undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
10
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:9,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 juillet 2004
Incontestablement le meilleur roman de Barbey d'Aurevilly, Une vieille maitresse condense tous les thèmes chers à l'auteur (passion destructrice, force fascinatrice de l'amour et du sang, fatalité, drame intime...) tout en laissant le lecteur libre de choisir entre une explication réaliste ou une vision fantastique et surnaturelle de l'histoire. Quelle est cette force mystérieuse qui lie Ryno à son ancienne maitresse Vellini, espagnole mystérieuse et laide, en dépit de son amour pour sa femme légitime, la pure et douce Hermangarde ?
Au delà d'une simple histoire d'adultère, Une vieille maîtresse décortique la force d'une passion sans fin et témoigne d'une extraordinaire faculté de l'auteur à décrire toute la complexité de la psychologie féminine.
Un ouvrage d'exception, emblématique de la littérature décadente de la fin du XIXème siècle.
0Commentaire| 33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2009
Lire ce livre, c'est s'offrir des heures avec de purs moments de littérature, goûter aux joies d'une pureté du style, de références historiques et littéraires, extraordinaire!

Pour tous les affamés de lecture!
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2013
Avec cette histoire romantique et pimentée, aux moeurs enragées et aux décors sauvages de la côte Normande, Barbey d'Aurevilly se hisse au niveau des plus grands écrivains français, et ce pour trois bonnes raisons.
Tout d'abord le style délicieux de son écriture, égale à un Victor Hugo ou un Balzac, qui en fait un vrai régal de lecture et une référence.
Ensuite sa capacité à maintenir le suspens de son récit, qui bien qu'au 19ème siècle, se déroule comme un vrai polar moderne et nous maintient en haleine de bout en bout.
Et enfin, le meilleur pour la fin, son prodigieux talent de psychanalyste avant l'heure, venant éclairer très subtilement un sujet délicat mainte fois décrit trop superficiellement, la passion amoureuse et l'adultère.
Alors là chapeau ! la subtilité des analyses, à travers les commentaires des personnages "secondaires" comme la Marquise de Flers, la comtesse d'Artelles ou le Vicomte de Prosny, la profondeur de leurs réflexions sur l'âme humaine, confère à ce roman une dimension philosophique de premier ordre. Un aperçu...?
- « Le cœur d'un homme? ah ! quelle femme peut se vanter d'avoir bien fermé cet abîme, et d'en avoir toujours la clef ? » p281
- « Il ne faut pas rejeter tous les torts sur les hommes, s'il vient un jour où ils se détachent. La faute en est aussi aux femmes qui abusent de leur puissance ou ne savent pas s'en servir » p285
Du grand art, assurément !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2012
Barbey d'Aurevilly reste un auteur méconnu. C'est bien dommage. Son écriture est extrêmement riche et à mon sens, une vieille maîtresse est un des meilleurs classiques de la langue française. Du reste, Barbey n'est pas seulement un auteur au style incroyable, c'est aussi un talentueux conteur qui écrit des histoires à faire froid dans le dos. A lire de toute urgence et sans modération !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2015
J'aime beaucoup Barbey d'Aurevilly et je n'ai pas été déçue par ce roman que je n'avais pas encore lu. Tout à fait dans son style. Je l'ai lu avec plaisir.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2015
Il est vrai qu'aujourd'hui on ne peur écrire comme l'ont fait les auteurs du XIXème. On éprouve aussi la tentation de rendre plus dense l'écriture... Mais on est béat d'admiration devant la qualité de l'utilisation de notre langue. C'est aussi une bonne leçon de chose pour visiter le Cotentin de ce temps.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2012
Il m'a fallu me réhabituer au style d'écriture du vieux français. L'histoire est vite prenante. L'amour est décortiqué, écartelé entre plusieurs femmes. La dépravation par le sexe, Rino en est tellement imprégné que son bonheur le plus pur lui échappe. Malgré son attachement à la dignité, Hermangarde ne parvient pas à cacher la douleur de la trahison. Vellini est bien la seule à n'avoir aucun état d'âme. Alentour, ça jase. L'infidélité, un sujet éternel !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voilà la nature réelle du Romantisme..pas ces jeunes filles au teint d'albâtre, dont la rougeur des joues couleur feu de forge, exprime le galop phtisique ou ces jeunes abrutis ecervelés bégayant devant une bougie...Non déjà Sand et Musset bai...nt à fond les draps, Hugo balaye tout d'un revers de souffle...et Barbey d'Aurevilly colle du rouge sang partout...On est chez Dracula version bouillonnement violent !...Bref un très grand texte !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2010
Et si Circé ne voulait pas perdre Ulysse ? Et si elle allait à sa rencontre, peu importe l'amour d'Ulysse pour Pénélope ?
Ce récit fantastique (pour peu qu'on accepte toutes les références aux cultes sataniques) peint la vieille maîtresse comme une sorcière qui veut garder à jamais sur son sein M. de Marigny. L'histoire est poignante et passionnée, mais pour comprendre l'impact que Barbey d'Aurevilly voulait lui donner, il faut voir où est la religion ou le pseudo bien pour ensuite laisser les pistes se brouiller.

L'auteur est est un grand écrivain : il sait jouer des descriptions (romantiques) pour retarder le récit. Il joue aussi sur les effets de l'écriture : les lettres au début et en fin de roman. Le roman semble interminable (sans connotation péjorative) parce qu'on attend une réaction de la part d'Hermangarde. C'est elle qui donnera le fin mot de l'histoire.

Un roman à conseiller à tous ceux qui aiment le XIXe siècle : l'écriture de Barbey d'Aurevilly est facile à lire, mais reste de son temps. Ce n'est pas un livre à lire avant de se coucher si on a une heure bien définie ! Pour avoir le roman par centaine de pages, je me suis retrouvée coupée dans l'action à partir de la page 400.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2008
Ôoo.. Scandaleux mais tendre Barbey, dans le décor de l'âme et de l'esprit, aux femmes héroines et funestes, indescriptible de richesses, de mots, et de couleurs.. Tant de douces frénésies ont ouvert des paysages vers les yeux.. Tant d'hypothèses roulant dans les creusets des minuits de l'esprit.. Un écumant sursaut m'a mis sur la trace du regard, où les jamais s'enflent sous les robes de l'oubli..
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,40 €
7,00 €
3,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici