Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
30
4,8 sur 5 étoiles
Format: Relié|Modifier
Prix:10,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 août 2017
J'ai toujours connu ce Tintin, avant même de savoir lire, je l'avais déjà feuilleté des milliers de fois. Comme j'aimais cette fusée avec son look de Rallye ! ces scaphandres orange, et Tintin qui fait du lasso sur la fusée pour attraper le Capitaine Haddock, les Dupont avec leur pilosité improbable.
Et puis un jour les hommes ont marché sur la lune, pfff, Tintin et le Capitaine Haddock l'avait déjà fait avant. Et au fil des lectures successives l'histoire c'est constitué - le truc de la fusée qui se retourne, ah oui, bien sûr, c'est pour qu'elle retombe sur ses pieds. Et un jour j'ai fini par comprendre que Neil Armstrong était vraiment le premier homme a avoir marché sur la lune, mais ça c'est anecdotique.
Ce qu'il y a de formidable avec Tintin, c'est cette capacité d'avoir de l'intérêt quelque soit le niveau du lecteur. Il y a de la science, de la science fiction, du burlesque, du suspens, le p'tit chien chien mignon et l'espionnage au même niveau, et chaque lecteur et même chaque lecture différente d'un même lecteur peut y trouver son compte. Voyez le design de la fusée, indémodable et inoubliable, vous l'avez vu une fois, vous l'aurez dans votre mémoire toute votre vie. Et cette scène du char sur la lune avec le Capitaine Haddock qui se cogne le nez contre le cockpit, au moment ou le paysage, la découverte, la nouveauté scientifique devrait accaparer notre attention, c'est le nez du capitaine qui nous retient. La science c'est du burlesque et vice versa.

Quand même, quelle classe cette fusée...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2017
Un classique de chez Tintin, très bonne édition, papier de bonne qualité et couverture rigide. Tintin restera toujours Tintin pour les petits et les grands.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 19 septembre 2016
petit format, très pratique à ranger dans une bibliothèque déjà bien chargée, un peu moins pratique à lire mais je suis satisfait de mon achat.
Merci de l'indiquer si mon avis vous a été utile
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2017
"On a marché sur la Lune" est sans doute l'un des Tintin les plus unanimement aimés à travers le monde. Et le relire en 2017 permet de confirmer le niveau de maîtrise graphique et narrative auxquels sont parvenus Hergé et son "Studio", mais surtout de retrouver un vieux plaisir, enfantin mais pas que... : rempli de péripéties tour à tour hilarantes et angoissantes, certaines joliment "visionnaires" (la dérive de Haddock dans l'espace qui reste une sorte de mètre-étalon des scènes de ce genre au cinéma), d'autres gentiment farfelues (la glace sous la surface de la lune, extrapolation hardie de Hergé), "On a marché sur la Lune" garantit notre content de sensations fortes, sans doute au delà de ce que les albums précédents nous ont offert. Je sais bien que les gens "sérieux" ont relevé pas mal de points techniquement erronés, voire d'aberrations (l'absence de soleil, les instruments d'observation inutiles, l'usage du lasso dans le vide, etc.), mais honnêtement, cela a-t-il jamais posé un problème à un quelconque lecteur ? Je préfère quant à moi me pencher sur le duo mal assorti de "méchants", le nazi implacable et le traître rongé par la culpabilité et par la honte, qui introduisent un niveau d'ambiguïté et une absence de manichéisme inédits dans l'oeuvre d'Hergé. On verra d'ailleurs l'un mourir d'une balle sous nos yeux et l'autre se suicider, c'est dire combien Hergé décide ici de reconnaître le passage à l'âge adulte de sa création. Les larmes du Capitaine Haddock témoignent alors d'une émotion nouvelle, une humanité qui va s'épanouir dans la dernière partie de l'oeuvre d'Hergé. Avec son final magnifique au cours duquel la mort des héros semble vraiment possible, "On a Marché sur la Lune" nous a marqués durablement, et continue de nous enchanter plus de 60 ans plus tard, alors que plus personne ne marche encore sur la Lune.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
PLUSIEURS ANNEES AVANT LES PREMIERS PAS D AMSTRONG SUR LE LUNE...HERGE Y FAIT MARCHER TINTIN HADDOCK ET MILOU EN COMBINAISONS ORANGE ET MUNI D UN CASQUE EN VERRE CHACUN...FORMDABLE ET INOUBLIABLE POUR CEUX QUI ONT CONNU CES DEUX PERIODES....
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2017
Mon premier album de Tintin que j'ai lu en 59 et plus en très bon état d'ou mon achat (en librairie),rien à dire car pratiquement conforme à l'original ,bon papier ,dos comme la première édition (à ma connaissance),on voit juste la trace verticale de la reliure qui n'est pas "à l'ancienne" et petit bémol en ce qui concerne la couleur,assez pâle dans l'ensemble par rapport à l'original dont les couleurs étaient plutôt saturées mais qui ont ma préférence(comme les nouvelles éditons de Blake&Mortimer par ex)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'était mon premier "Tintin". Je me souviens de ce jour où ma grand-mère m'a offert ce livre lorsque j'avais 9 ans. J'ai découvert un univers en même temps qu'une histoire incroyable. Cette impression d'aventure totale que j'ai eu a du être partagée par des dizaines de milliers de lecteurs auparavant et continue à l'être de nos jours.

C'est toujours le même exemplaire de "on a marché sur la Lune" que je feuillette depuis mes 9 ans. Il est usé jusqu'à la corde, rapiécé, scotché. Les angles se sont arrondis à force d'avoir été frottés, les pages jaunies à force d'avoir été tournées. Signe manifeste du nombre incalculable de lectures que j'ai pu faire de ce livre. Signe s'il en est du parfum terrible et entêtant de l'aventure qui s'en dégage. De l'aventure physique mais aussi de l'aventure humaine, de ses tensions, de ses maladresses, de ses trahisons, de sa compassion, de son pardon comme le signale le commentaire de Latour.

Bien des années avant l'expédition Apollo 11, les américains avaient été stupéfaits du niveau de renseignement de Hergé pour cette aventure, et Tintin a du susciter bien des vocations. 40 après le premier pas de l'homme sur la Lune, 55 ans après la sortie de cet album mythique, on peut vraiment dire d'Hergé qu'il nous a emmené là-haut.

Merci l'artiste.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Aux deux commentaires précédents, excellents, j'ajouterai deux traits qui m'ont beaucoup ému :

1/ l'humour : notamment avec le capitaine Haddock qui, en pleine crise de délire alcoolique, veut retourner à Moulinsart et est attiré par une météorite au risque de la vie de la fusée et de ses occupants ;

2/ Le pardon : le pardon est rarement exprimé dans Tintin (cf. "Le Crabe aux pinces d'or"). Le sacrifice (et non le suicide) de Wolff pour économiser le rare oxygène nécessaire au retour de ses camarades après les avoir trahis est d'une rare noblesse.

Cet ouvrage est d'une grande sensibilité. L'héroïsme est vrai. L'aventure est superbe. Un grand moment.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2005
...mais un bon de géant pour Hergé!

Nous sommes à une époque où le Spoutnik n'est encore qu'en cours de conception. Hergé le visionnaire a expédié avant tout le monde son héros dans les étoiles avec pour but de devancer Neil Armstrong de quinze ans! Objectif Lune décrivait déjà avec grande minutie les préparatifs de lancement de la fusée lunaire dans un inévitable contexte de guerre froide.

Voici nos héros accompagnés de Wolff en route pour notre satellite. mais bien sûr ce périple comporte de nombreuses embûches! Un météorite par-ci, une crise ethylique par-là... Et enfin un alunissage dans la sueur et la bonne humeur. Et le suspense...

Guerre froide oblige, un ennemi s'est introduit dans la fusée pour contrecarrer les plans d'étude lunaire de nos protagonistes.Même sur la lune, les humains sont capables de s'entretuer. Merci à Hergé de nous le rappeler. De plus l'auteur se montre véritablement en avance sur son temps en évoquant la présence d'eau sur la lune. Nous sommes en 2007 et la NASA est en train de constater la même chose sur Mars.

Le retour sur Terre ira lui-aussi jusqu'au bout du suspense.

hergé, chapeau bas, maestro!
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2016
BD neuve. Un des plus célèbres épisodes des aventures de Tintin. Excellentes images, bulles et scénario. Un classique à ne pas séparer d'"objectif Lune" (introduction de cette série lunaire). Merçi.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus