undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
8
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 mai 2005
Ce roman conte l'histoire d'un ingenieur trenteanaire pretentieux se decidant a prendre femme. Il s'installe alors avec une jeune femme effacee qu'il cherche a transformer en occidentale a tout prix(lecons d'anglais, de danse, etc..). Mal lui en prendra.
Le livre constitue une satire au vitriol du machisme traditionnel nippon. Il constitue aussi le temoignage d'un intellectuel face a l'occidentalisation a tout crin de son pays au debut du 20e siecle.
Pour cette double raison (historique et litteraire), la lecture de ce roman est a la fois tres enrichissante et agreable.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2015
Quand j'ai terminé cet ouvrage je n'ai pas tant ressenti le conflit entre Japon traditionnel et occidentalisation que le décalage entre deux générations et deux mondes vu que le mari à 15 ans de plus que sa femme et n'appartient pas à la même classe sociale. Il est vrai que le récit met l’accent sur Jôji qui voit en Naomi la femme occidentale par excellence en la comparant d’ailleurs à Mary Pickford. Mais l’histoire peut être lue de façon différente.

Quoi qu’il en soit, Jôji et Naomi ne filent pas un amour tranquille et l’auteur se charge avec maints détails de décrire les péripéties de ce couple. Mais vu que le narrateur est Jôji, on ne dispose forcément que d’un pan de l’histoire. Ceci dit, Tanizaki nous décrit avec talent les phases d’admiration et de colère, voire de haine, de la part de Jôji envers Naomi qui vont agrémenter la vie de ce couple.

Cette dualité des sentiments est d’ailleurs très bien décrite dans cet extrait : « [l]’image qui s’imposa bientôt à mon esprit fut celle d’une Naomi monstrueusement terrifiante, telle qu’elle s’était montrée peu auparavant, au moment de notre orageuse explication – la tête qu’elle avait au moment précis où je me disais qu’une femme devient d’autant plus belle qu’elle est davantage en butte à la haine d’un homme. Ce faciès de roulure, odieux, abominable au point que le percer de coups de poignard n’eût pas suffi à me satisfaire, ce faciès à jamais imprimé comme au fer rouge dans ma tête, indélébile malgré mes tentatives pour l’effacer, voici que, je ne sais pourquoi, le temps s’écoulant, il apparaissait devant mes yeux avec une netteté de plus en plus grande et qu’à présent je sentais sur moi le poids de son regard fixe ; mais aussi son aspect répugnant allait se changeant graduellement en une beauté d’une insondable profondeur ».
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un Amour insensé/Junichirô Tanizaki
L’histoire se passe dans le Tokyô des années 1920.
Jôji est un jeune provincial un peu naïf, bien sous tout rapport : bonne moralité, bonne situation professionnelle. Homme de bon sens, détestant l’extravagance, il a 28 ans, et fait la rencontre de la très jeune Naomi, 15 ans, serveuse dans un café. Voyant cette jeune très belle et attirante jeune fille un peu livrée à elle-même, il décide de la prendre sous son aile, devient son pygmalion pour la préparer à devenir sa femme un jour. Plus tard, follement amoureux, il l’épouse. Mais Naomi ne sera pas seulement sa femme, elle sera également une poupée précieuse, un ornement dans sa vie. Jôji est absolument ensorcelé par Naomi :
« Je lui faisais prendre son bain ou je la lavais, enregistrant en détail le développement jour après jour de se membres – bref la transformation de la jeune fille en adulte… »
Aux débuts merveilleusement heureux, vont faire suite des temps où le vrai visage de Naomi va se faire jour. Jôji va aller de surprises en surprises.
« Quand j’y songe, je n’ai jusqu’à ce jour rencontré une beauté aussi envoûtante que celle dont elle ruisselait alors. Elle était devenue un démon incarné, mais au même moment, tout ce qu’il y avait de beau en elle, dans son corps, dans son âme se trouvait porté à son point le plus haut. »
Oui, Naomi va devenir un démon au pouvoir érotique machiavélique et destructeur. La femme fatale dans toute sa splendeur.
Un excellent roman, écrit en 1926, tout en finesse, dont émane un érotisme discret comme toujours avec Tanizaki.
En toile de fond de cette chronique rédigée huit ans plus tard, Jôji, le narrateur, nous montre les méfaits de l’occidentalisation du Japon et en particulier de Naomi qui est fascinée par tout ce qui vient d’ailleurs, lui qui est très attaché aux valeurs traditionnelles.
L’auteur nous présente Naomi comme l’image du monde occidental pour un japonais. La critique ironique de Junichiro contre les Japonais friands du mode de vie occidental est évidente.
Un très bon roman précédé d'une intéressante introduction de Alberto Moravia.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2015
un livre franchement top
produit attendu r a s rien de négatif à signaler sur cet article cadeau sympa , , , , ,
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2016
Magnifique roman décrivant comment un jeune japonais est "tourné en bourrique" par une jeune fille qu'il a cru pouvoir modeler a sa guise. Le titre original est "Naomie". C'est le prototype de la "femme libérée" japonaise des années 1920, la "modenga", insupportable, et pourtant attachante, car si semblable à nous... les hommes...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2002
Encore un roman de Tanizaki magnifiquement ficelé, un homme amoureux qui n'a pas fini d'être surpris...
Vivement conseillé!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2002
Un chef d'oeuvre. Impossible de le lâcher une fois qu'on l'a commencé.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2004
Je ne conseilerais ce livre qu'aux personnes qui s'interessent à l'evolution des moeurs au Japon lors de l'occidentalisation naissante. A ce niveau, le livre fournit moultes informations mais se limite un peu à imager l'europe comme un monde libre mais ayant perdu toutes sa noblesse...
Pour ce qui est de l'histoire en elle même, ce livre peut vous plaire si vous aimez les héros minables qui n'apprennent jamais rien de leurs expériences.
Je trouve ce livre complètement dépassé (sauf pour études du japon ancien), un livre tellement étudié qu'on forcera les étudiants en japonais à le lire, un peu comme les Confessions de Rousseau pour le bac...
Dommage dque ce genre de romans eclipsent les nouvelles génératiosn d'auteurs japonais tout autant doués qui ont écrit des livres du genre KeritaiSenaka.
A bon entendeur.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,50 €
2,00 €
6,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici