Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CD Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
29
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 février 2013
Arto Paasilinna, le grand auteur finlandais nous a toujours habitués, tout au long de la quinzaine de romans sortis en France, sur environ 40, et qui sont publiés dans le désordre (celui-ci date de 1998 !) à beaucoup de folie, de délire, de « n'importe quoi » organisé. Mais ici il atteint des sommets; plus : il les dépasse. Et tout le monde sait bien que quand les bornes sont franchies il n'y a plus de limites.
L'auteur a réussi le tour de force de mélanger une enquête vaguement policière, la culture bio, des champignons, une ex-mine de fer, de la justice, la culture d' aromates au cercle polaire, des enlèvements, la construction d'un aéroport (!) en pleine Laponie, une histoire d'amour, le kidnapping d'une quinzaine de...(chut !!!), et j'en passe, tant l'intrigue est foisonnante. Le roman est aussi truculent, comme souvent chez l'auteur, fort drôle, plutôt écolo, et il offre même des arrières-pensées qui donnent bien à réfléchir.
Mais c'est malgré tout un peu languissant par moments. On y trouvera quand même un rebondissement inattendu, et vaguement moral. Pourtant comme très souvent chez Paasilinna, la morale est bien écornée, voire carrément malmenée (agréablement à mon goût). Le dernier chapitre est particulièrement délicieux.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Arto Paasilinna a écrit quelque chose comme 35 romans en à peu près autant d'années. En France, une quatorzième traduction vient de paraître, c'est dire s'il y a de la marge, sous le titre improbable de "Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison". Paru en 1998 en Finlande, l'ouvrage, tout en restant familier aux habitués, se distingue de pas mal de ses autres livres par un fond plutôt sérieux et un aspect philosophique plus développé qu'à l'accoutumée. Moins immédiatement loufoque que la plupart de ses autres livres, même si on y retrouve un enchaînement de situations assez hallucinant, ce potager est aussi une réflexion sur les notions du bien et du mal et sur la forme que peut ou doit revêtir la justice humaine. Le livre, écrit il y a pourtant plus de 10 ans, évoque d'autres sujets d'actualité : la culture bio, sur laquelle Paasilinna semble particulièrement bien documenté, et le manque d'enthousiasme des finlandais pour suivre les directives de l'Union européenne. De même, l'auteur, outre une amoralité qu'on lui connaît bien, montre quelques volontés anarchisantes et anti-capitalistes, n'hésitant pas à s'en prendre aux grands patrons du pays, qu'il expédie, sans autre forme de procès, trimer au fond d'une mine (pourquoi ? Ce serait trop long à expliquer). Ajoutons qu'on trouve aussi dans ce Potager, une multitude de scènes impayables, que la maîtrise du récit rend crédible, si l'on veut bien considérer qu'il s'agit d'un conte, et même un romantisme attendri, quoique mâtiné d'ironie. Un très bon cru que ce Paasilinna 98, vieilli en fût de chêne pendant 13 ans, et qui se révèle gouleyant et tannique, avec un agréable goût d'airelle en fin de bouche.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2011
Une « thérapie » par le travail forcé !

La fantaisie et l'humour sont toujours aux postes de commande chez Arto Paasilinna et ce dernier roman est une cerise sur le gâteau.
Des justiciers organisés décident de faire appliquer la loi à leur manière ...Il ne s'agit pas d'exécuter des malfrats mais de leur « offrir » un cadre social où ils puissent réparer les torts causés.
C'est ainsi qu'une femme volontaire et énergique décide de lutter en bâtissant un « centre d'éducation moral expérimental »....
Grâce à cette main d'œuvre bénévole, un domaine agricole moderne et écologique peut vivre, prospérer et servir de modèle....
Il suffit « d'embaucher » sous la contrainte, mais souvent avec ruse des délinquants et des malheureux « égarés du bon chemin » !

En haut lieu, la sécurité nationale finlandaise décide d'enquêter sur cet ancien kolkhoze reconverti en exploitation agricole performante.
Elle dépêche donc sur place un inspecteur principal qui va mener une enquête sérieuse et minutieuse, clandestinement par infiltration dans cette entreprise située à l'ouest de la Laponie....
Notre inspecteur, devenu contrôleur du ministère de l'agriculture, arrivé sur place, découvre le pot aux roses...Il observe, médusé, des champignonnières géantes implantées dans le sous sol d'une ancienne mine de fer, exploitée autrefois par des communistes autorisés à mettre en pratique les principes communistes.
Le projet initial ayant avorté, le projet actuel est d'une toute autre nature puisqu'il s'agit d'un camp de travail où des a-sociaux de toutes conditions contractent un CDD ou même un CDI !
D'innombrables crapules trouvent ainsi à l'étang aux Rennes « un nouveau sens à leur vie, plus pur et plus honnête »....
Le lecteur ne s'ennuie pas un instant. Il est invité à suivre l'histoire extravagante de cet inspecteur et de ses nouveaux amis, à la recherche de nouveaux clients....
Non adepte, et de loin à la justice dite populaire et surtout à l'utilisation de milices privées, j'ai pourtant bien ri et parfois-je l'avoue humblement- apprécié le sort réservé à certains délinquants économiques comme ces PDG qui, prisonniers vont se retrouver, eux aussi, dans la mine :
« Grâce à leurs bonus, les patrons des grandes entreprises empochaient chaque année des millions, et tout cela pour jeter l'argent par es fenêtres et mener une politique qui avait conduit le pays entier au bord de la ruine ».

J'ai alors déposé quelques minutes mon livre et j'ai pensé un court instant que cette histoire pouvait inspirer de nouvelles pratiques :
Si un jour on pouvait contraindre tous ces affameurs à travailler et à suer comme font tant d'autres !

Mais ce n'est qu'un rêve et l'histoire, une fiction plaisante, poétique, voire même un peu morale !

Jean-François Chalot
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2013
Jalmari Jyllänketo, inspecteur à la Sécurité Nationale finlandaise, est envoyé par sa hiérarchie en Laponie, afin d'enquêter dans un ancien Kolkhoze. En effet, de nombreuses rumeurs courent sur cette exploitation agricole bio. On parle de disparitions ! Et des doutes planent sur l'honnêteté de la propriétaire Ilona.
Pourtant, Jyllänketo est vite enthousiasmé par les méthodes de cette femme énergique et pleine de ressources et par ses collaborateurs, il adoptera vite ses méthodes de recrutement assez peu orthodoxes.... !!!
Il faut dire qu'elle a une façon bien à elle de remettre sur le droit chemin les criminels, voleurs et autres individus sans foi ni loi !!
L'inspecteur s'intégrera d'ailleurs très rapidement et facilement dans l'équipe dirigeante et participera à sa façon au succès de cette exploitation au détriment de son véritable métier.
J'ai acheté ce livre pour le titre !! Il promettait une histoire assez délirante !!
Honnêtement, ce n'est pas tout à fait à la hauteur de ce que j'attendais, mais c'est quand même très décalé, amoral (mais peut être pas tant que ça finalement) et assez drôle.
Et ça m'a donné envie de découvrir les autres romans de cet écrivain !
Sympathique !
Mon blog : [...]
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2012
Comme toujours Arto Paasilinna nous régale d'un de ses récits digne d'Ubu Roi avec son humour typiquement finlandais. On aime ou on n'aime pas. Moi, j'adore. L'histoire est toujours un peu tirée par les cheveux mais la narration de cette histoire est très bien écrite et me fait rire du début à la fin du livre. Un seul bémol toutefois, c'est quand le mot FIN s'affiche sur la dernière page et que je sais que je vais devoir attendre le prochain Paasilinna pour me payer une bonne tranche de rires.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La Laponie, ses rennes et ses élans, ses sapins en habits de neige, tout un folklore né de l'imagination de quelques romanciers a fait de cette contrée hostile un lieu où l'on vient se ressourcer, revivre aux temps lointains où la fée électricité ne s'était pas encore penchée sur nos berceaux. Profitant de cet attrait, et dans l'espoir de "purifier" l'humanité, Ilova Kärmeskallio a acquis un vaste domaine, doté de parcelles agricoles et d'une ancienne mine de fer. En surface, on cultive des plantes aromatiques selon les principes de l'agriculture biologique, en profondeur, dans les galeries de l'ancienne mine, différentes espèces de champignons. Pour le personnel, elle fait largement appel au bénévolat (même un évêque en quête de rédemption s'est pris au jeu), mais l'offre ne suivant pas la demande il faut bien faire appel à des personnes ne venant pas nécessairement de leur plein gré. Comme on n'a pas de quoi les payer, rien de mieux que de recruter des volontaires d'office, malfrats divers et variés, qui vont, contraints et forcés, pouvoir trouver ici le salut par le travail : "Arbeit macht frei", cela ne vous rappelle rien ? Mais si, cherchez bien… Un beau jour, ce paradis perdu voit arriver un certain Jalmari Jyllanketö, soi-disant agronome certificateur, chargé de vérifier la certification "bio" du domaine. En réalité, Jalmari appartient aux services secrets finlandais et est chargé d'enquêter sur les agissements assez troubles de cette organisation "charitable". Mais voilà que notre faux certificateur, armé à son arrivée de fortes réticences, va se prendre au jeu, tombé sous le charme de ce rutilant phalanstère, et surtout de la fille de la patronne. Dans une ambiance grandguignolesque, de faux en faux on arrive à des situations plus abracadabrantes les unes que les autres, pour finir dans une vision idyllique d'une utopie qui n'est au final rien d'autre qu'un camp de concentration au pays des nains de jardin. Mais c'est très bien écrit et on dévore les pages, en se demandant jusqu'au bout quelle va être la morale de l'histoire. Eh bien, il n'y en a pas, et c'est bien là le problème car tout le monde peut y trouver son compte si l'on prend les choses au premier, au second voire au troisième degré. Et les Lapons (Samis), dans tout ça ? Eh bien, il n'y en a pas, sans doute, trop petits, ont-ils disparu au fond de la mine…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2011
Si vous aimez les polars et la BD, ce livre devrait vous plaire : Un scénario simple et percutant, un récit qui ne s'encombre pas de vraisemblance, une écriture vive et efficace... Avec ce roman original et décalé, Arto Paasilinna vous emportera aux confins du cercle polaire, dans une aventure qui ne manque pas de piquant !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2012
J'aime lire cet auteur, et même si je préfère largement "le cantique de l'apocalypse joyeuse", je prends plaisir à lire tous ses romans. Mais où va-t-il chercher des sujets pareils? C'est un délice d'idées qui pourraient paraître saugrenues et qui ne le sont pas tant que ça. Un zeste d'ironie comme toujours.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2012
Jalmari Jyllänketo, inspecteur de la Sécurité nationale finlandaise, est dépêché incognito sur le domaine de l'Etang aux Rennes pour enquêter sur les activités suspectes de l'exploitation. Il découvre qu'on y réhabilite des crapules en tous genres en les faisant travailler dans une ancienne mine reconvertie en champignonnière.
C'est la première fois que je lis Pasilinna. Style inclassable et déroutant. Proche de la fable, une sorte de fable réaliste: personnages caricaturaux, action rocambolesque mêlant vraisemblable et invraisemblable... Je me suis - contre toute attente - plutôt ennuyée à la lecture de ce livre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2013
L'inspecteur de la Sécurité Nationale finlandaise est envoyé inspecter dans un très grand jardin biologique, sur des prétendus agissements illégaux. Mais il prend vite goût au mode de vie de là-bas, et quand il se rend compte de ce qu'il s'y trame, il n'agit pas tout à fait comme prévu...
Un roman écologique où l'on retrouve l'humour toujours un peu délirant de Paasilinna, sur fond de mystère assez vite percé. Encore un bien bon moment de lecture. Et si finalement ces agissements , certes contraires à la loi, n'avaient pas un fond de justice ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici