, une soirée dans les années 1920. Quelques heures à peine. Pour Rivière, elles semblent une éternité. Il suit fébrilement l'avancée des trois avions postaux en provenance de la Patagonie, du Chili et du Paraguay. De la capitale argentine, le courrier doit ensuite partir à minuit vers le vieux continent. C'est lui, le responsable du réseau, qui a plaidé pour la mise en place des vols de nuit. Si un appareil s'écrase, on lui tombera dessus. Et celui du jeune Fabien, justement, traverse un orage inquiétant. Chef torturé parle poids de ses responsabilités, Rivière médite sur le bien-fondé du risque qu'il fait courir à son équipe de pilotes. Qui est-il pour mettre leur en vie en danger, dans le seul but d'acheminer plus vite le courrier ?

On a tendance à l'oublier, mais Antoine de Saint-Exupéry n'a pas écrit que Le petit prince. C'est Vol de nui, paru treize ans plus tôt, en 1931, qui a fait sa renommée d'écrivain. Un livre époustouflant. Un concentré d'émotions.

Poésie supersonique

Le lecteur se voit embarqué dans un voyage où tous ses sens sont mis à contribution. On suit les déboires de Fabien, le pilote en difficulté au-dessus de la Patagonie. L'homme fait corps avec sa machine pour affronter les caprices de la nature. Et grâce au talent et à l'expérience de pilote aguerri de l'auteur, on fait aussi corps avec le pilote.

L'engourdissement des mains sur les commandes, les vibrations du moteur poussé par l'orage, le tourbillon des aiguilles... Saint-Exupéry décrit chaque sensation, chaque sentiment, avec tant de précision et de poésie qu'on s'accroche au livre comme si on tenait nous-même le volant.

Parallèlement, au sol, on accompagne le voyage introspectif de Rivière. Les doutes d'un chef craint et respecté mais souvent incompris. L'errance de sa pensée à la vue des étoiles. Son cheminement pour répondre à cette question : la mission prime-t-elle sur la vie de ses hommes ?

Vol de nuit se lit d'un trait, en écoutant une symphonie de Beethoven. Pour tous les amoureux d'évasion et de poésie.

-----> Retrouvez toutes les chroniques de Second Souffle sur : [...]
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2014
Une écriture qui mélange de façon étonnante une grande poésie (autour du mystère de la nuit) et un sens de l'action assez prosaïque.

J'ai moins aimé la "leçon de management" façon début du siècle (dernier) qui oppose de manière un peu simpliste la liberté individuelle (le bonheur individuel à portée temporelle limitée et présenté donc comme vain) et l' "aventure collective" à marche forcée (présenté comme un accès à une certaine durée).

En ce sens le personnage de Rivière, ce chef volontairement très rude avec ses employés, m'a paru un peu trop manichéen (malgré ses interrogations existentielles intéressantes et l'exposé de ses motivations).

Une très bonne lecture cependant pour le côté poétique de ce terrible vol de nuit...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2003
C'est un livre magnifique sur les debuts de l'aeropostales, les raisons des risques pris par les pilotes. Mais ce livre nous permet aussi de vivre l'aventure du coté des bureaux, du chef, sa maniere de commander. Je le recommande a toutes personnes s'interressant a l'aviation et aux aventures heroiques.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2015
Un peu par principe ! Je ne sais si une oeuvre d'art doit être parfaite...j'aime quand elle m'apprend, m'impressione ou m'émeut !
Lors d'un groupe de lecture amical, un ami nous a lu des passages de ce livre, il lit très bien, et il m'a donné envie de le relire.
La lecture est un régal, l'histoire, les personnages sont forts, le roman est dense et pas long.
Ce qui m'a frappé cette fois, c'est la mise en scène de la puissance du génie humain que rien n'arrète ! Cela m'a redonné de l'optimisme en ces temps de doute et de trouble.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2012
Ce livres nous transporte, et nous permet de decouvrir les sensations qu'éprouvaient les premiers pilotes de l'aéropostale.
Le style de Saint Exupéry me plait bien; c'est un classique
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2012
Ce livre tente de retranscrire ce qu'était le quotidien de ces aventuriers du ciel qui chaque jour risquaient leurs vies dans le seul but de faire parvenir à bon port votre courrier. Antoine de Saint-Saint-Saint-Exupéry ayant travaillé pour l'aéropostale, il est donc très bien placé pour nous en parler.

Il est facile de reconnaître le côté poète de l'écrivain dans les descriptions qu'il nous fait partager. J'ai trouvé la lecture très agréable, l'histoire très courte n'est composée d'aucunes fioritures inutiles. On va droit à l'essentiel.

Le personnage le plus marquant est Rivière qui tente de tout mettre en œuvre afin que ces pilotes est le plus de chance de rester en vie pour leur mission. Il n'épargne aucune erreur et la punie très sévèrement lorsque cela arrive. Le moindre relâchement de sa part pouvant entraîner le démarrage d'un engrenage qui conduit inévitablement vers la mise en danger de ses pilotes. C'est lui qui leur insuffle le courage quand il leur manque, lui qui leur transmet ses valeurs.

L'auteur nous délivre ici un hommage a tous ces hommes qui n'ont pas hésité à mettre en balance leur vie afin d'accomplir quelque chose qui pour eux était d'une importance plus grande. Il n'y a pas a douter que de nos jours de tels hommes sont devenus très rares.

Inutile de vous dire donc que j'ai apprécié cette lecture qui m'a fait découvrir un peu plus une page d'histoire.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce vol de nuit, le grand Saint Exupéry nous invite à le partager avec lui, pilote émerveillé de conduire sa machine volante dans les confins de l'Amérique latine. Le pilote connaît l'itinéraire et seul, dans la nuit, imagine la vie qui se déroule en dessous. Deux autres pilotes amènent le courrier. Le chef de l'aéropostable à Buenos Aires attend les 3 courriers en provenance du Paraguay, du Chili et de la Patagonie. Il a su montrer une volonté inflexible pour créer ce service. A cette époque, dans les années 1930, voler de nuit était périlleux. Deux courriers arrivent. Le 3° se fait attendre... Dureté de la vie. Sens de l'honneur et du dévouement. Un très grand classique !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
Ce petit livre de Saint Exupéry reflète parfaitement l'image que nous gardons de l'auteur. Le rêve n'est pas le même que celui du Petit Prince, mais l'aventure de l'aviation, encore débutante, garde sa magie.

C'est un livre "tout public" dans lequel l'histoire vécue laisse une impression forte, à 1000 pieds (de hauteur) des fictions envahissantes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2009
Ce livre nous fait revivre l'ambiance magique des premiers vols de nuits au début des années trente.
On ressent un sentiment de nostalgie dans ce monde fragile où seuls dans la nuit, livrés à eux mêmes, trois avions venant de trois extrémités de l'Amérique du Sud, volaient, tant bien que mal, vers Natal pour le départ à minuit du courrier d'EUROPE...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vol de Nuit/Antoine de Saint Exupéry

Plus de cinquante ans après une première lecture, je reprends en main ce livre de chevet de mon adolescence. Saint-Exupéry a toujours fait partie de mon univers et ce récit évoque une époque où le vol de nuit n’en était qu’à ses balbutiements.
En effet, faire face au « perfide mystère de la nuit » (Gide) devenait alors un hasardeux défit où d’impalpables périls faisaient partie du vol. Ce fut une période héroïque et l’épopée contée dans ce livre illustre bien cette époque pionnière de l’aviation civile et plus particulièrement de l’Aéropostale, où la noblesse dans le « surpassement de soi qu’ obtient une volonté tendue » et inflexible était de tous les instants.
Le bonheur de l’homme est –il dans la liberté ou dans l’acceptation d’un devoir ? C’est aussi le thème de la réflexion de Saint-Exupéry dans ces lignes magnifiquement écrites dans un style concis, simple, poétique et elliptique.
« Aimez ceux que vous commandez ; mais sans le leur dire » dit Rivière, un personnage charismatique organisateur en chef du réseau de collecte aérienne du courrier au Chili et en Argentine. C’est toute la subtilité dans les relations humaines qui est évoquée aussi. Rivière, un homme prêt à prendre tous les risques pour faire vivre l’aéropostale.
Pellerin, Rivière et l’inspecteur Robineau : trois hommes qui doivent conjuguer la connaissance des hommes et le respect du règlement :
« Ne permettant pas aux hommes de se réjouir d’un temps bouché, comme d’une invitation au repos, Rivière les tenait en haleine vers l’éclaircie, et l’attente humiliait secrètement jusqu’au manœuvre le plus obscur. »
Et Fabien faisant face à l’orage et la tourmente en Patagonie navigue à la boussole au cours d’une nuit sans rivage avec une heure de carburant restant…et il pense :
« …à l’aube comme à une plage de sable doré où l’on serait échoué après cette nuit dure. Sous l’avion menacé serait né le rivage des plaines. La terre tranquille aurait porté ses fermes endormies et ses troupeaux et ses collines…S’il pouvait, comme il nagerait vers le jour.
Et Rivière toujours sur la brèche se veut le défenseur absolu des vols de nuit. Sa devise : « Les échecs fortifient les forts. » Pour lui, si la vie humaine n’a pas de prix, nous agissons toujours comme si quelque chose dépassait, en valeur, la vie humaine… Mais quoi ? Il se demande ce qui resterait d’une civilisation puissante, sans les pierres…
« Au nom de quelle dureté, ou de quel étrange amour, le conducteur de peuples d’autrefois, contraignant ses foules à tirer ce temple sur la montagne, leur imposa-t-il donc de dresser leur éternité ? »
Et Fabien qui dérive, monte vers les étoiles, cherche la lumière, erre, infiniment riche de myriades d’étoiles, mais condamné perdu parmi les constellations.
« Le but peut-être ne justifie rien, mais l’action délivre de la mort. »
Un livre unique dans la littérature française. Un beau livre.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,90 €
4,33 €
6,70 €
5,40 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici