undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
132
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 juin 2013
Histoire merveilleuse de cette toute j.f. qui préfère s'emmurer vivante que d'être donnée en mariage à 1 homme qu'elle n'aime pas.
Et là aussi un fond historique : la Croisade. Ecriture magnifique.
Livre emprunté en bibliothèque et besoin de l'avoir à moi chez moi pour le faire connaître à d'autres
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Du domaine des Murmures - Carole Martinez.

A partir d'un sujet désuet sur la condition féminine au XIIème siècle, l'auteur nous livre un récit très attachant. Un conte qui nous transporte au Moyen-âge. Un beau texte mystique. Une écriture limpide, bien conduite et passionnante.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2016
Il est parfois très bon de piocher dans sa propre PàL et j'ai eu la chance de tomber sur cette petite pépite, que j'ai eu beaucoup de mal à quitter.

Quel destin pour la jeune Esclarmonde, 15 ans, qui, à cette époque (1187), devait se plier au loi des hommes et surtout de son père qui décide de la mariée à Lothaire, jeune noble coureur de jupons, mais celle-ci préfère le Christ à son promis.
Dès ma lecture de la 4ème de couverture, la plume de Carole Martinez nous emporte au coeur de ce conte mystique où la Religion surpasse les lois familiales.
J'ai vécu à chaque pages toutes les minutes de la réclusion d'Esclarmonde, ses doutes, sa foi, son combat pour vivre "libre" et son amour de mère pour son fils.

Un roman où le choix d'une jeune fille de 15 ans changera sa vie et celle de ses proches à tout jamais.
L'auteur donne ici libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe. Elle nous emporte tout naturellement dans son univers si singulier, rêveur et cruel, plein d'une sensualité prenante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2016
Adepte du roman noir, ce livre m'a été conseillé par une amie.
Sceptique au début, j'ai immédiatement plongé dans le récit.
Une histoire qui sort des sentiers battus mais dont les thèmes restent pourtant d'actualité.
A conseiller sans modération!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ce livre raconte l'histoire d'une jeune fille du moyen-âge qui, refusant le mariage, se fait emmurer afin de se "donner" à Dieu. Cette décision va bien sûr changer sa vie, mais aussi celle de sa région tout entière car cette "emmurée" va attirer des pèlerins venus de partout. Elle arrivera à détenir un réel pouvoir sur les gens étrangers et proches. De nombreuses péripéties se produisent et sa vie ne sera pas de tout repos malgré son enfermement.
J'ai vraiment aimé lire ce roman. Malgré l'histoire qui a priori semble plutôt rébarbative, on s'attache à cette jeune fille, à ses pensées et à son pouvoir (réel ou supposé). On se demande jusqu'où celui-ci peut aller. J'ai bien aimé la façon dont il est écrit, il se lit aisément. Un conseil : plongez-vous dans ce domaine des murmures vous ne le regretterez pas.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2015
Dès la première page, vous êtes happé par cette jolie écriture poêtique, deconnecté en un instant du XXIe siècle, vous découvrez le domaine des murmures, perdu dans la forêt, au milieu des fougères. L'effet est instantané, et , pour cela, bravo !
Un de mes grands coup de coeur !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2015
Une connaissance m'avait d'abord recommandé un premier titre de Carole Martinez. Après l'avoir fini, la même personne me suggère de lire "Du domaine des Murmures".

Je l'ai donc commandé pour le lire sur mon Kindle.

Et là !................. Le choc total !!!

J'avais énormément apprécié le premier livre de Carole Martinez (le titre me semble être "coeur cousu"). J'ai adoré son style, l'originalité de l'histoire ainsi que le contexte.

Mais là, dans "Du domaine des Murmures", cela va au-delà de ce que je pouvait imaginer, en ce qui concerne les différentes émotions que l'on traverse à mesure que l'on avance dans le livre.

La fin m'a bouleversée !!!................ ainsi que la démarche de l'héroïne.

Un livre bouleversant et néanmoins lumineux.

Est-il besoin de dire que j'ai adoré ? ........... Oui j'ai "complètement" adoré ce récit.

Je n'entre pas trop en détail sur le style d'écriture ainsi que l'ambiance du livre, parce que je pense que c'est un livre dont il faudrait entamer la lecture sans même savoir de quoi il en retourne.

Le plaisir de la découverte n'en est que plus grand.

En tout cas,ce fut mon cas.

Je le recommande vivement à n'importe quel type de lecteur/trice.

Néanmoins, je signale qu'il ne faut pas être trop sensible au niveau émotionnel, particulièrement si l'on est une lectrice.

Mais, il vaut vraiment le coup de s'accrocher au niveau des émotions car c'est un pur délice littéraire !!!

Merci Madame Carole Martinez !

Continuez à nous donner de si belles émotions ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2016
Du domaine des murmures nous fait pénétrer dans un univers méconnu, celui des recluses. On apprend à y voir la vie depuis une fenestrelle, tant avec poésie qu'avec fatalité. Un roman réussit qui nous donne quelques sursauts et nous maintenant dans un univers qui, du début à la fin, se place entre songe et éveil.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2012
J'ai lu ce livre sur conseil du blog de Pierre Jourde, dont j'aime les coups de gueule et estime les opinions. Je suis un peu surpris des commentaires louangeurs qu'il a reçu.
Reconnaissons-lui deux choses : le sujet est bien trouvé et l'écriture fort réussie.
Quelque part en Franche-Comté, pas très loin de chez nous, à la fin du 12ème siècle, Esclarmonde des Murmures se fait emmurer vivante, espérant devenir sainte plutôt que femme mariée à un seigneur brutal. La scène de la conversion et de la noce interrompue est époustouflante et belle. Carole Martinez écrit son livre comme la confession d'un fantôme à un visiteur du château en ruine. Le style est élégant, chargé comme un il faut d'images médiévales et d'impressions sensuelles.
J'imagine que je m'attendais à une leçon de ténèbres mystique, quelque chose dans l'esprit de ce livre de Tahar Ben Jelloun. Un livre qui parlerait de Dieu, de la souffrance, des corps, des esprits du moyen-âge...
A la place, on se promène dans un moyen-âge scolaire. La narratrice prend soin d'expliquer aux lycéens les petits points de civilisation qui leur manqueraient (tranchoir, trébuchet, stigmates...). Sous prétexte d'évocation du merveilleux et des contes (femmes-sirènes des rivières, chevaux fantastiques, enfants crucifiés) le roman prend soin de presque tout rationaliser (sauf cette jolie idée de la généalogie des mains percées). Là où je m'attendais à la création d'une vision extraordinaire du monde depuis le cachot de la recluse, je n'ai eu qu'une pseudo-objectivation ne laissant que très peu d'ambiguïtés. L'introduction d'un élément fantastique (la vision déportée) est faite avec une touchante mais agaçante maladresse. Quant à la relation à Dieu, elle est enfermée dans les clichés. Dommage.
Bref, on m'a promené dans un joli livre d'images, bien tourné. J'aurais adoré lire ce livre quand j'avais dix-sept ans.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2012
Quel talent d'écriture, Carole Martinez a un style bien à elle : précis et envoûtant à la fois. Impossible de lâcher le livre avant de l'avoir finit.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus