undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 août 2013
Dans ce livre, Nathaniel Hawthorne décrie dans la longue préface sa vie et celle des habitants de Salem (Massachussetts) à son époque. Vient ensuite l'histoire d'une famille habitant la maison aux sept pignons, maison qu'on peut voir à Salem encore aujourd'hui. Famille maudite ? maison maudite ? A vous de le découvrir !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2014
Même si on comprend assez vite certains éléments de l'histoire, l'écriture est très agréable. Le monde décrit très intéressant. j'ai même préféré celui-ci à La lettre écarlate.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2013
Etant partie en voyage sur la côte est des USA, j'en ai profité pour m'intéresser à l'arrivée, l'installation, puis à la vie des premiers colons.J'avais lu, bien sûr, " The Scarlett letter" qui dénonçait la société puritaine américaine, puis, du même HAWTHORNE, j'ai lu" la maison aux sept pignons" que j'ai d'ailleurs visitée à Salem- la ville des fameuses sorcières-
C'est un roman passionnant, presque gothique, avec des rapports frère-soeur tout à fait spéciaux et surtout une notion de destin mené par l'idée que " bien mal acquis ne profite jamais"; l'introduction de ce livre est remarquable.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce second roman de Nathaniel Hawthorne (si l'on oublie le Fanshawe publié à titre anonyme, à 24 ans) est très remarquable.Le premier chapitre est même l'un des plus virtuoses de l'histoire de la littérature américaine.
En Nouvelle-Angleterre et dans le milieu puritain qu'affectionne Hawthorne (le seul qu'il ait fréquenté), un Pyncheon, fondateur de sa lignée, a accusé et fait condamner un Maule, pour faits de sorcellerie. L'objectif était de mettre la main sur les terrains de celui-ci, pour y bâtir une maison, cette maison aux sept pignons qui sert de cadre au livre. Au moment de son trépas, tel Jacques de Molay face à Philippe le Bel, Maule lançait une malédiction digne des Templiers : "Dieu lui fera boire du sang". Et, de fait, le premier Pyncheon mourait d'apoplexie le jour de l'inauguration de son foyer. On retrouve les descendants des Pyncheon et des Maule quelques générations plus tard. Une vieille célibataire, Hepzibah, occupe la maison que possède le juge Pyncheon, son cousin. Une autre cousine,la jeune Phoebé, vient tenir compagnie à la première, pour s'occuper de l'épincerie que la vielle a dû monter, faute de ressources. Un dernier cousin est en prison pour avoir assassiné un membre de la famille...
300 pages durant, et sans qu'on quitte jamais la maison, les relations entre cousin vont s'éclaircir et se préciser jusqu'à l'heureux terme du récit - et la fin de la malédiction. Sous ses aspects assez classiques de roman de moeurs et malgré son happy end, apparaît assez vite le sujet fondamental de l'auteur, le Péché originel, sa punition et sa rédemption. Et, à la relecture, le roman apparaît aussi comme l'un des inspirations fondamentales de Faulkner et du southern gothic : difficile de ne pas penser aux Sartoris quand on lit les parcours des Pyncheon. Comme souvent chez Hawthorne, le fil du récit paraît assez filandreux. Il y a plusieurs fils narratifs qui s'ébauchent puis sont refermés ; les personnages centraux du juge et du meurtrier n'apparaissent en plein lumière qu'à mi-roman ; le thème du parchemin qui légitime les droits des Pyncheon sur des terres vierges de l'Ouest de l'Etat ne devient décisif qu'à la fin du roman... Et pourtant, sont agréables à lire même les difficultés du commerce d'Hepzibah, même les amourettes de Phoebe. Bref, tout ce qui donne au roman l'aspect "normal" et réaliste sous lequel Hawthorne voulait comme noyer le fond de l'histoire qui est bien le meurtre, le vol et le Péché. Tout tient par le style, brillant et subtil, dans les temps faibles comme dans les grandes pages du roman.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2014
Beaucoup de style et donne beaucoup a reflechir. Je n ai jamis eu envie de relire un livre autant que ceux ecrits par Hawthorne
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,50 €
6,10 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)