undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux cliquez_ici

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
13
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 octobre 2006
Je n'ai pas l'habitude de piocher mes lectures dans du moderne, j'ai mes classiques et quelles déceptions lorsqu'on tombe sur du Levy, Grisham et tout ça: c'est plat et sans surprise.

Pourtant j'ai un jour ouvert ce livre bien sceptique de voir Sylvie Germain dans les ventes...j'ai été surprise, elle a un style bien différent de tout ses auteurs à la mode, surprenante, envoutante, elle écrit tellement bien que je sentais les odeurs, je voyais les couleurs, les personnages, j'étais plongée dans la vie de cette famille maudite qui vit à travers l'histoire. Si vous aimez les mots, vous aimerez certainement cette oeuvre, que je conserve dans ma bibliothèque avec soin.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le Livre des Nuits/Sylvie Germain
Ce magnifique roman a tout de la légende avec ses aspects fantastiques issus des croyances campagnardes et des superstitions paysannes, mettant en scène des êtres simples broyés par le destin et l’histoire. L’action débute dans la seconde partie du XIX é siècle puis se poursuit durant la Première Guerre mondiale puis la Seconde.
L’histoire débute sur les calmes bords de l’Escaut à bord d’une péniche, aux confins de la terre et de l’eau. Une famille de bateliers, les Peniel, mène une vie fruste et tranquille
. La doyenne, c’est Vitalie, une femme rêveuse encline à la mélancolie, douce et silencieuse, la mère de Théodore-Faustin, puis la grand-mère de Honoré-Firmin et Hermine-Victoire.
Rapidement veuf de Noémie, Théodore-Faustin choisit pour seconde femme sa propre fille Hermine-Victoire, laquelle est suffisamment fière pour s’écrier tout haut :
« Je suis devenue la femme de mon père ! »
De leur union nait Victor-Flandrin qui donc était le frère de sa mère et fils de sa sœur.
Victor-Flandrin est le personnage principal de cette saga. Après une vie d’errance dans les campagnes et les forêts après avoir quitté la péniche suite à la guerre de 1870, il acquiert la ferme des Terres Noires dans la Meuse. Il aime la terre.
Il se retrouve quatre fois veuf après avoir eu quinze enfants dont bon nombre de bessons, et la mère de 3 de ses enfants reste une inconnue. Rêve et réalité cohabitent souvent chez un même personnage ce qui induit des situations assez rocambolesques comme l ‘arrivée de trois enfants à la ferme, progéniture de Victor Flandrin peut-être lors d’un viol ou de plusieurs - il ne sait plus - mais dont la mère reste une réalité floue…
Et puis il y aura l’épisode de la guerre des tranchées , les loups, la passion, les destins brisés et la violence qui font de ce roman un livre impressionnant et passionnant.
De plus le style de Sylvie Germain est remarquable, teinté de poésie, de lyrisme et d’une grande sensibilité. Le choix des mots et particulièrement soigné et judicieux pour évoquer l’atmosphère sombre, tragique et maudite qui règne tout au long du récit.
« La terre leur était éternel horizon, pays toujours glissant au ras de leurs regards, toujours fuyant au ras du ciel, toujours frôlant leurs cœurs sans jamais s’en saisir. La terre était mouvance de champs ouverts à l’infini, de forêts, de marais et de plaines rouis dans les laitances des brumes et des pluies… »

Vu le nombre impressionnant de personnages apparaissant dans ce roman dont la vie s’étend sur environ cinq générations, il est prudent de prendre note de la généalogie au fur et à mesure de leur entrée en scène.
En résumé, un livre bouleversant et émouvant, dans lequel malgré les tragédies qui frappe l’homme, l’espoir n’est pas un vain mot.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai du mal à donner 5 étoiles à un livre car il en est très peu qui rivalisent avec "Guerre et Paix" par exemple. Je suis la plupart du temps déçue par les romans actuels qui s'oublient aussi vite que lus sauf quelques-uns dont celui-ci que je viens de relire et que j'ai trouvé encore plus fort que la première fois. Donc 5 étoiles. C'est d'abord un style extrêmement percutant, poétique, imagé... un souffle épique. Les personnages de ce livre sont tous marqués par l'Histoire qui change irrémédiablement leur vie. L'épopée nous fait traverser trois guerres avec des récits à couper le souffle qui nous renvoient une vision presque apocalyptique des événements vécus pas les personnages. Disons que nous sommes dans une légende qui au lieu de se passer à Roncevaux comme la "Chanson de Roland" se passe de la "guerre de 1870" à la "drôle de guerre" en passant par la "grande". En effet s'il y a ici autant d'invraisemblances que dans les légendes il y a aussi un style épique, des personnages qui vivent leurs passions jusqu'à l'extrême. C'est probablement en partie cette "folie passionnelle" des personnages qui rend le livre si fort, si insolite aussi.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le talent d'écrivain de Sylvie Germain est certain; elle manie avec aisance et poésie un vocabulaire riche, ses descriptions sont bien venues, elle sait intéresser et même envoûter le lecteur. Mais que cette histoire à rebondissements multiples et à tragédies successives est globalement confuse et lourde! Un certain culte du malheur, une complaisance envers l'horreur, l'absence permanente de choix entre fiction vraisemblable et fantastique qui fait qu'on ne sait pas si l'on a affaire à un roman où à un conte des fées noir, tout cela me met très mal à l'aise et m'a fait souhaiter que ces quelque 290 pages se réduisent à une petite cinquantaine, les meilleures. Où alors il faudrait découper le tout en petites nouvelles. Dommage car la veine poétique de l'auteur est d'une qualité évidente. Elle a eu la main plus heureuse avec d'autres ouvrages, Magnus par exemple. Et au delà des mots qui savent être beaux (c'est déjà beaucoup), on ne retient pas grand chose de nouveau qui fasse progresser l'histoire des idées: que la guerre est une chose terrible et que l'homme est pour l'homme un loup, d'autres l'avaient déjà dit.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2007
Je veux juste conseiller à Vincent de Pau de lire Danièle Steel ou Marc lévy il devrait adorer...
Sérieusement, la langue de Sylvie Germain est un émerveillement... comment ne pas s'en apercevoir...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On reste longtemps marqué par le récit de Sylvie Germain. A la croisée du conte et de la légende, ces personnages vivent cependant dans l'ombre de la grande histoire. Victor-Flandrin Péniel, petit-fils de batelier et issu d'amour interdit, nait avec dans l'œil des tâches d'or. Fuyant le malheur qui semble marquer sa famille, il abandonne les eaux douces pour rejoindre Terre-Noire, un hameau quelque part près des bords de la Meuse. Mais qui pourrait aussi bien se trouver sur la carte des contes. Victor-Flandrin Péniel prend alors femme par quatre fois et engendre une progéniture marquée par la gémellité. Chacun de ses enfants se trouve liés à lui par une même tâche d'or dans ses yeux. Cependant, les drames poursuivent la famille : les amours déçus, la folie et surtout les guerres auront raison de plusieurs des enfants.

Le thème du double est très fort dans le récit, et conforte la notion d'absence et la plupart des jumeaux ne sont en fait qu'une seule personne au destin dédoublé. Le style, sombre et poétique, décrit avec merveille les errances du héros, son enracinement dans ses Terres-noires, humides et inhospitalières. L'écriture transcende le vécu et marque d'autant plus les sentiments que provoque le récit. Sylvie Germain brode une triste mais belle ode à la vie, la trame de la grande histoire se constelle d'anecdotes, d'histoires et de légendes (la mort et ses petits souliers...). On ressort de cette lecture bouleversé, frissonnant devant tant d'acharnements.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2010
Sylvie Germain nous entraîne dans un monde de légende, sombre et envoûtant. J'ai beau avoir lu Le livre des nuits il y a bien longtemps, l'impression qu'il a laissée est indélébile. C'est vraiment un ouvrage dense.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai lu ce grand livre il y a trop longtemps pour en faire un commentaire maintenant , mais je voulais donner raison à Angèle et contre Vincent: oui, la langue de S.Germain était ALORS (j'ai bien moins aimé ses derniers livres) un éblouissement!!C'est un livre qui m'a marquée, ensuite, j'ai tout lu d'elle ou presque...................
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2014
bon début, mais je n'arrive pas à le finir...peut-être pas le bon moment pour moi ce livre ! plus tard ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2003
En suivant la trace d'une famille de la guerre franco-prussienne jusqu'à la seconde guerre mondiale en passant par la première, découvrez des paysages décrits telles des oeuvres picturales par Sylvie Germain. L'histoire de la famille Peniel vous interpellera sans aucun doute, par l'horreur de ses épreuves, mais la force avec laquelle l'un d'eux affrontera ces adversité vous redonnera du courage.
Un livre à lire si possible suivi de "Nuit d'Ambre"
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,20 €
8,20 €