Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles
25
3,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:17,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Je fais partie de cette minorité qui profite des soirées " coupe du monde", jeux olympiques et autres finales pour aller musarder loin des téléviseurs, écrans géants et autre lieux de rassemblement de supporters. Le respect que m'inspire la majorité joyeuse et pacifiste de ces troupes n'a d'égal que ma curiosité envers ce phénomène.
J'ai donc lu avec le plus vif intérêt la prose de Pascal Boniface. J'y ai retrouvé la clarté et la simplicité de l'habitué de "C dans l'air". Son exposé vivant, illustré et argumenté met à la portée du "nul en sport" de passionnantes réflexions et analyses sur les enjeux politiques et économiques du sport-business.
J'aurais apprécié une approche du mouvement handisport dont les constituants ne sont pas exactement identiques à ceux de l'olympisme.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
C'est le premier de Pascal Boniface que je lis alors que je le vois débattre régulièrement de géopolitique sur les chaines de télévision. Ce film est vraiment complet et couvre l'histoire des coupes du Monde de football et des JO, leurs utilisations à des fins politiques mais démontre aussi la capacité du sport à souder un pays derrière un drapeau
L'utilisation du sport par le Qatar pour améliorer sa notoriété et la prise en main des JO d'Hiver et de la coupe du Monde de foot par Poutine sont également abordées.
La prise en main par Laurent Fabius de la diplomatie sportive est saluée comme une avancée importante du gouvernement français.
Intéressant même si on regrette l'absence de contradicteurs à Pascal Boniface.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Il aurait été très facile, en cette année de Mondial, de faire un ouvrage facile sur la question...c'était bien mal connaître Pascal Boniface. Nous avons en main un vrai ouvrage de géopolitique, qui prend la question sportive très au sérieux. On y voit à la fois des nationalismes exacerbés, des enjeux de pouvoirs et d'influence, mais aussi l'émergence d'un nouveau rapport de force, allant au-delà des équilibres traditionnels (est-ouest ou nord-sud) pour évoluer vers une logique multilatérale nouvelle.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Pour Pascal Boniface, directeur de l’Iris, le 21ème siècle sera sportif. À l’heure où les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de football sont des événements planétaires attendus et suivis par des milliards de téléspectateurs, il nous livre sa réflexion sur l’utilisation du sport par les gouvernements du monde entier. En effet, il remarque, à juste titre, que les sportifs sont aujourd’hui de véritables stars (qui ne connaît pas U. Bolt ou C. Ronaldo ?). Ils sont les étendards de leur pays et deviennent souvent plus influents que les artistes, les politiques ou les grands scientifiques. Il est alors essentiel aujourd’hui pour un pays de réussir dans ces grands événements sportifs, nouveau champ de bataille de cette guerre du 21ème siècle. C’est ce que nomme l’auteur : le soft power.
Fervent croyant du conditionnement de la paix grâce au sport, il ose aborder les cas tant décriés des JO de Pékin, de Sotchi et du dossier qatari dans l’organisation de la Coupe du Monde 2022.
Étant grande amateure de sport, je me suis totalement retrouvée dans le sens que l’auteur donne à l’histoire sportive, que ce soit dans les allusions qui ont écrites la légende du sport (Jessie Owens à Berlin, … ) ou dans sa précision d’athlète dans les dates. J’ai également trouvé très intéressante et très claire l’explication sur l’arrivée du Qatar dans le paysage sportif et notamment français (le PSG et la chaîne BeInSports). J’ai dévoré avec passion ces 180 pages, bien écrites et très concises, en une après-midi.
Je pense que ce livre est une bonne introduction à l’utilisation des événements sportifs pour tous ceux qui s’intéressent au sport de très près. Cependant, pour ceux qui sont un peu plus dubitatifs sur la place du sport dans notre société, j’ai l’impression qu’ils accepteront moins bien les gommages que l’auteur a pu faire avec sa vision personnelle du sport, notamment sur les problèmes d’organisation (l’impact environnemental pour Sotchi, construction de stades climatisés pour le Qatar, conditions de travail des ouvriers, etc…).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
La synthèse de cet ouvrage en une phrase : le sport est un puissant outil diplomatique de soft power. Ceux qui n'auraient jamais entendu parler de mondialisation, du village global de Marshall McLuhan ou qui n'auraient pas eu vent du plus récent Mainstream de Frédéric Martel trouveront peut-être là matière à réflexion. Pour les autres, les spécialistes du sport, même du dimanche, et les amateurs passionnés des questions de mondialisation, il ne s'agit nullement d'un scoop et la déception est inéluctable. Cet ouvrage est agaçant car son introduction et sa table des matières nous évoquent la promesse d'une analyse nouvelle et approfondie mais étonnamment pour quelqu'un de cette acabit et de cette position, c'est toujours la même sentence - qui dépasse à peine celle du pilier de comptoir - qui est assénée et ressassée à longueur de page, parfois même de manière bancale et tarabiscotée, si bien que notre esprit finit par vagabonder et que l'on sait à la moitié de l'ouvrage qu'il va falloir boire le calice jusqu'à la lie. En plus de ces répétitions, de légères contradictions, quelques fautes de frappe et des légendes approximatives ou peu claires font également trébucher la lecture par moments, donnant le sentiment général d'un devoir d'étudiant bâclé sur la fin pour être rendu à l'heure. Le seul intérêt de cette lecture réside finalement dans le rappel de faits historiques où la politique et le sport se sont téléscopés (diplomatie du ping-pong entre les USA et la Chine en 1971, la guerre du football entre le Honduras et la Salvador en 1969, le bain de sang de Melbourne en 1956 impliquant les équipes de Water-Polo de Russie et d'Hongrie, l'UEFA empêchant l'Azerbaidjan et l'Arménie de tomber dans le même groupe depuis 2008), même si cet ouvrage est loin d'être exhaustif en la matière. Une compilation plus large et plus rigoureuse de ces interactions historiques aurait été en fin de compte préférable à cette analyse superflue qui enfonce des portes déjà ouvertes (notamment le chapitre du Qatar qui malgré quelques pistes intéressantes ne se contente de ce que l'on sait déjà ou presque). Un brouillon d'idées à revoir...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
J'étais assez intriguée par cet ouvrage qui proposait un thème intéressant rédigé par un homme aux activité nombreuses et ciblées.

Pascal Boniface étant directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques, enseignant à l'Institut d'Études européennes de l'Université de Paris 8, dirigeant de la revue internationale et stratégique et de l'Année stratégique.
Ayant écrit ou dirigé la publication d'une 50ène d'ouvrages sur les relations internationales, les questions nucléaires et de désarmement, les rapports de force entre les puissances, la politique étrangère française ou l'impact du sport dans les relations internationales, ou encore le conflit du Proche-Orient et ses répercussions en France (ouf j'arrête là sinon on n'en finit pas ), je pouvais m'attendre à un ouvrage ardu mais passionnant.

Quant est-il vraiment?
Mon intérêt pour cet ouvrage portait sur deux points:
- l'association "improbable" mais très actuelle du sport "plaisir" à la politique et à la guerre,
- la transposition dans les stades des affrontements des pays occidentaux .

L'attribution de l'organisation d'évènements sportifs mondiaux, que ce soit la coupe du monde de football ou les Jeux Olympiques sont autant de batailles politiques aux enjeux économiques et culturels.
Ces manifestations sont les vitrines d'un pays. Il s'agit de promouvoir sa culture, son dynamisme économique, sa "puissance". Il s'agit de dire au monde: "- Regardez-nous: nous sommes en mesure de construire des stades, des villages d'accueil pour sportifs, d'aménager tout ce qui est nécessaire à l'organisation d'un évènement mondial tout en vous en mettant plein la vue avec nos spectacles d'ouverture et de clôture grandioses". A chaque occasion, chaque pays cherchant à faire plus spectaculaire que le précédent organisateur.

L'importance du sport au niveau économique se confirme lorsqu'on constate les montants indécents et astronomiques offerts aux sportifs par le sponsoring et la multiplication des publicités et autres produits de marques tous représentés par le sportif du moment. Être un grand sportif, c'est être une idole, une star, un exemple.

C'est à lui et aux autres sportifs que le peuple va s'identifier. L'identification nationale d'un peuple à toute une équipe permet d'oublier la réalité économique d'un pays et d'être facteur de rassemblement fraternel. Les effets d'une défaite ou d'une victoire vont être un facteur de bonheur national brut ou de déception.

Comme la plupart des soldats du front en leur temps, les sportifs sont souvent issus des classes populaires. Quelles que soient leur religion, leur origine, leur statut social, les sportifs sont aujourd'hui un vecteur de rapprochement et de fraternité. Les jeunes peuvent s'identifier à ces nouveaux héros et rêver à une vie de richesse et de célébrité. Cependant, ce qui rapproche les peuples en dehors des victoires ou des défaites, c'est bien le comportement des joueurs, leurs valeurs, leur morale et leur manière de se comporter sur le terrain qui font souvent bouger les mentalités. Le sens de l'honneur, le respect de l'adversaire, l'honnêteté gagnent le respect de l'adversaire, encore plus que la victoire.

Le sport a depuis longtemps perdu le statut de loisir et de plaisir pour devenir un enjeu géopolitique de première importance même s'il n'est pas le remède miracle qui va tout changer. Il est à la fois le reflet de valeurs et le miroir des apparences d'un peuple.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
La lecture de ce livre me faisait particulièrement envie, et le résumé en quart de couverture est bien écrit et donne envie de se lancer dans la lecture.
J'ai lu assez vite le livre d'une seule traite (le livre fait moins de 200 pages, et c'est écrit assez gros), mais je suis resté un peu sur ma faim, l'auteur à mon sens n'étoffe pas assez ses réflexions et se contente d'enfoncer des portes ouvertes ou de faire des constats sur lequel tout le monde est déjà d'accord.
Oui le sport prend de plus en plus d'importance au niveau mondial, mais j'aurais aimé plus d'exemples comme la Corée du Nord qui participe aux JO pour faire rayonner "ses idées" mais tout en prenant soin de boycotter les éditions de 1984 (organisés aux USA) et 1988 (organisés en Corée du Sud).
Cet ouvrage qui a mon sens ne va pas assez loin dans son développement et sa réflexion donne toutefois des pistes pour continuer ses cette lancée, j'ai ainsi trouvé sur internet plusieurs sites qui approfondissent cette recherche entre connexions du sport et de la politique.
Vous pouvez trouver facilement ces articles sur internet, je vous invite par exemple à taper cette requete dans un moteur de recherche "Quand-Jeux-olympiques-riment-avec-gestes-politiques-653932" vous trouverez un article très intéressant du JDD sur le sujet.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
C'est l'impression que nous laisse le livre: Match nul! (ou même annulé)

La promesse était alléchante: Analyse géopolitique du sport.
L'analyse, même si elle n'est pas complètement superficielle, elle ne nous apprend rien de nouveau, par rapport à ce qu'on a pu lire ici est là si tant est qu'on s'intéresse au sport en général.
Reste le rappel de quelques faits historiques ou le sport s'est politisé, qui relève un peu le niveau d’intérêt général du livre, sinon on reste sur sa fin, à attendre une profondeur ou une sagacité qui ne vient pas...Et on est surpris quand arrive la fin du livre, qui, avouons-le, se lit assez vite.

Au final: Relativement superficiel, un tout petit peu informatif, et facilement dispensable si l'on est un familier du sport.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Pascal Boniface (IRIS) est un bien connu par sa présence régulière dans les médias pour analyser les grands phénomènes internationaux.
Dans cet ouvrage court, il s'attaque à la puissance du sport et la hiérarchie mondiale dans le domaine du sport. Le livre se lit facilement et conforte ce que l'on connaît souvent déjà : l'éclatement du monde sportif, "l'anomalie" du Qatar, le poids des Etats-Unis...
Le chapitre sur l'Inde est intéressant. Si l'on parle des pays qui réussissent dans le sport, la deuxième démographie du monde est un nain du sport mondial.
Enfin, quel regret de ne trouver que 3 cartes en blanc-gris pour donner à voir une géographie du sport !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Dans cet ouvrage Pascal Boniface se fait plaisir et écrit pour le grand public. L'appareil de notes est ainsi un peu léger; le vocabulaire assez simple; et les idées ne sont pas trop poussées. Que le sport fasse désormais partie des moyens du "soft power" ne faisait pas de doute et Pascal Boniface développe cette idée, en long, en large, et en travers. C'est une lecture sympathique qui ne prend d'ailleurs pas trop de temps; on apprend un peu mais on reste sur le sentiment qu'il aurait été possible de faire mieux, d'aller plus loin.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)