undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
5
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:26,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 août 2011
La Couleur de la Guerre. Je me souviens avoir acheté ce livre après qu'un ami m'en ait parlé... Un livre sur la guerre en Tchétchénie, écrit en plusieurs nouvelles par un auteur ayant vécu les deux Guerres entre la Russie et la Tchétchénie. Le point de vue y est celui du soldat de base, celui qui subit sans poser de question. Si en France Charles Péguy a écrit que le soldat est grand non parce qu'il tue, mais parce qu'il meurt, ou sait qu'il va mourir et y consent, les soldats de ce livre n'ont rien à consentir puisqu'ils n'ont pas fait le choix de leur présence sur ces théâtres d'opération, ils ne sont pas grands, mais résolument humains. Ils sont tombés là après un service militaire complètement destructeur qui s'est opéré à travers les passages à tabac. Si on parlait en Allemagne de philosophie à coup de marteau, on trouve dans le service militaire Russe l'éducation à coup de bottes de l'armée, on suit le narrateur devenant soldat au fur et à mesure que ses fossettes enflent, que ses arcades sourcilières se fissurent, que ses dents de déchaussent, et on finit par s'y faire à travers lui, c'est là que la magie de l'écriture nous frappe. On devient un de ces soldats qui acceptent tout au fur et à mesure que ça lui arrive en pleine tête. Puis on le suit dans le désoeuvrement, l'angoisse, la violence banalisé qu'on peut lire sur les visages de ceux qui finissent par se reconnaître en un regard dans les rues après coup... On vit le quotidien du soldat de l'armée Russe comme si on était l'un d'entre eux. L'on prend conscience dans ce roman des limites extrêmes auxquels le corps humain est encore, dans certains pays, confronté. Mais plus que ça, on ressent l'incapacité qu'on a en tant qu'individu à changer les choses, ces soldats, loin de s'indigner, loin de s'insurger, ont accepté leurs sorts, ils ne peuvent que serrer les dents en espérant pas trop mal s'en tirer, loin d'y mettre du leurs, ils se laissent porter par les courants, espérant que ces derniers ne les entraîneront pas vers le fond, cela nous renvoie à l'illusion entretenue aujourd'hui et à laquelle, nous même, lecteurs, sommes encore assujettis, illusion comme quoi l'individu peut tout, même s'échapper à sa condition.

Ce livre n'est pas à charge, il n'est pas à proprement parler antimilitariste, l'auteur en sait trop pour se résoudre aux prises de positions faciles et aux amalgames, il ne dénonce même pas l'absurdité de la guerre, il la décrit comme il l'a vécu, au jour le jour, comme une maladie grave dont l'organisme s'est défendu par la désillusion, ce livre est comme une gorgée d'eau croupie après une traversée du désert.

Vous l'aurez sans doute compris, j'ai beaucoup (vraiment beaucoup) aimé...

Jonathan.V.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2010
Je viens de terminer ce livre et le recommande vivement - témoignage époustouflant des horreurs d'une guerre inutile, et très bonne écriture (félicitations à la traductrice également). A lire absolument
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2010
Vraiment du vécu , bouleversant de sincérité et de réalisme.C'est vraiment autre chose qu'un reportage , ça vous prend aux tripes.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2012
L'ouvrage de Babitski pourrait prétendre au prix nobel de littérature. C'est magnifiquement écrit, d'une cruauté parfois insoutenable. Le meilleur livre sur les ravages de la guerre de Tchétchenie au sein de l'armée russe
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2010
Tchétchénie, Russie, 1ère guerre, 2ème guerre, témoignages. Intérêt davantage pour le réalisme et l'authenticité du récit (des 13 récits en fait) que pour l'histoire. A compléter avec Littell et Tchétchénie AN II.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici