Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
12
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-3 sur 3 commentaires(4 étoiles). Consulter les 12 commentaires
le 17 octobre 2011
Dans ce livre nous allons suivre la jeunesse agitée du jeune orphelin Oliver Twist. Mal nourri et maltraité dans son orphelinat de la province Anglaise, il va finir par craquer et se sauver de cet environnement infernal pour essayer de rejoindre la capitale. Mais là aussi son destin est compliqué, destin il est vrai bien aidé par une présence malfaisante qui le surveille depuis sa naissance.

Plus que pour son histoire, assez classique et manichéenne, c'est plus par la façon ironique de présenter les personnages et les évènements que Dickens retiens son lecteur. Et il nous tiens effectivement captifs dans ce portrait grinçant de l'Angleterre Victorienne où toutes les couches de la bonne société en prennent pour leur grade, même si heureusement quelques rayons de soleil permettent de garder fois en l'humain.

Au final un grand classique que j'ai lu avec plaisir, car si l'on excepte quelques petites longueurs, l'ensemble procure aventure et émotions en plus d'un amusant portrait de la perfide Albion.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2015
Violence, cruauté, fatalisme....On aime ou on déteste, mais l'histoire laisse rarement indifférent, ou plutôt c'est la force narrative de Dickens qui invite le lecteur à partager les aventures ( pas très heureuses) du héros ( Oliver Twist) sur qui le destin semble s'acharner. Avec une galerie de personnages caricaturaux à l'envi ( Bumble, Fagin, Sikes, Noé Claypole) , ce roman pour le moins "picaresque" constitue une critique sociale acerbe de l'Angleterre victorienne. Il y a aussi une quête des origines du personnage principal, qui peut l'apparenter à un roman policier, sans qu'il en soit un.
Ce qui m'a aussi touchée est l'innocence de même que le cœur d'or du personnage principal qui a tout d'un anti-héros ( mélancolique, taciturne, rejeté, renfermé, malchanceux, naïf, lent à la réflexion parfois borné et pas très marrant ...) mais qui finit par l'emporter au terme de nombreuses souffrances. Cependant, s'agit-il vraiment d'un roman manichéen? A première vue oui ,le bien et le mal sont séparés mais la lecture amène souvent à se poser des questions...
Ce que l'on retrouve dans ce roman, c'est une dénonciation de la banalité du mal: ainsi Noé Claypole, Bumble sont des personnages ordinaires qui tendent à susciter le dégoût du lecteur parce qu'ils font le mal de façon ordinaire: Bumble participe à l'extermination des indigents de l'asile, qui meurent de faim et de froid, faute de ressources, Noé se moque sans vergogne du héros et n'hésite pas à espionner Nancy en cachette, pour ensuite la dénoncer.Un siècle plus tard, Hannah Arendt utilise le terme de banalité du mal par rapport à Eichmann et son travail mécanique de fonctionnaire, par devoir. Je dirais que pour Bumble et Noé Claypole, on retrouve cette notion de banalité du mal, l'un par devoir et par intérêt personnel, l'autre pour satisfaire ses intérêts les plus vils. En bref, un roman doux-amer et piquant de verve satirique, qui créée des effets de réel sur le lecteur.
Ce qui frappe aussi, c'est la quête de la liberté des personnages, qui vivent dans un monde fictif répressif, marqué par la misère, la violence, le conformisme ( des gentils comme des méchants), ils désirent au fond d'eux la liberté ( mais ne prennent pas en compte ce désir, tout occupés qu'ils sont à tenter de survivre, si ce n'est pas de nuire) mais l'atteindront-ils? J'en doute, lecteur.
Ce que je n'ai pas aimé: les relations entre les personnages ne sont pas suffisamment profondes, le manichéisme omniprésent, le héros est dépersonnalisé au possible, et l'absence de justice... c'est peut-être l'intention en fin de compte de Dickens de montrer une société inhumaine et injuste dans ses fondements.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2006
Certes, il y a parfois une éxagération de bons sentiments. Mais cet ouvrage est vraiment attachant ainsi que le petit Oliver qui n'a pas une vie facile. La noirceur de l'Angleterre victorienne est bien décrite et l'univers du crime et du vol mis en avant. Une belle histoire, un classique que tout le monde peut lire, qui balance entre émotion et noirceur! Malgré quelques petits mystères dans le déroulement de l'histoire et que Oliver Twist ne parle beaucoup, c'est un très bon roman que nous a offert Charles Dickens! J'ai beaucoup aimé!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,90 €
5,10 €
2,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici