undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
3
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 août 2007
Au hasard d'un rayon, mon attention a été mystérieusement attirée par ce livre. Frappée d'abord par la belle illustration de la couverture, douce, exotique, j'ai ensuite été charmée par le titre et surtout par le nom de son auteur, que j'affectionne particulièrement.

BALAABILOU est un conte oriental extrait du roman DÉSERT de J.M.G. Le Clézio, publié en 1980. Les Étitions Gallimard Jeunesse ont donc ici fait le choix de publier pour les enfants un texte destiné originellement aux adultes, en le dotant d'un nouveau paratexte. Le texte original n'est donc nullement modifié, mais simplement divinement et subtilement illustré par George Lemoine, qui « possède l'art de suggérer, d'évoquer et de créer un univers en contrepoint », comme le précise très justement l'éditeur.

LE SUJET : Lalla, petite Maure vivant dans une grande cité proche de la mer, dans le Sud marocain, est fascinée par les histoires que raconte Naman le pêcheur. C'est à la lueur d'un feu, comme elle les aime tant, que la petite marocaine va écouter - suspendue aux lèvres du mystérieux conteur - l'histoire de la princesse Leila, de la malédiction et du sauveur Balaabilou...

On est immédiatement séduit et envoûté par une écriture en apparence simple et dépouillée comme le désert, et l'on se laisse bercer par le bruissement et la musique des mots, qui rejoint le chant des flammes qui crépitent et étincellent dans un feu sur la plage, le chant de la mer, celui du soir qui tombe lentement..., et finalement celui du monde, dans sa plus troublante beauté.
Et l'on n'est alors pas surpris lorsqu'on entend l'auteur lui-même dire : « La langue française est mon seul pays, le seul lieu où j'habite ». Le lecteur est pris par la main et partage alors cette façon unique qu'a J.M.G. Le Clézio d'habiter poétiquement le monde.

On retrouve dans ces pages un phénomène récurrent dans son oeuvre : l'enfant - ici Lalla - devient un guide initiatique lumineux, choisi pour ses qualités d'accueil et d'observation du monde. Et l'on est invité à recevoir comme Lalla, avec un regard neuf, la beauté du monde, étrange et fascinante.

Une belle façon d'accompagner l'enfant dans sa découverte du pouvoir poétique du langage et de sa puissance évocatrice. Le Clézio a un rapport à l'écriture bien à lui, atypique, il possède cette façon unique de transmettre l'émotion et toute la sensorialité qui se dégage de la nature et des hommes, à travers une écriture sobre et puissante, par petites touches, à la manière impressionniste.

Laissez-vous envoûter par ce magnifique récit poétique, qui vous fera voyager à travers l'Orient. Écoutez ce vieux pêcheur, mystérieux conteur aux yeux « couleur d'eau », au crépuscule, à la lueur d'un feu.
Un joli conte pour sensibiliser les enfants à la beauté du langage et de la vie, tout simplement.

Pour moi qui ne me suis pas encore plongée dans la lecture du célèbre roman DÉSERT, je dirais que cette petite nouvelle qui en est extraite - petite fenêtre qui donne un léger avant goût de cette vaste étendue de sable -, cette petite goutte de nectar précieux, me donne soif de découvrir le chef d'oeuvre de Le Clézio dans son intégralité.

Du bonheur en perspective pour qui saura trouver cette petite pépite dans l'immense désert.

Toutefois, cette lecture pourrait décourager les plus jeunes. À lire dès 9 ans, certes, mais accompagné par un adulte peut-être..., puisqu'il faut le rappeler, ce récit est extrait d'un roman destiné aux adultes.
Cette histoire convient tout à fait aux enfants, du point de vue du contenu, mais la manière si particulière d'écrire que possède ce grand écrivain peut dérouter parfois. Cependant, les superbes illustrations, présentes à chaque page, rendent la lecture plus vivante pour l'enfant. En outre, les enfants sont également ravis lorsqu'on leur lit des livres, même lorsqu'ils ont 10 ans ! ou lorsqu'on prend le temps de lire aussi l'ouvrage pour partager ensuite avec lui nos impressions.

Bonne lecture... beau voyage au pays des mille et une nuits.*.*.*.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2015
Juste à savoir,
ce livre était inscrit dans la cathégorie "à partir de 6 ans" alors qu'il est écrit "8 ans" sur la couverture.
Pas de probleme pour moi, et même ca m'arrange vu qu'il est destiné à une petit fille de 8 ans.
Je ne peux pas parler du contenu vu que ce sera un cadeau de Noel et qu'elle le lira seulement dans 20 Jours.
Par contre, le format, les images et la couverture me paraissent tout à fait adaptés à ce qu'elle lit en ce môment.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2012
Je n'avais pas réalisé que ce petit bouquin était un extrait du livre "désert" que je possédais déjà. Achat donc un peu inutile en ce qui me concerne.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,20 €
6,70 €
6,20 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici