Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_WSHT16 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
26
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 avril 2017
À la recherche de son amour de jeunesse lâché aux bras attachés avec quatre de ses compagnons de la grande guerre entre les lignes ennemies (le no man's land anglais traduit en "terre de personne") sans grand espoir de survie, Mathilde lourdement handicapée se lance avec ténacité dans une enquête aux multiples rebondissements où s'entremêlent les vies de ses cinq soldats qui avaient voulu en s'amputant volontairement échapper au terrible front de guerre. "Bingo crépuscule" ou "Bing au crépuscule" ou "Byng (lieutenant) au crépuscule", "Manech" ou "Manex", la phonétique est un élément majeur de ce livre de SJ dans une période pourtant pas si éloignée où l'illettrisme n'était pas chose rare. De quoi passer en tous cas un bon moment de lecture avec ce roman qui a reçu le prix Interallié 1991.
L'adaptation cinématographique retrace fidèlement le livre sans toutefois pouvoir jouer avec cette fameuse phonétique énoncée auparavant. La preuve du pouvoir de l'écriture...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2015
Je voulais depuis longtemps lire ce livre dont on a pas mal parlé en 2004 à l'occasion de la sortie du film (que je n'ai pas vu).
C'est une bonne occasion de se replonger dans la guerre de 1914 sur un sujet dont on parle peu, les mutilations volontaires pour quitter le front. Mais cela va bien plus loin, car il y a aussi l'horreur de la vie dans les tranchées.
La guerre finie, Mathilde l'héroïne, dont le fiancé a été officiellement tué dans la Somme, cherche à comprendre ce qui lui est arrivé ainsi qu'à quatre hommes dont les sorts sont liés, tous les cinq s'étant blessés à la main. Il ont été déclarés "morts pour la France", mais c'est recherchant les maigres témoignages sur cette affaire qu'elle essaye de comprendre.
Le personnage de Mathilde est attachant, et ses recherches sont d'autant plus difficiles qu'elle est infirme et ne marche pas. Heureusement son père et fortuné, et elle parcours la France conduite par un domestique de la famille.
Il y a beaucoup d'émotions car ces cinq hommes avaient des vies, des épouses, des enfants...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2005
Que d'émotion lorsque l'on referme ce livre ! c'est un de mes préféré à ce jour et pourtant je l'ai lu dans le métro (pas toujours l'endroit idéal pour apprécier un bon livre, quoique !)
Beaucoup de poésie et je le recommande à toute les personnes à l'âme sensible.
C'est bien écrit, les descriptions de la vie dans les tranchées sont réalistes et l'on est tenu en haleine jusqu'au bout pour savoir si Mathilde va ou non retrouver son Manech.
Bonne lecture
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2004
Je l'avais dans ma bibliothèque depuis des années, le titre ne m'inspirait pas trop, je m'attendais à une barbante histoire d'amour sur fond de guerre romancée... Rien à voir ! C'est une véritable enquête que mène Mathilde pour retrouver son Manech. Un long dimanche de fiançailles est plutôt un roman à suspens entrecoupé de passages épistolaires et de descriptions de scènes de guerre et de la vie normale (sans oublier l'histoire d'amour...). Rapidement on se pose LA question, comme l'héroïne on veut connaître la vérité, l'attente est longue et la tentation de lire directement la fin très forte ! Les 100 dernières pages m'ont empêchées de fermer l'œil avant une heure avancée de la nuit. L'écriture est fluide et agréable et les personnages décrits tous humains et attachants (certaines descriptions de Mathilde rappellent le personnage d'Amélie Poulain). L'histoire est bien documentée et pleine de détails, si bien qu'elle semble plausible et même réelle. Qui sait ? Vivement le film !
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2005
Dès les premières lignes j'ai accroché. Japrisot a un style. Très bien écris, fluide, on a vraiment plaisir à lire ces lignes. je retiens plus le style que l'histoire. Par contre le roman est un peu compliqué un suivre mais l'histoire demeure captivante. Je vais continuer à lire ces romans.
Il est préférable de lire le livre plutôt que voir le film ( sans dénigrer la qualité du film).
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2005
J'ai adoré ce livre. Je l'ai lu, il ya déjà longtemps. Les détails se sont estompés, reste une sensation générale d'exaltation, d'émotion violente. Les personnages sont à la fois simples et forts. C'est une histoire qui remue à l'intérieur. Les sentiments les plus beaux côtoient les plus vils et on se laisse prendre à les ressentir sans compter.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2016
J'ai lu plus de trente romans sur la Grande Guerre, allemands, américains, anglais, français, italiens, etc...le plus souvent des romans écrits par des romanciers vétérans comme G. Chevallier ou E. Hemingway qui écrivait à partir de leur expérience vécue sur le terrain...Ce n'est bien sûr pas le cas pour celui-ci. Mais il sonne très juste, il emporte le lecteur dès les premières lignes et on ne le quitte plus. Ecrit dans un style dépouillé et cursif, il est très émouvant et souvent bouleversant.
Un regret cependant : tout au long de la version Kindle, une faute d'orthographe ultra pénible apparaît vraiment exaspérante. Elle devrait être corrigée au plus vite (j'ignore si elle existe dans la version papier) : il est écrit partout "les bonhommes" au lieu de "les bonshommes" et cela fait tâche, une tâche éditoriale qui abîme ce beau roman et à laquelle il convient de remédier au plus vite.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2001
Un genre à lui tout seul, voilà ce que créé ce livre à la fois récit épistollaire, roman policier, histoire d'amour et bouleversante description de l'enfer des tranchées.
On suit avec passion la touchante héroine dans son combat pour la vérité, on découvre une intéressante galerie de portraits, mais surtout,on en apprend beaucoup sur la manière dont peut se comporter l'homme en temps de guerre. Ce qu'on découvre est tout à tour passionant, touchant, effayant...
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2016
J'ai longtemps hésité à le lire, parce que je savais qu'il y était question de guerre ... De tranchées, de mort, d'injustice, d'horreur ... Mais, aussi, surtout, d'amour, d'amitié, de solidarité, de courage, de persévérance ...
Une très belle histoire!
Le début du livre est effectivement douloureux ... La bêtise humaine à son comble! Mais ce démarrage rétablit le contexte, sur des scènes honteuses de la première guerre mondiale ...
Et puis, évidemment, il y a Mathilde et son amour sans faille pour Manech, qui la portera dans sa quête toutes ces longues années de ce 'Long dimanche de fiançailles' ... Avec ses espoirs, ses peines, ses rencontres, l'amour des siens.
Un très beau livre!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2005
J'ai découvert ce livre après avoir vu le film. Je le conseille à tous ceux qui aiment Jeunet, car il a l'air d'avoir été très influencé par Japrisot. Ce roman, assez court, nous raconte une histoire d'amour imbriquée dans la douleur de la guerre. De page en page, on se rapproche de Mathilde, personnage un peu espiègle mais qui attendrit facilement, de sorte qu'on ne peut s'empêcher de la suivre de page en page, recherchant désespérément son amant. Le seul petit bémol que je donnerais est qu'on peut se perdre dans toutes les histoires racontées par divers personnages. Il n'empêche que le roman est bien ficelé et qu'il a été d'ailleurs très bien porté à l'écran...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici