undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
71
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 mars 2013
Avant de donner quelques éléments qui m'ont marqué dans ce bouquin, il faut avant tout préciser que ce n'est pas un livre qui veut dézinguer le système et dans lequel Raymond Domenech crache dans la soupe du monde du football qui l'a fait vivre pendant plus de 30 ans et le fait vivre encore aujourd'hui. Alors bien sûr, ça n'est qu'une vision personnelle de l'histoire et des faits qui ont jalonné sa carrière de sélectionneur de l'EdF de football et il faudrait pouvoir confronter certains de ses propos avec ceux des autres protagonistes, mais je trouve qu'il apparait comme assez sincère en reconnaissant certaines de ses erreurs et en n'éludant pas ou très peu de sujets. Il se demande ainsi vers la fin du livre s'il a assez fait pour tenter de comprendre la nouvelle génération, dont le décalage avec la sienne et celle des joueurs les plus agés est avancé pour expliquer certains mauvais résultats.

Pour moi qui n'était pas un grand fan de Domenech, je dois lui reconnaitre cette franchise apparente et la lecture de son livre m'a fait comprendre pourquoi l'équipe de France avait été si quelconque depuis plusieurs années. Comme il le dit très bien, quand il est difficile de faire émerger une hiérarchie dans un groupe et que tous les joueurs sont bons, mais se valent, il est souvent très difficile de sortir indemne de périodes difficiles car il n'y a alors aucun leader légitime pour secouer le cocotier. On comprend alors certains résultats passés et on se dit qu'il a dû se sentir bien seul très souvent pour réussir à proposer le meilleur 11 possible...

Deux choses sautent quand même aux yeux à la lecture de ce bouquin basé pour beaucoup sur son journal personnel. Premièrement, il assume ses erreurs (dont notamment sa demande en mariage en direct qu'il n'élude pas) et trouve les mots pour expliquer ses attitudes qui pouvaient déstabiliser le public lorsqu'il était à la tête de l'EdF. On termine le livre et on n'a je pense pas encore bien cerné le bonhomme, mais on se fait une bonne idée de sa passion, de son désarroi face à la nouvelle génération (et je ne parle pas que de football ici, mais de la société en général) et de sa façon d'essayer d'exercer au mieux sa fonction. La seconde chose transparait de ce livre est qu'il aura essayé pendant longtemps de tirer les gens dans la direction qu'il considérait comme optimale avant d'abandonner et de perdre pied, sous le coup de la pression, de la fatigue et des déstabilisations diverses.

Certains personnes ne sont pas épargnées (je pense ici à Ribéry, Benzéma, Nasri, Gallas, Malouda, Boghossian et au président de la FFF surtout) et d'autres sont joliment remerciées (Thuram, Makélélé, Henry, Lloris, Cissé, Barthez, Zidane, Boumsong, le staff, N. Le Graët dans sa gestion du départ de Domenech). Et Anelka dans tout ça? Bien évidemment le regard de Domenech est acéré sur son cas, mais il s'avoue plutôt terriblement déçu par le gachis de ce joueur plutôt que remonté contre l'"Affaire".

C'est le message final de ce livre de toute façon; la déception d'un homme face à des gens qu'il a soutenu contre vent et tempête et qui au final lui auront très mal rendu son soutien! L'Euro 2012 avec Laurent Blanc auront de toute façon confirmé cetaines raisons évoquées dans ce livre pour expliquer le fiasco de 2008 et 2010... Et ça risque de durer encore quelques années...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2012
J'ai lu ce livre sans a priori pour essayer de comprendre un peu mieux le naufrage de l'équipe de France sous l'ère Domenech.

Ce livre a le mérite de dévoiler certains aspects de la personnalité controversée de Raymond Domenech.

Il est vrai que son entourage professionel ne l'a pas beaucoup aidé.
Dès que le bateau a un peu tangué, les responsables de la fédé (entre autres) ont ouvert les parapluies, feignant l'ignorance, laissant Domenech seul devant une meute de journalistes et d'apparatchiks sans srupules guettant le moindre faux pas.

Toutefois, on découvre par les mots mêmes de l'interessé qu'il n'était pas un communicateur; ce qui je pense est un manquement grave pour un entraineur.
Son incapacité à se faire comprendre, à communiquer est pour moi incompréhensible.

Au lieu de travailler sur ses propres faiblesses avouées, il a essayé d'exploiter la crédibilité déjà acquise de certains joueurs comme Zidane, Thuram et Makelelé pour faire passer ses messages. Lorsque ces derniers se sont retirés après l'Euro 2008, rien n'est resté.
Le choc generationel qui a suivi, impose une analyse et une certaine adaptation. Il n'a pas été capable d'assimiler cela.
Ajoutez une dose d'orgueil et le naufrage n'a pu être évité.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2014
L’image restera a jamais gravé dans nos mémoires : la grêve des internationaux de foot français lors de la Coupe du Monde en Afrqique du Sud en 2010. Dans ce bouquin l’entraîneur d’alors, Raymond Domenech nous fait revivre ses mémoires. En fait Raymond a toujours fait l’objet de critiques par les médias dès sa prise en charge de l’équipe nationale. Ceux-ci se montrant toujours d’une manière harcelante à son égard. Rien n’a été bon. Cette manœuvre n’était pourtant pas nouvelle, mais existait déjà lors du mandat d’Aimé Jacquet, qu’on aurait sûrement chassé si la France ne serait pas devenue championne du monde en 1998. Même Didider Deschamps, l’actuel entraîneur n’est pas épargné de cette manière de procédure lâche des médias. Mais pour qui se prennent ses cons ? Aimant plutôt rapporter des sensations, ils ne sont pas guidés par l’amour du ballon rond et non plus d’un sentiment national, sinon ils n’empesteraient pas en permanence le sélectionneur. En cas de succès, ils sont quand même les premiers à jouir de la gloire d’autrui.

L’avénement de Raymond Domenech est déjà ressenti négatif depuis le début. Sa méthode d’introduire une certaine rigueur (présence lors du petit déjeuner, porter les protège-tibias lors des entraînements,…) n’a déjà pas connue d’écho positif de la part des joueurs. En plus il y a eu le conflit entre anciens et nouveaux sélectionnées, où les anciens avec les titres gagnés en 1998 et 2000 mettaient ces succès sur leur côté de balancoire. Un autre problème et peut être la majeur est que la plupart des joueurs gagnent beaucoup d’argent assez tôt dans leur vie et se voient déjà arrivés, du fait que l’argent leur monte un peu à la tête. Ils se voient déjà arrivés au sommet, n’ont plus l’envie de se mouiller pour le maillot frappé du coq gaulois. Avec cette attitude aucun sélectionneur ne peut forger un esprit de groupe, nécessaire à tout succès. Ce qui a encore marché en 2006, où la France est devenue vice-championne du monde, n’a plus fonctionné en 2008 et 2010. La grêve de Knysna n’est de ce fait qu’une suite logique de l’égoisme et de la foutaise d’une partie des joueurs. Dans une caisse avec des pommes, celles qui sont pourries ne font que pourrir les autres.

Le résulat est honteux, ce qui est d’autant plus grave que certains joueurs ont beaucoup de talent au niveau footballistique, s’ils se consacrent à exploiter celui-ci et le mettre à disposition de l’équipe. Au lieu de ceci ces joueurs (Anelka, Ribéry, Nasri, Malouda, etc) se foutent du groupe et font n’importe quoi. Par après il est un peu trop simple de mettre la majeure partie de l’échec sur le coach, pour moi personnellement les premiers en cause sont les joueurs, en plus les médias ainsi que les membres de la fédération (le président incusivement) ont leur part de responsabilité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2013
Tout d'abord, je ne suis pas un gros lecteur. A vrai dire je n'avais pas lu de livre depuis plus d'un an mais je me suis régalé en lisant celui-ci.
On découvre le point de vue de Domenech et on comprend mieux les décisions qu'il a entreprises lorsqu'il était sélectionneur. Il y a plein d'informations sur le football français et la vie des footballeurs en équipe de France.
On revit les différentes compétitions entre 2006 et 2010 mais avec un oeil différent de celui d'un simple supporter car on bénéficie des analyses de Domenech. On apprend de nombreuses anecdotes sur les joueurs et sur les médias.

Je recommande ce livre à tous les détracteurs de Domenech et aux autres !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2015
en tant que fan de football je me rapelle bien l incident de la derniere coupe du monde . j etais decus car je croyais que l on pouvais fair au moin un quart . je ne comprenais pas et donc j ai voulu savoir et ce livre ma aide a comprendre la soummission et l impuissance de raymond face a des joueur detestable a l envers de le coach . il etait pointe du doigt alors que c etait les joueurs qui faisait n imlorte quoi . je vous laisse decouvrir ce livre d un homme accuse mais en fait innocent
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2013
On découvre dans ce livre comment Raymond Domenech vivait au contact de "son" équipe de France et de sa fédération de tutelle. On comprend mieux le personnage, ses paroles et ses décisions. Un ouvrage intéressant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2014
J'ai voulu lire ce livre pour voir ou était l'erreur. C est tres clair Raymond n'a jamais été un manager et les fondamentaux lui manquent. Tout au long de se livre il nous livre naivement pourquoi cela en 2010 ne pouvait pas fonctionner. Ces responsables connaissaient ses limites, lui aussi. Mais aucuns d'entre eux n'a souhaité se rendre à l évidence. Manager et coacher une équipe nationale nécessite des connaissances techniques et tactiques bien sur mais par dessus tout des connaisances managériales. Une vrai démonstration de son incompétence. Merci Raymond d'être aussi honnête.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2013
Livre intéressant! Ce n'est pas de la grande littérature, mais le but n'étant pas là... vous ne serez pas surpris.
A conseiller à ceux qui aiment le foot et son environnement.
Pas de polémique mais enfin une vision autre que celle des journalistes sur les 6 ans de vie de l'équipe de France de foot.
On y apprend pas mal de choses sur l'envers du décors.
Le livre n'est pas axé uniquement sur l'épisode de 2010 mais retrace l'ensemble de la période de 2004 à 2010 (d'où son intérêt...).
A lire pour celui qui veut se faire un avis objectif de cette période Domenech à la tête de la sélection.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2012
Livre très intéressant qui se lit tout seul(sans jeux de mots), on découvre enfin l'envers du décor de cette équipe de france qui nous a fait plus pleurer que rever ces dernieres années.

Domenech est a visage ouvert et tout le monde( lui compris ) ou presque (excepté Thuram et makélélé) en prennent pour les grades

je le conseille a tous les supporters des bleus et meme aux autres
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2012
Raymond Domenech ne nous livre pas de scoop du siècle, il distille simplement quelques informations, mais rien dont on n'aurait jamais entendu parler. Son regard personnel sur les joueurs, le football en général et la société est intéressant.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)