Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 mai 2014
J'ai trouvé la préface tres intéressante, prenant le contexte de la société et des mœurs de l'époque, très instructif sur le plan de l'éducation; quelques référence à la mythologie et surtout aux coutumes des questions sexuels ( la place de la femme; l'introduction de l'enfant dans la société; l'homosexualité, le rôle des hommes, sur le plan social professionnel et politique de la cité ). Sur le contenu je ne saurais émettre un commentaire pertinent, je ne connais pas d'autre édition pour comparer la traduction mais en tout cas rien à signaler
La préface fait une 70ene de pages, le contenu quelques 110-120pages et vous avez une 40ene de pages de notes en fin de livre avec une annexe assez pertinente, j'ai trouvé sa charmant, reprenant la carte et la situation géographique de la Grèce Antique ( tres utile pour celui qui ne sait ou se trouve les différentes régions mentionnées tout au long du texte. )
Bref, 5 étoiles.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2017
Un bonheur de re-découvrir ce livre. J'y ai tant appris de par son contenu qui mélange politique, social, critique grâce à Platon et à sa manière de faire comprendre les choses à travers des dialogues splendides.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2017
intéressant mais ce n'est pas une BD plus une interprétation de star sous forme de dessins humoristiques et assez scabreux en marge du texte du Banquet
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2017
Grande leçon de l'immortalité par la procréation de Socrate ! C'est un livre enivrant de part sa justesse, vraiment beaucoup de plaisir à lire ce livre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2009
cela correspond a mes recherches.Un peu cher . on l'achète sous cette forme pour son contenu et non pas pour faire figurer en bonne place dans sa bibliothèque ou il pourrait avoir une place privilégiée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2015
Très bon livre.
Petit et facile à transporter partout.
Je le conseille à tous. Lire ne fait jamais de mal
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2013
C'est court , essentiel ,universel.
J.ai vraiment la "grosse tête " pour évaluer Platon .
Signé : Petite fourmi .
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2013
Ici, Platon utilise sa forme de prédilection qu'est le dialogue entre personnages ayant existé historiquement.
Ce dialogue à pour sujet l'amour, une notion fondamentale à une existence humaine accomplie.

Dans un premier temps, il se succède des intervenants ayant chacun leur vision de l'amour (éros) et leur façon de s'exprimer.
Certains utilisant une rhétorique efficace fait de sophismes lyriques et parfaitement construits, d'autres utilisant la mythologie grecque pour l'interpréter.

Il faudra lire le dialogue pour les découvrir, mais le monologue le plus intéressant est celui de Socrate, qui est le dernier à s'exprimer sur le sujet.

Pour Socrate, l'amour est avant tout l'amour de la beauté. Ici donc l'amour n'est pas un dieu mais un démon, un intermédiaire entre le monde terrestre et le divin. L'amour est donc le médium qui permettra de s'élever, un demi-dieu.

Socrate conseille pour le jeune homme de connaitre l'amour de la beauté physique d'une femme tôt pour expérimenter cette beauté première.
Puis après l'apprentissage par la belle femme de l'amour premier, il découvrira que cet amour est a dépasser par l’intérêt de la personne, la personne en tant qu'esprit, c'est à dire une femme ou un homme, car l'amitié est une forme d'amour, platonique justement.

Puis, finalement il définit comme beauté suprême la beauté en elle même, celle de la vérité, vérité de la raison, de la nature, de la transcendance, du cosmos.
Et ceci est tout sauf une idée abstraite, mais une sensation réelle de ceux qui connaisse l’amour véritable après avoir appris la vérité du monde par la contemplation et l'apprentissage.
Celui-ci sera touché par un paradis qui ne sera pas "artificiel" pour reprendre un texte formidable de Baudelaire, ou plutôt une belle sérénité, dont Socrate en est un magnifique exemple.

On comprend que l'amour, qui est l'amour de la beauté doit être découvert par étapes puisque la beauté elle même s'apprend, par exemple l'art ou le gout du beau et l'esthétique est à apprendre ou l'apprentissage de la connaissance de l'Homme et de soi-même.

De plus Socrate dit bien que l'homme souhaite l'immortalité, en tout cas l'homme de vérité et qui s'élève. C'est pascal qui dit :
"Nous sommes si présomptueux que nous voudrions être connus de toute la terre, et même des gens qui viendront quand nous ne serons plus."

Le premier niveau de l'amour amenant à l'immortalité est celui de la conception qui inscrit sa progéniture dans le futur et donc après sa mort.
Puis pour l'homme supérieur et à la recherche de la vérité, l’œuvre d'art par exemple lui permettra de laisser une empreinte éternelle et de satisfaire son ego d’être, mais de manière à avoir la beauté, c'est a dire la citation de Balzac qui dit "Le beau, c'est le vrai bien habillé.",
ici les destructeurs et les sophistes ayant laissé une trace sont a bannir. Eux laisseront une trace de souffre devant des yeux non embrumés.

Socrate achève en qualifiant éros (l'amour) de bien suprême, car ce bien relit l'homme de la terre au ciel et on peut constater un parallèle entre l’idée platonicienne, socratique et la religion catholique en son essence, celle de la parole d'amour de Jésus-Christ.

Cet œuvre de Platon est a mon avis la première œuvre philosophique a lire pour quelqu'un, car c'est simple d'accès et le message y est fondamental pour l'épanouissement de l’être humain et son accomplissement véritable.

Ici on peut finir avec une citation qui est lié directement au sujet de l'Amour et qui est fortement combattu dans nos temps matérialistes, de courtes vues idéologiques et d'abstractions :
"La dernière démarche de la raison est de reconnaître qu'il y a une infinité de choses qui la surpasse." Pascal
11 commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2014
Je me suis lancé dans la lecture de Platon (cité dans les œuvres d'Alexandre JOLLIEN par exemple). Je me suis vite aperçu que ma culture philosophique était trop pauvre pour ce genre d'auteur. Dommage pour moi.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2016
acheté pour le lycée ... assez mal fait car on doit aller à la fin du livre pour les explications de mots "inconnus" ...

beaucoup de détails très important au début et à la fin pour bien comprendre !

personnellement je pense que lire des philosophes qui pratiquait tous la pédérastie (pédophilie sur mineur) devrait être banni et on devrait étudier des philosophes plus contemporain et moins pervers !

surtout que "le banquet de Platon" en fait une apologie pas vraiment déguisé !!!

merci !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)