Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
6
4,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:8,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 avril 2017
On va donc rencontrer Aïcha, 15 ans, dont le père s'est carapaté 7 ans plus tôt et que sa mère élève seule. Pas de famille autre, rapport que la mère n'entretient plus de rapport avec la sienne. Elles vivent toutes les deux dans une cité, faute de mieux, et même si sa mère préfèrerait qu'elle n'en fréquente pas les habitants, Aïcha a une BFF de l'infini : Sabrina. Et Sabrina a un grand frère dont Aïcha est secrètement amoureuse.
Du coup, le soir où il l'embrasse, c'est joie, bonheur et allégresse dans son cœur.
Sauf que. Je sais pas si vous voyez, mais la couverture a franchement rien de jouasse. Il se trouve que Walid, le type en question, est plutôt du genre macho-salaud-blaireau. On va donc rapidement assister à la propagation d'une rumeur qui n'a plus grand-chose à voir avec le fait de départ puisqu'elle va se faire traiter de tous les noms pour avoir couché avec lui. Rappel de base : même si elle l'avait fait, c'est son droit le plus strict, et ce serait plutôt la réaction du jeune homme qui serait à blâmer.
On est donc parti pour du slut-shaming en bonne et due forme.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'autrice en fait un truc facile à lire. Une plume de fifou, je ne vous dis que ça. Le sujet est ciselé, extrêmement bien abordé. Parce que c'est super facile de dire "le harcèlement, c'est mal" ou '"tu fais ce que tu veux de ton corps". C'est vrai, mais c'est facile. Qu'est-ce qu'on peut faire quand on se retrouve dans la même situation qu'Aïcha ? Très honnêtement, je me pose encore la question, et je ne suis pas pressée que ma fille arrive à cet âge délicat (et j'espère très fort que les mentalités auront un peu évolué d'ici 32 ans qu'elle passe à l'acte) (non, je déconne, j'espère qu'elle aura une vie sexuelle épanouie). Bref, ça donne pas mal matière à réflexion.
En ce qui concerne Aïcha, c'est pas compliqué : puisqu'elle traverse une passe qu'on pourrait qualifier de pleine de caca, il va lui arriver une catastrophe sur le coin du nez.
Et une pire, qui fait que finalement, c'est bien moins important que toute la cité crache sur son passage.
Tout ça va l'amener à aller chercher du soutien, ou au moins des réponses. Et ceux qui sont censés nous les apporter, c'est notre famille.
Tous ces évènements conduisent donc l'ado dans une quête identitaire, pour comprendre pourquoi sa mère s'est coupée de sa famille, et surtout comprendre qui elle est.
Si j'ai préféré la première partie, la deuxième est loin d'être dénuée d'intérêt, et surtout, autant me répéter, la plume d'Isabelle Pandazopoulos est exquise ! Ca sonne juste, c'est beau, et on n'a pas l'impression d'être dans un mauvais téléfilm de M6 du dimanche après-midi qui montre comment c'est trop dur la vie.
Si ce genre de récit est votre came, je vous le recommande clairement !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Aïcha vit dans une cité de banlieue parisienne, seule avec sa mère depuis que son père les a mystérieusement quittées sept ans auparavant, elle a 15 ans, elle est née en France, c'est seulement son nom qui est arabe. Au collège, elle a une meilleure amie : Sabrina Boussaïd. Son quotidien bascule le soir où elle embrasse Walid, le grand frère de Sabrina. Celui-ci se vante de plus, elle a beau nier : « on s'est juste embrassés », rien n'y fait, le déshonneur circule plus vite que la vérité.
Plus qu'un roman sur les jeunes filles maghrébines de banlieue, c'est d'abord un roman sur les racines, Aïcha ne pourra pas avancer dans la vie tant qu'elle n'aura pas dénoué son histoire familiale. Bien des points sont secrets : les non-dits de sa mère, les raisons de son épuisement et de son mal-être, et il faudra du temps aux uns comme aux autres pour que les fils se retissent, dans la vérité cette fois.
Un roman intéressant qui mêle peut-être un peu trop de thèmes (fallait-il vraiment que le jeune Koto, fidèle ami d'Aïcha, soit un malien sans papiers ?). Honneur de la famille, incompréhension des jeunes filles qui veulent vivre à l'Occidentale, résignation, mal-être de l'adolescence, génération post-immigration, premier flirt, première fois, absence du père sont des éléments de ce roman simple et touchant, à proposer dès 13 ans.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2014
J ai trouve cette histoire passionnante. Je l ai lu en quelques heures et ne me suis jamais ennuyé. J avais déjà adoré " la décision", j aime beaucoup le style et le ton de l auteur capable d émotion sans jamais tombe ds le pathos... Je serais ds un jury genre star ac je lui mettrai 9/10 !!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Aïcha vit seule avec sa mère, au bord d'une cité dont elle fréquente l'établissement scolaire.Sa vie va basculer le jour où la rumeur se répand qu'elle a perdu son honneur. L'adolescente aura beau affirmer :On s'est juste embrassés, trop tard le mal est fait...
A partir de là vont ressurgir les interrogations d'Aïcha quant à ses origines, son père, sa famille maternelle; la volonté aussi de sortir du huis-clos étouffant avec une mère qui toujours dû faire face et se laisse lentement sombrer dans la dépression.
Interrogations sans fard aussi, mais tout en pudeur ,sur le désir de cette presque femme, qui ne sont pas sans évoquer celles posées par la narratrices de L'amant, roman de Marguerite Duras que la mère d'Aïcha offre à sa fille, comme un passage de relais, un viatique pour aborder sa vie de femme.
L'auteure n'idéalise pas son héroïne, n'en fait pas la porte-parole de toutes ces jeunes filles qui pourraient à sa suite affirmer:"Mais c'est seulement mon nom qui est arabe. Moi, je ne le suis pas.",mais sait nous la rendre à la fois présente et attachante. Cette narratrice toujours à la lisière (de la cité, de l'âge adulte, du désir...) nous renvoie à un âge où on se sent " trop encombrée de soi-même" avec un style tout en retenue et en émotion.Une belle découverte.

155 pages beaucoup moins grises que la couverture.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2013
bon livre j'ai savourer c'est des histoire tre realiste de nos jour mais bon j'ai tres bien aime ;) ;)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2014
J 'habite à la Réunion et je ne trouvais pas ce livre demandé par l'enseignante de ma fille. Expédition très rapide . Je suis vraiment très satisfaite de cet achat.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,70 €
7,40 €
11,00 €
9,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)