undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
39
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 septembre 2012
Excellent petit ouvrage de vulgarisation comme à l'habitude de Klein.Un petit livre d'accès facile qui permettra de se remémorer quelques principes de la théorie des quanta ou d'exciter la curiosité de ceux qui n'en ont entendu parler pour la première fois que lors de l'annonce récente du boson de Higgs.A lire par tout "honnête homme" pour commencer à se plonger dans ce qui bouleversa (et continue à le faire) la pensée scientifique et même la pensée philosophique.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2014
J'ai dévoré "Il était sept fois la révolution" d'Etienne Klein aussi et "Le cantique des quantiques" de Sven Ortoli, mais ce petit voyage dans le monde des quantas n'est vraiment qu'une excursion, pas toujours très claire.
A vouloir réduire les difficultés possibles de compréhension du monde quantique, Etienne Klein fait trop de raccourcis, et ses brefs développements ne permettent pas de comprendre grand chose au final.
A la place, je conseillerai plutôt "Le monde quantique" sous la direction de Stéphane Deligeorges, ouvrage collectif plus ardu de lecture pour qui n'a pas quelques repères, mais plus riche d'informations claires.
"Petit voyage dans le monde des quantas" doit être lu par les personnes qui n'ont aucune connaissance de la théorie quantique et qui veulent entrebâiller la porte de ce monde fascinant, mais pour ceux qui ont déjà des bases, on peut en faire l'économie !
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2010
Le livre explique les chemins de pensées qui ont amenés les scientifiques du 20ème siècle à la physique quantique. Il est abordable par tout qui est intéressé par la physique mais n'a jamais eu de formation mathématique approfondie. Surtout il décrit très clairement des expériences fondamentales qui amènent le lecteur à de vraies surprises : à prendre la vraie mesure des mystères de la nature au niveau le plus intime de la matière.
0Commentaire| 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 février 2012
Profane (addicted a la physique quantique et gravitation depuis 5 ans), après avoir lu des interview du monsieur très agréables et ....compréhensibles, je me suis lancé.
Très imagé, et même drôle par moments, mais nécessite qlq notions (j'ai cherché exactement ce que peut bien être un vecteur d'état......pas simple a piger).
Mais il m'a ouvert les yeux sur des phénomènes qui dépassent le sens commun de façon ludique et (je réitère), drôle.
Très bonne lecture
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2010
Je ne m'étendrai pas. Etienne Klein est un excellent conteur. Le livre se lit comme un roman et surtout permet de comprendre des notions d'interprétation que mes profs de fac n'avaient pas osé soulever.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2011
Le monde de la physique quantique est , pour le profane , une plongée dans le fantastique à côté de laquelle la science fiction paraît d'un rationnalisme bien cartésien . Ici c'est le réel même qui nous échappe : le chat de Schodinger est en même temps vivant et mort , le tout n'est plus la somme des parties , etc ... Délires de mathématiciens et de physiciens fous ? En tous cas ce petit livre est très bien écrit , lisible et même drôle . On en sort tout chose ... vaguement inquiet tout de même .
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2012
je me souviens d'un proverbe soufi disant : "ne demande ton chemin à personne, tu risquerais de ne pas te perdre"
il en est de même avec les quantas et ce livre,simple et complexe à la fois, prouvant si l'on en doutait que les extrêmes ne sont jamais que deux choses identiques vues d'une façon différente. Bref, je me suis perdue dans les propos de Klein, ce qui prouve que je dois commencer à comprendre ce que sont les quantas. Une lecture que je conseille!!!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2012
Livre très intéressant, qui explore toutes les interprétations philosophiques de la théorie quantique, sans pour autant rentrer dans les détails mathématiques (dans tout le livre il n'y a pratiquement aucune formule). Très agréable lecture, accessible à un large public. Les explications sont claires, les sujets sont bien présentés.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2013
Hormis la lapalissade du titre, ce bouquin de poche est excellent. pour celui ou celle qui n'a que quelques vagues notions scientifiques, les observations et expériences détaillées ici sont lumineuses. Parfois ardues, mais toujours compréhensibles. Et cela ouvre des portes à la raison et à l'imagination que ne pourrais détailler... Avec le cantique des Quantiques, mon meilleur choix pour les quantas !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2014
Le titre même de l'ouvrage indique qu'il s'agit d'un livre concernant un domaine ô combien mystérieux, mais sur un ton qui se veut plaisant. En bref de quoi s'agit-il ? Informer le lecteur sur le monde microphysique qui nous gouverne, alors que la plupart d'entre nous se satisfont de ce qu'on leur a enseigné. Suffit à leur existence de bénéficier de toutes les découvertes, sans faire le moindre effort pour se préoccuper de ce qui les constitue. Étienne Klein s'est voulu plus perspicace.
Dès ses premiers chapitres se dessine la préoccupation première du physicien au début du siècle dernier: toutes les particules qu'elles soient de lumière ou de matière manifestent tantôt des aspects ondulatoires, tantôt des aspects corpusculaires, mais elles ne sont ni des ondes ni des corpuscules. Comment rendre compte de cette ambiguïté phénoménale ? Une première piste, développée et argumentée par le danois Niels Bohr en 1927 a consisté à dire que ces deux aspects des objets quantiques (ondulatoire et corpusculaire) sont complémentaires. Cette notion, en vérité délicate à saisir, était fondée sur l'idée que les formes d'expression de la physique « classique » sont indépassbles dès lors qu'il s'agit de rendre compte de la physique « quantique ». Elle est vite devenue le pôle de discusions de la première partie du XXe siécle, divisant l'ensemble de ses pères fondateurs : Planck, Schrödinger, Einstein, de Broglie s'y opposèrent ; Heisenberg, Pauli, Born, Dirac, l'acceptèrent - au moins pendant un temps - avec plus ou moins d'enthousiasme.
Parmi ces controverses, certaines étaient d'ordre technique : quelle est la correspondance entre le monde quantique et le monde classique ? Si la matière est intégralement régie par des lois quantiques, comment est-il possible que les effets quantiques soient inobservables à notre échelle ? etc. Il arrive que ces questions techniques doivent être « sublimées » en questions plus philosophiques : quel est le rôle de l'observateur dans la compréhension du réel ? Qu'est-ce qu'une mesure ? Quelle est la part de réel qui nous est accessible ? Les diverses réponses données entre 1950 et 1960 se répartissent schématiquement en un petit nombre de catégories.
- La première attitude, dite positiviste, est celle défendue par les tenants de l'Ecole de Copenhague ? En bref, selon eux, la physique quantique est efficace, et c'est le maximum que l'on puisse lui demander.
- La deuxième attitude relève de ce qu'on pourrait appeler un malaise constructif. Selon eux, la physique quantique n'est qu'une théorie approchée. Le problème de la mesure, la réduction du paquet d'ondes, le renoncement au déterminisme strict (c-à-d de type laplacien) sont pour eux autant de « pilules » difficiles à avaler. Aux dires de ces physiciens, la seule solution consiste à modifier la théorie quantique elle-même. C'est par exemple le cas de la théorie de Bohm. Établie entre 1952 et 1959, elle constitue l'archétype de la théorie « à variables cachées non locales ». Grâce à certaine modifications du formalisme quantique, elle parvient à reproduire correctement les prédictions de la physique quantique orthodoxe et même celles de la physique quantique relativiste (appelée la « théorie quantique des champs »). Du point de vue ontologique, elle est proche de la physqie classique. Elle permet à tout le moins une objectivité forte (les particules y possèdent des propriétés bien déterminées, même en l'absence de toute mesure) et un déterminisme strict.
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)