Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
48
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Etonnant voyage en pays sérère, où les descendants des Guelwaar rêvent d'émigration pour sauver leur famille du marasme. Fatou Diome emploie une langue riche, académique et subtile pour décrire les us et coutumes animistes d'un village perdu sur une île au large de Dakar. Les rouages de ces rapports humains dans une société africaine bien différente de la nôtre sont passionnants et ces personnages résignés mais combatifs font preuve d'un courage incroyable face au sort qui s'acharne et à l'ennui quotidien provoqué par ces tâches répétitives (aller plusieurs fois au puits pour remplir les bassines d'eau, ramasser les fruits de mer à marée basse, faire la cuisine et balayer). Dans cette société polygame et solidaire, la condition des femmes est évidemment dictée par des traditions séculaires; ses mères, ses femmes sont parfois condamnées à attendre des années le retour d'un fils, d'un mari auréolé de gloire, enfin capable de solder les dettes et de redonner un peu de rêve à toute une famille. Une oeuvre touchante, savoureusement triste, mais sans but, sans espoir, sans réponse et donc manquant parfois de profondeur et d'originalité malgré toutes ses qualités.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
J'ai découvert Fatou Diome avec ce livre. j'ai bien aimé :
- la poésie de son écriture, qui rappelle Giono ou, dans le même genre de littérature "exotique", Raphaël Constant et Ravines du devant-jour : des phrases bien chaloupées, imagées, parfois un peu ampoulées, mais souvent très bien tournées.

- l'histoire de ces immigrés vus par l'autre bout de la lorgnette, celle des femmes qui les attendent au pays. En ces temps de débats houleux sur les clandestins et la polygamie qu'ils tentent d'introduire en France, voilà un point de vue rafraîchissant qui fait aussi réfléchir sur les coutumes sénégalaises.

Le moins réussi, ce sont les quelques pages militantes consacrées au refoulement, par l'Union européenne, de la misère du "Tiers-Monde". Elles ne sont pas inintéressantes en elles-mêmes mais tombent comme un cheveu sur la soupe en brisant le souffle du récit. Mais ensuite, l'histoire reprend son rythme et on ne décroche plus du livre avant de connaître la fin. les Américains appellent ça "un page turner" parce qu'on ne peut pas s'empêcher de lire, et je suis bien d'accord !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
C'est la même image qui ouvre et qui ferme le livre de Fatou Diome : celle de femmes harassées par le travail, au corps brisé par la misère mais qui, envers et contre tout garde intact la dignité d'elles-mêmes. Le roman raconte de manière des plus réaliste mais avec quelques touches d'humour et beaucoup de tendresse, la vie quotidienne de ces femmes dont l'homme ou le fils, en implacables rêveurs, ont cédé aux sirènes de l'immigration. Se pose alors la question de l'universalité du propos : le message du livre est bel et bien un cri de liberté aux femmes occidentales, un appel à la rébellion qui me semble s'exprimer aussi dans les autres ouvrages de Fatou Diome. L'auteur, connaissant et maîtrisant l'angoisse et l'errance et de l'exil a su conserver une rare empathie pour toutes celles qui sont restées "là-bas". C'est cette empathie qu'elle transmet à ses lecteurs dans ce roman puissant qui ne peut que nous interpeller par sa justesse.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ce livre est très riche car il nous donne un autre regard sur l'immigration.
En effet, il s'agit là de l'histoire d'africaines dont les époux ou fils sont partis émigrer en Europe de façon clandestine.
Le quotidien des insulaires africains est tellement rude qu'ils sont prêts à risquer leur vie pour fuir cette misère.
Les mères se demandent chaque jour au réveil ce qu'elles vont pouvoir donner à manger à leur famille, si même elles arriveront à la nourrir.
Chaque jour est synonyme de dur labeur. Pas le temps pour les états d'ames, même en cas de désespérante catastrophe.
L'angoisse de l'éventuelle noyade des fils prend aux tripes mêmes du lecteur.
Le style de Fatou Diome très chantant, poétique et plein d'images est particulièrement agréable à lire.
J'ai pris conscience, en lisant ce livre, de la chance extraordinaire que nous avons, nous Européens, d'avoir autant de nourriture et de confort!
Bref, un livre à lire absolument!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Savez-vous ce qu'est attendre ? Peut-être croyez-vous le savoir, mais votre opinion changera lorsque vous aurez plongé dans le dernier roman de Fatou Diome, Celles qui attendent. Roman social ? Peut-être. Roman d'amour ? Aussi. Le fil de l'intrigue se déroule comme une pelote qui se dévide patiemment. Aramé et Bougna sont co-épouses. Au-delà des rivalités qui, un temps, les opposent, elles vont bientôt se colleter ensemble à un problème omniprésent en Afrique : l'immigration. Fatou Diome n'hésite pas à tordre le coup, une bonne fois pour toute, à la polygamie, ce fléau du monde africain moderne. Ensuite elle pose la question du bien-fondé de ce départ pour un ailleurs qui semble, de loin, un Eldorado mais qui contient bien souvent plus de désillusions que de lendemain qui chantent. Non, l'Europe n'est pas un paradis et l'immigration est loin d'être la bouée de sauvetage à laquelle pourrait s'accrocher le continent africain.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2016
Fatou DIOME traite dans ce livre de l’immigration clandestine des africains vers l’Europe sous un angle rarement abordé qui est : l’impact de cette immigration sur l’Afrique.

« Celles qui attendent » nous plonge dans le quotidien de ces épouses et de ces mères d’immigrés condamnées à une attente qui très souvent peut sembler éternelle tant le voyage vers l’Europe est long et périlleux.

Au-delà, de l’histoire de ces femmes, l’auteur ouvre de nouveaux axes de lecture du problème de l’immigration et met donc fin à l’approche manichéenne qu’ont généralement les médias de présenter l’immigration clandestine comme étant à l’unique bénéfice de l’Afrique.

Facile à lire et très émouvant, ce livre saura vous faire ressentir toutes les émotions de ces femmes à qui la vie n’a pas laissé le choix d’être faible…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Un roman très bien écrit. Fatou Diomé manie la langue de Molière avec maestria pour notre plus grand plaisir. C'est parfois un peu ampoulé et un peu long dans les descriptions mais jamais facile ni gratuit. On passe un très bon moment et on se prend d'affection pour Arame petite femme courage qui force le respect et l'admiration. Beau parcours que celui de Fatou Diomé arrivée en France en 1994 et qui nous a déjà gratifié de très fortes pages. Et puis grâce à elle, on en sait un peu plus sur l'Afrique et ses traditions. Elle nous oblige, nous, Européens plutôt favorisés à réfléchir différemment et à sortir de notre isolement de raisonnement. Donc à élargir un peu nos réflexions. Et ça fait du bien en cette période de pensée étriquée !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
La vie quotidienne des femmes sénégalaises racontée par Fatou Diome n'a rien d'idyllique ! Une histoire de deux générations de femmes: Arame et Bougna (plus mères qu'épouses)et Coumba et Daba (jeunes épouses).

Les hommes (les maris) sont généralement polygames et autoritaires.Les fils, eux, bien décidés à trouver le bonheur ailleurs (en Europe) sont prêts à prendre tous les risques.

Ces femmes fières et déterminées, "celles qui attendent" le retour des hommes, des fils, en l'occurrence,vont devoir lutter pour se créer une place parmi les épouses de leur mari, et progresser dans la hiérarchie en ayant un fils qui sera leur promotion sociale.

Jeunes épouses déçues, mères tourmentées, quel sera leur bonheur ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2010
Au fur et à mesure des parutions , le talent de Fatou Diome, l'écrivaine sénégalaise, s'affirme. Que de chemin parcouru déjà depuis les premières nouvelles! Le texte s'est étoffé, le vocabulaire est riche, les images et trouvailles de langue originales suscitent la rêverie. CELLES QUI ATTENDENT, c'est l'immigration clandestine vue du côté africain par les femmes restées au pays, soumises aux traditions et à la polygamie, tremblant à la pensée des dangers que doivent affronter leurs fils ou époux, espérant (et parfois redoutant) leur retour telles de nouvelles Pénélopes, tandis que disparaît la perception du temps. Un regard lucide qui ne ménage personne et invite chacun à prendre sa vie en main.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Merci à Amazon de m'avoir permi de découvrir cette jeune auteur.
Fatou Diome nous emmène en Afrique dans la vie précaire de 4 femmes qui sont embarquées par les mirages de leurs fils ou époux partis clandestinement en Europe. Leur détresse, leur solitude, leur manière de s'arranger avec le manque et les coutumes. Les tours du destin....
Un livre plein de couleurs, de parfum, de lumière, qui nous dresse un tableau de l'Afrique d'aujourd'hui entre la force des légendes du passé et deux modernités celle salutaire dont elle est l'actrice et celle illusoire du "rêve" de l'Europe......
Les amoureux du style y trouveront aussi leur bonheur..... bon voyage!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)