undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
14
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 avril 2006
Tartarin éminent chasseur à Tarascon, rêve d'aventures exotiques et de chasse au lion en Afrique. Hélas ! Alger n'est qu'une sous-préfecture de province, où l'orchestre local joue de la polka le dimanche, les lions ont déserté la région depuis belle lurette...
Mais qu'importe ? Tartarin n'a-t-il pas vécu là la plus belle histoire de sa vie ?
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'oeuvre d'Alphonse Daudet est riche et diverse, mais s'il en est un pan qui me ravit particulièrement, c'est bien la geste héroï-comique de son fameux Tartarin. Du reste, Daudet lui-même devait avoir un petit faible pour ce personnage, sans quoi je doute qu'il lui eût consacré trois livres. Paru en 1872, celui-ci est le premier de ces trois livres. C'est aussi, évidemment, le plus mémorable puisque l'on y fait précisément la connaissance du terrible Tartarin, le plus sympathique des hâbleurs! Les deux autres tomes de la trilogie, Tartarin sur les Alpes et Port-Tarascon parurent respectivement en 1885 et 1890.

En fait, ce roman, s'il raconte une histoire, nous fait aussi et surtout le portrait d'un homme. Par petits chapitres concis et virtuoses qui sont autant de croquis savoureux ou de saynètes plaisantes, Daudet nous campe peu à peu son formidable héros et y prend de toute évidence un vif plaisir. D'emblée, le ton est donné: c'est le ton de l'ironie amusée, de la tendresse bienveillante, de l'outrance inoffensive. Enfin, inoffensive... A la parution de ce livre, notre cher Alphonse se fit tout de même conspuer, voire menacer de mort -paraît-il!- par certains méridionaux qui voyaient d'un mauvais oeil ce qu'ils prenaient pour une caricature malveillante des gens du Midi... Dieu merci, la raison prévalut et nul ne songerait plus aujourd'hui à prendre ombrage de ces pages pleines d'humour et dans lesquelles, si l'on sait lire, transparaît surtout une grande affection pour tous les Tartarin, qu'ils soient de Tarascon ou d'ailleurs...

Car osons le dire, plus encore qu'un personnage, Tartarin est un "type", et si Daudet en fit un fils de Tarascon, son caractère, lui, dépasse les limites de cette bonne ville et relève tout bonnement de la nature humaine. En fait, Tartarin, c'est un peu notre Don Quichotte à nous... Un Don Quichotte burlesque et provençal... Comme le Quichotte, en effet, il se désole de sa petite vie sédentaire, qu'il tente de peupler d'aventures épiques en dévorant des romans d'évasion, espérant ainsi pimenter par procuration la banalité de son quotidien... Il rêve de gloire... d'exploits chevaleresques... Ah, comme il aimerait chasser des Sioux, le brave Tartarin... affronter des ours... défier des pirates... Hélas, ni Sioux ni ours ni pirates à Tarascon! Rien que des Tarasconnais...

Seulement voilà, contrairement à l'illustre hidalgo de Cervantès, Tartarin, lui, répugne à enfourcher sa monture pour aller chercher l'Aventure ailleurs... Car il y aussi en lui du Sancho Pança... et c'est là tout son drame! Notre homme est double! Une partie de lui rêve d'héroïsme, l'autre ne pense qu'à son petit confort... Tartarin-Quichotte se complaît dans ses mirages de grandeur, Tartarin-Sancho dans sa routine pantouflarde... Difficile cohabitation! Jusqu'au jour où, menacé dans son honneur, sous peine de passer pour un poltron, notre homme se voit contraint et forcé de partir à la chasse au lion en Algérie... Face à d'authentiques périls, le matamore va-t-il perdre la face?

Flaubert, qui n'avait pas l'éloge facile, qualifiait ce livre de chef-d'oeuvre. Eh bien, je ne saurais trop renchérir sur notre cher Gustave! Ce court roman est une merveille à laquelle on ne saurait retrancher une phrase sans flétrir sa magie. Du premier au dernier chapitre, quel festival d'esprit et de style! Tout ça est écrit d'une plume merveilleusement alerte, pleine de fantaisie, mais aussi érudite, volontiers complice, parfois lyrique, toujours intelligente. L'humour est tantôt caustique comme chez Jules Renard, tantôt léger comme chez Alphonse Allais. Et puis, de loin en loin, Daudet se laisse aller à de pertinentes remarques sur "l'Algérie française", lesquelles, avec le recul de l'Histoire, prennent une saveur toute particulière!

Pas de doute, mes amis: de tous nos grands classiques, celui-ci est sûrement l'un des plus joyeux! Le lire est un bonheur, le relire un délice...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2013
« L'homme du Midi ne ment pas, il se trompe. Il ne dit pas toujours la vérité, mais il croit la dire... Son mensonge à lui, ce n'est pas du mensonge, c'est une espèce de mirage... » Vous pouvez suivre dans ce roman les aventures et les mésaventures d'un personnage que tout le monde connait et qui trop souvent confonde rêves et réalité, qui s'en va toujours droit devant, sans regarder ni à droite ni à gauche, l’œil obstinément fixé sur ses monstres imaginaires qui ne paraissent jamais. Il s'agit d'un œuvre classique pleine de débordante ironie qui maintien tout son charme même aujourd'hui et que cette excellente version kindle gratuite vous donne la chance de lire (ou de relire).
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2010
Je l'ai choisi pour mon fils de 7 ans pour faire la transition entre l'histoire du soir que l'on lit chapitre par chapitre intercaler de dessins et le premier livre que l'on lit tout seul.Cela marche il se prend au jeu et commence a lire le chapitre du jour tout seul avant que je lui lise !De plus il y a un vocabulaire riche et l'on recherche des definitions dans le dictionnaire, un bon complément avec l'école
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2013
Suivons les aventures de Tartarin, un bon gars un peu naïf qui part à l'aventure chasser le lion en.... Algérie, à la fin du 19e siècle.
Texte de Daudet très agréable à lire, fort imagé, comme il se doit de l'auteur des Lettres de mon Moulin.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2011
L'article commandé correspond bien au contenu annoncé mais l'édition reçue est celle de 1978 et non pas celle dont la couverture reproduite en image sur votre site (et qui m'avait incité à faire cette commande) me l'avait laissé penser.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2013
Article acheté après avoir vu la pièce de théâtre qui en était une adaptation. La pièce est assez éloignée de l'ouvrage. Ce bouquin, quel régal ! Ça, c'est de la vraie littérature. Les descriptions d'Alger et de l'arrière pays algérois sont une véritables anthologie. Elle tirera des larmes de ceux qui ont vécu "là-bas".
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2014
Avec Tartarin nous avons droit à une part de rêve, de mystère, de joie et d'optimisme.
Un petit bonheur, un moment de pur plaisir où on se délecte sans penser à autre chose qu' aux aventures burlesques du délicieux Tartarin.
Une bouffé d'oxygène dans un monde bien fade .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2015
Je ferai le même commentaire que pour Tartarin sur les ALpes. Ce n'est pas d'un humour très fin mais c'est léger, agréable à lire et si on connaît un peu les lieux où l.histoire est censée se passer, ça devient cocasse. Je rapprocherais ces récits de 'trois homme dans un bateau'
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2012
A retrouver un Tartarin bourgeois bedonnant, éternel rêveur.
Un naïf au grand coeur partagé entre Tartarin Quichotte et Tartarin Sancho Pancha.
Entre rire et tendresse; à dévorer entre deux trains.
On se plait à voyager à ses côtés en Afrique à la chasse au lion.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici