undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
23
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 novembre 2004
Winnicott m'a reconcilié avec la psychanalyse... L'université nous rabache les précepts de Freud et nous fait finalement douter de la psychanalyse. Winnicott, loin d'être dogmatique, prone l'ingéniosité et l'imagination dans le "jeu" que constitue la cure entre patient et thérapeute.
Dans ce livre il nous expose théorie et pratique issues de ses expériences propres, et nous aide finalement à intégrer et à mettre à jour des principes freudiens sans en rester prisonnier. Winnicott se détache du lot par son approche inventive...
A lire absolument par les étudiants en psychologie, ce livre est quasi indispensable pour une pratique et une compréhension moderne de la psychanalyse et ses enjeux pour le patient comme pour le praticien...
0Commentaire| 73 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2008
à tous ceux qui ont envie d'approcher la complexité de la pensée de Winnicott.. car derrière des apparences assez simples, c'est probablement un des auteurs les plus géniaux de la psychanalyse ! C'est dans ce livre que vous trouverez la description des espaces et phénomènes transitionnels, qui est une de ses contributions majeures, tant sur le plan de la compréhension du développement de la pensée et du sentiment de soi, que sur le plan thérapeutique; Bref, je recommande très vivement cet ouvrage et la lecture de cet auteur si prodigieux...
0Commentaire| 38 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2012
Winnicott est l'un des auteurs les plus innovants de la pensée psychanalytique post-freudienne. Ayant lu le corpus psychanalytique, il réinvente, à l'aune de son expérience clinique, la praxis et la pensée de cet art de soigner par la parole.
Il tente sans arrêt de dépasser des limites parfois trop étroites et dogmatiques de la pensée freudienne, et invente véritablement ce lieu tiers, source de créativité. La créativité n'étant pas comprise comme la production d'oeuvres, mais comme le "vivre" véritable: entre la sur-adaptation à la réalité où seul le concret compte (sans le "rêver") et la sur-abondance de rêverie qui enferme les personnes schizoïdes dans une réalité asymptotique.
Ce livre n'en est pas moins une oeuvre d'art.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Winnicott a cette façon d'écrire qui nous
fait prendre du plaisir à lire la Psychanalyse.
En plus, cette œuvre est vraiment géniale,
d'une telle simplicité et des raisonnements
qui nous font toujours apprendre et aussi
nous poussent à réfléchir!
C'est toujours un plaisir de lire Winnicott!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2010
tres bon livre, accessible à tous ecrit simplement et tres instructif. A recommander à toutes les mamans et therapeutes.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
J'ai acheté ce livre pour écrire mon mémoire sur le "jeu"... Je me suis finalement rendue compte que cet ouvrage ne traitait que peu cette notion du jeu. Par contre, on retrouve beaucoup de notions de psychanalyse qui parfois sont difficiles à comprendre si on n'a pas un minimum de connaissances en psychologie !!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2013
un livre clair avec beaucoup de profondeur qui reste une référence désormais.
J'aime beaucoup la pertinence des écrits de l'auteur et comment il met en lumière l'idée du jeu. Un livre à lire et relire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2012
« Le lecteur consentira, je l'espère, à envisager la créativité dans son acception la plus large, sans l'enfermer dans les limites d'une création réussie ou reconnue, mais bien plutôt en la considérant comme la coloration de toute une attitude face à la réalité extérieure.

Il s'agit avant tout d'un mode créatif de perception qui donne à l'individu le sentiment que la vie vaut la peine d'être vécue ; ce qui s'oppose à un tel mode de perception, c'est une relation de complaisance soumise envers la réalité extérieure : le monde et tous ses éléments sont alors reconnus mais seulement comme étant ce à quoi il faut s'ajuster et s'adapter. La soumission entraîne chez l'individu le sentiment de futilité, associé à l'idée que rien n'a d'importance. Ce peut être même un réel supplice pour certains êtres que d'avoir fait l'expérience d'une vie créative juste assez pour s'apercevoir que, la plupart du temps, ils vivent de manière non créative, comme s'ils étaient pris dans la créativité de quelqu'un d'autre ou dans celle d'une machine.

Cette seconde manière de vivre dans le monde doit être tenue pour une maladie, au sens psychiatrique du terme. Tout compte fait, notre théorie présuppose que vivre créativement témoigne d'une bonne santé et que la soumission constitue, elle, une base mauvaise de l'existence.
On peut établir une nette opposition entre les deux termes de cette alternative. Ma théorie serait plus simple si l'on pouvait effectivement découvrir l'un ou l'autre de ces deux extrêmes dans un cas ou une situation données. Mais ce qui obscurcit le problème, c'est que le degré d'objectivité sur lequel nous comptons quand nous parlons de la réalité extérieure varie selon l'individu. L'objectivité est un terme relatif : ce qui est objectivement perçu est, jusqu'à un certain point, conçu subjectivement.

Comme c'est là précisément l'aire que nous avons choisi d'étudier dans cet ouvrage, il nous faut tenir compte de ce que, pour nombre d'individus, la réalité extérieure reste, pour une part, un phénomène subjectif. A l'extrême le sujet hallucine, soit à certains moments spécifiques, soit plus généralement. Il existe toute une gamme d'expressions pour décrire cet état (« avoir l'air ailleurs », « être absent », « ne pas avoir les pieds sur terre »). En langage psychiatrique, nous disons de ces individus qu'ils sont schizoïdes. Nous savons parfaitement qu'ils peuvent avoir de la valeur en tant que personnes dans une communauté, qu'ils peuvent être heureux, mais eux-mêmes, et surtout ceux qui vivent avec eux, pâtissent de leur état.
Le fait important pour nous, c'est que, cliniquement, nous ne trouvons pas de ligne de démarcation nette entre la santé et l'état schizoïde, ou même entre la santé et une schizophrénie avérée. Nous admettons dans la schizophrénie le facteur héréditaire et nous recherchons pour chaque cas individuel le rôle qu'ont pu jouer les troubles physiques ; mais nous témoignons d'une grande réticence à l'égard de toute théorie de la schizophrénie qui ferait abstraction de la vie quotidienne et des lois universelles du développement de l'individu dans un environnement donné. Nous ne pouvons, en effet, que constater l'importance vitale de l'apport de l'environnement, particulièrement au début de la vie de l'individu.

Certains individus peuvent mener une vie satisfaisante et même réaliser quelque chose d'exceptionnellement valable et pourtant être schizoïdes ou schizophrènes. Ils peuvent être tenus pour malades du fait de la faiblesse de leur sens de la réalité. Il en est d'autres, ne l'oublions pas, qui sont si solidement ancrés dans la réalité objectivement perçue qu'ils sont malades, mais dans la direction opposée : ils ont perdu le contact avec le monde subjectif et se montrent incapables de toute approche créative de la réalité. »

A mettre utilement en rapport avec la "respiratio" kierkegaardienne..
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2012
Tous les travailleurs de la petite enfance devraient avoir dans leur bibliotheque la collection complète de Winnicott!! Celui-ci y compris! Comm les autres il faut etre concentré pour le lire mais il apporte les bases du jeu chez l'enfant.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2015
Si l'on aime Winnicott, c'est l'un des livres à posséder assurément. Il convient tout aussi bien à des professionnels, qu'à des parents s'intéressant à la psychanalyse et au précepte du jeu dans le développement de l'enfant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,60 €
9,15 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)