undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
7
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:21,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 mars 2014
J'avais lu, il y a plusieurs années, l'autobiographie de Nina Simone qui m'avait bouleversé. Je possède un grand nombre de ses albums et je l'avais vue en concert deux fois à Paris (Théatre des Champs Elysées et New Morning) en passant en France, c'est dire que je suis un inconditionnel de cette grande dame.
Le livre de David Brun-Lambert, pour moi, complète le récit autobiographique de l'artiste; avec beaucoup de références historiques qui permettent de mieux comprendre la vie de cette femme, ses combats, ses engagements ainsi que, un petit peu, les luttes afro-américaines pour les droits civiques que beaucoup d'européens ignorent encore.
Un jour, au début des années 90, un ami à qui je professais ma grande admiration pour Nina me raconta comment elle avait dépéri et comment il arrivait qu'on la ramasse presque à la petite cuillère en sortant des nuits parisiennes ou londoniennes; et c'est bien ce que rapporte à sa manière, D. Brun Lambert des vingts dernières années de Nina.
David Brun-Lambert aime aussi Nina Simone et, avoir restitué le côté sombre de sa vie n'enlève en rien son mérite. Le proverbe dit: "Même s'il y a des boutons dessus, un bébé ne refuse pas le sein de sa mère".
Bon, l'écrivain insiste parfois sur des faits qui peuvent paraître relever de sensationnel et aborde parfois hasardeusement des notions qu'il ne maîtrise pas, comme dans un roman (ainsi, quand il parle, page 252, de "iboga utilisé dans des cérémonies sorcières au Togo" il se plante totalement car ce bois sacré n'est pas utilisé en sorcellerie, et il est spécifique de la forêt du Gabon et non du Togo).
J'ai aimé ce livre. J'aime Nina Simone telle qu'elle a été et telle qu'elle est toujours.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2009
Dans un style d'écriture lourd et maladroit l'auteur nous livre une vision sans raffinement aucun de la vie de celle qui se rêva Diva noire de la musique classique et finit Grande Prêtresse de la musique Soul.
Si David Brun-Lambert nous permet grâce à une enquête assez fine de débrouiller des faits et gestes de l'artiste incomparable que fut Nina Simone, en revanche sa restitution littéraire est tellement brouillonne qu'il nous faut corriger sans cesse les dates assénées sans prudence, ni vérification scrupuleuse. Des anachronismes (la mention de Billie Holiday, morte en 1959, au détour d'une phrase relatant des faits de 1956, donne une très désagréable impression de préfiguration d'un destin sans aménité). Toutes ces erreurs et approximations empêchent de prendre au sérieux l'aspect historique de ce livre, alors que, le premier, David B.Lambert semble approcher la vérité en ce qui concerne la période d'études de Nina (encore Eunice Waymon) à la Julliard School de New York, où elle fut inscrite pour des cours d'été au début des années 1950 ; alors qu'elle a toujours affirmé avoir suivi 3 années de cours,les recoupements de dates laissent maintenant entrevoir vraisemblablement des cours d'été à New Yok en 1950,51 et 52, et devant ses échecs répétés au concours d'entrée au Curtis Institute de Philadelphie, elle renonça définitivement à une carrière de pianiste classique au début de l'été 1953(et non 1954-date de ses premiers enregistrements pirates), pour entamer une carrière de pianiste et chanteuse de cabaret sous le nom de Nina Simone (nom inspirée par Simone Signoret actrice très en vogue après son succès dans "Casque d'or", entre autres).
Mais tout cela n'est rien à côté de la vulgarité des faits que David B.Lambert a choisi de nous relater sur la fin de la vie de la grande artiste que fut Nina Simone. Cela va de paire avec les récits imaginaires des nuits tourmentées de Nina. David B-Lambert doit pratiquer le "revival" pour ainsi pénètrer dans le corps de la chanteuse qui, on le sait souffrit, malheureusement, toute sa vie, d'un tempérament schizoïde mal diagnostiqué et donc très mal soigné. Tempérament qui valut à Madame Nina Simone les pires déboires et les inimitiés les plus féroces (par delà sa mort même !), à en croire les ragots de caniveau que l'auteur de ce livre se croit autorisé à nous livrer. Oui certaines scènes(même si authentiques) n'ont réellement rien à faire dans un livre sur une artiste du talent de Nina Simone qui fut, ne l'oublions pas une militante courageuse pour les droits civiques des noirs aux Etats-Unis... ce que certains ne semblent pas lui avoir pardonnée, encore aujourd'hui.
La "trashitude" de certaines pages nous donne réellement envie de vomir au point que le livre nous tombe des mains et nous donne l'envie pressante de nous rasséréner en écoutant, encore et encore, la voix envoutante de la Diva magnifique que fut Nina Simone. Résultat sans doute inespéré par l'auteur...indélicat.
44 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fan absolu et tardif de la Diva, celà va être difficile de défendre ce bouquin après avoir lu avec beaucoup d'attention, et de respect le commentaire à deux étoiles, d'un connaisseur.N'empêche que j'ai dévoré ce livre,en écoutant simultanément les chansons référencées et décortiquées par l'auteur dans certaines pages. Je ne suis pas sûr que celui ci ait voulu étaler les détails sordides de la vie de la pianiste, mais je n'ai rien lu d'autre sur elle. Contrairement à d'autres biographies passionnantes (celle de Bowie, de Clapton, ou de Jim M.), c'est plus un voyage à travers le temps, la ségrégation, l'histoire de l'Amérique qu'un survol musical qui est ici proposé. C'est à mon avis l'intérêt majeur de ce livre. Depuis ces débuts précoces, et son désir d'intégrer une grande institution pour être pianiste classique, jusqu'à son séjour au Libéria, elle n'aura de cesse de se débarrasser de ce fardeau, des frustrations, et des injustices, qui ont marqué son enfance et ses débuts. Je pense que de ce point de vue le récit est réussi.
33 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2010
J'ai lu cette biographie il y a un moment déjà... et contrairement au commentaire précédent, j'ai beaucoup apprécié.
Avant de lire ce livre, je connaissais à peine Nina Simone. Ca a vraiment été une découverte pour moi...
Tant pis si il y a des inexactitudes (ce sont des détails pour un néophyte).

Le côté "trash" de la dernière partie peut heurter un fan de la première heure, j'en conviens.
En ce qui me concerne, il m'a bouleversé. Mon attachement vis-à-vis de cette immense artiste et de cette femme meurtrie en est sorti encore renforcé.
Je ne pense pas que ces faits divers aient été inventés par l'auteur. Ils ont été mis en avant.. soit. Mais ils ne déservent en aucun cas la grandeur du personnage.

La lecture de ce livre m'a donné envie d'acheter des cds, de chercher des documents vidéos, d'approfondir mes connaissances sur la condition noire en Amérique.

Bref... ce livre m'a beaucoup apporté... malgré ses éventuelles "incohérences"
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2012
Excellente biographie de Nina Simone. Personnellement, je suis un fan absolu et je me suis retrouvé dans beaucoup des jugements de l'auteur. Un livre plaisant à lire qui retrace sa discographie, complet sur la vie de l'artiste, qui présente la face obscure de Nina à travers des anecdotes incroyables. Vraiment, je conseille ce livre.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2013
c'est une idée cadeau pour une amie fan de cette grande chanteuse! elle a adoré , émotion assurée voire larmes pour les plus sensibles
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2013
je n'ai pas encore terminé ce livre mais je le trouve très intéressant car ce livre nous apporte beaucoup de renseignements sur cette période de ségrégation américaine
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)