Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 août 2017
Album à conseiller prioritairement pour commencer à lire Tintin. Cette histoire qui se déroule sur deux tomes peut être, sans nul doute, considérée comme centrale dans l'oeuvre d'Hergé. Déjà, elle s'y positionne presque au milieu.
Mais c'est surtout, car elle complète la famille de Tintin. Car elle lui donne un toit et quel toit : Moulinsart ! Car elle inscrit l'un des personnages les plus importants de cette famille, le capitaine Haddock, on pourrait dire le plus humanisé avec tous ses défauts mais aussi ses qualités, dans une filiation et ses mystères. C'est d'ailleurs, de par cette histoire que Serge Tisserron découvrira les secrets de famille d'Hergé elle-même.
Chaque membre du nouveau noyau familial prend de l'épaisseur :
• Haddock avec la fierté retrouvée via son ancêtre ;
• les inénarrables Dupondt, là encore exceptionnels par leur constance, tant dans l'enquête sur les vols de portefeuilles que dans leur rôle, certes ingrat mais vital, sur le Sirius. Que dire sur leur lumineuse contribution à la localisation du trésor ?
• Mais surtout la naissance de Tournesol, tonitruante, avec tambours et trompettes. Hergé avait déjà créé des « savants dans leur bulle », mais là, quel triomphe ! Tant est si bien, et c'est rare de sa part, il l'ancre définitivement dans la famille dès la fin de l'histoire. L'histoire qui suivra (les sept boules de cristal et le Temple du soleil) tournera autour de ce membre kidnappé, si j'ose dire pour cet homme déjà bien avancé dans la vie.
Bref, c'est de l'aventure pure, du dix-huit carats. Enquêtes policières dans Bruxelles et ses environs, avec vols, coups de feu, crime, séquestration, truands et autres cleptomanes ; mais aussi voyage dans le passé des flibustiers et corsaires.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2017
Un dessin de couverture atypique jamais égalé par ce génie Belge de la bande dessinée. Dans l’œuvre d'Hergé l'on peut agrandir n’importe quelle image et l'on s'aperçoit que quelque soit la taille, le trait est parfait et sobre allant à l'essentiel. Grand format pour un grand plaisir et livraison comme à l'habitude parfaitement emballée... comme moi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mars 2017
C'est pas trop facile à lire, et c'est là tout le sel de la chose, il faut se le prononcer dans la tête, un peu comme avec le créole
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2017
Evidemment rien a redire sur ce classique de la BD, sauf que je n'avais pas fait attention a la taille du livre, c'est un petit format, pas un format classique
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2017
Avec "le Secret de la Licorne" commence le temps des chefs d’œuvre. On connaît le contexte : la Belgique occupée, Hergé qui se concentre sur son travail, tout en évitant tout ce qui pourrait fâcher les autorités, et qui progresse à une vitesse confondante vers la maîtrise, tant de son dessin qui atteint une éblouissante maturité, que de la narration, ici pour la première fois irréprochable. Premier album dans lequel Tintin ne voyage pas hors de Belgique, premier récit policier à l'intrigue finalement assez complexe - plusieurs sujets de superposant, entre la recherche des origines du Capitaine Haddock, la poursuite du pickpocket diabolique, le mystère des maquettes de la "Licorne" -, et surtout premier pas vers l'élargissement de l'univers du jeune Tintin, ex-globe trotter solitaire passablement hystérique, qui va désormais adopter / être adopté par une bande de personnages, bande au sein de laquelle sa personnalité définitive se formera. Mais quand on a dit tout cela, qui est bien connu, on n'a rien dit sur ce livre stupéfiant, cette pilule de plaisir concentré, cette merveille de rythme et d'humour qu'est "le Secret de la Licorne" : les mystères, les rebondissements, les bagarres, les chocs et les coups - on est toujours à la frontière du burlesque chez Tintin - s'enchaînent à toute allure. Haddock n'arrive plus à porter un verre à ses lèvres, tant la volonté de l'auteur s'oppose maintenant à ce que son alcoolisme brutal le consume, il lui faut s'élever lui aussi vers son destin de héros, même paradoxal : l’extraordinaire, le visionnaire flashback central, qui dédouble le combat entre Haddoque et Rackham le Rouge par une scène de destruction domestique, est la marque indiscutable du génie de Hergé, et c'est au Capitaine Haddock qu'il doit d'être aussi inoubliable, aussi parfaitement cinématographique, aussi profondément troublant. "Tintin" quitte ici le domaine innocent des "petits mickeys" pour enfants, et devient une œuvre adulte, dont on va pouvoir, des décennies durant, analyser les motifs sous tous les angles possibles, et bien entendu - c'est malheureusement inévitable - avant tout psychanalytiques. Lisez, relisez mille fois chaque page du "Secret de la Licorne", vous ne pourrez qu'être ébloui par la perfection de la composition, des mouvements, du récit. Déjà, en 1942, au delà du petit monde de l'édition bruxelloise, malgré la Guerre, malgré les pénuries, la rumeur enfle, les ventes des albums s’accélèrent : quelque chose de monstrueux est en train de se passer autour de Tintin. Et ce n'est que le début.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1ER TOME DE CETTE HISTOIRE EN DEUX PARTIES A LA RECHERCHE D UN TRESOR SUITE AUX TROUVAILLES D UN ANCETRE DU CAPITAINE HADDOCK....NOS AMIS VONT PARTIR SUR LES TRACES D UN VAISSEAU ENGLOUTI...LA LICORNE...ET DE TOUT CE QU IL CONTIENT....
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2012
Je n'ai pas l'intention de parler de l'histoire racontée dans cet album. D'autres l'ont déjà fait avec leur propre jugement. Ce dont je veux vous parler c'est de cet album Grand format (33 x 42) que Casterman vient de nous "offrir" au prix malgré tout élevé de 49 euros, soit 2,5 fois le prix d'un fac-similé au format courant. Ce livre n'entre pas dans la catégorie des fac-similés puisqu'il n'a jamais été édité dans ce format. C'est, semble t'il, le format des planches sur lesquelles HERGE réalisait ses dessins. Nous sommes donc en présence de quelque chose de nouveau qui devrait ravir, à mon sens, les amateurs des aventures de TINTIN. Ouvrez cet album à n'importe quelle page et vous serez surpris au prime abord par sa lisibilité et sa fraicheur. Chaque vignette est bien sur plus grande que dans un album normal. Et de ce fait vous pouvez mieux apprecier les détails, vous arréter sur chaque vignette pour la savourer. Les couleurs pastel sont absolument magnifiques, le papier blanc et mat est de grande qualité et participe au rendu des couleurs. Vous allez apprécier différemment chaque scène. Celles du marché, le récit du Capitaine Haddock, le Chateau de Moulinsart... Vous allez avoir des difficultés à refermer ce livre. Et quand vous ouvrirez un fac-similé (ou une édition originale !) le format vous semblera restreint. Certains diront que la démarche de Casterman, et des héritiers d'HERGE, est purement commerciale vu le contexte de la sortie du film de Spielberg basé sur l'histoire de la Licorne. C'est sans doute vrai, mais je l'approuve totalement car elle apporte un plaisir nouveau à la lecture des albums avec un produit de qualité. Nous ne pouvons plus nous attendre à la sortie de nouveaux albums. HERGE s'y était opposé avant sa mort et son épouse a confirmé. Même l'ALPH ART qui était en chantier n'a pas été terminé. Aussi il nous faut apprécier que l'on nous serve les anciens albums dans une vision nouvelle et améliorée et souhaiter que cette initiative ne reste pas isolée mais s'applique à l'ensemble des albums. La couverture arrière ne reprend d'ailleurs aucun 4ème plat connu comme pour un fac-similé, mais mentionne simplement la liste des 24 albums des aventures de TINTIN. Il s'agit donc à mons avis d'une édition bien particulière, et je trouve celà trés prometteur pour l'avenir.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
album de BD relié rigide ancien réédité par Casterman (1993) présentant dans ce cas la première de deux aventures jumelles (qui forment une seule histoire) du célèbre héros d'Hergé: le secret de la Licorne et le trésor de Rackham le rouge; ces deux opus (n°11 & 12) font partie des Tintin d'après guerre de la maturité et n'ont plus les défauts des créations plus anciennes d'avant-guerre (racisme sous-jacent souvent été reproché à juste titre à l'auteur); l'intrigue est bien ficelée et tous les personnages principaux sont fixés tant au niveau du caractère que du dessin (capitaine Haddock et Dupondt, apparition de Nestor puis de Tournesol)); une aventure qui se passe en Europe et aux Antilles (où exactement?) qui permet à un capitaine alcoolique devenir châtelain de Moulinsart; on note par ailleurs une recherche historique poussée sur la navigation et la flibuste au XVIIème siècle; cette édition casterman cartonnée classique à acheter sans hésitation pour compléter ou renouveler une collection si on peut trouver un tel exemplaire à bas prix en neuf ou d'occasion en bon état (privilégier les vendeurs bien notés ou les offres reconditionnées)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce premier volet est superbe. Tout est méticuleusement présenté de la préparation à une expédition hors norme puisqu'elle projette les acteurs de l'histoire, dans le passé !

Le Capitaine Haddock se découvre un ancêtre, lui ressemblant par tous les traits physiques et psychiques, avec le chevalier de Hadoque. La parenté noble du capitaine, parfois épave de sa propre dépendance à l'alcool, rehausse son prestige aux yeux du lecteur qui avait découvert le personnage dans "Le Crabe aux pinces d'Or".

Une grande aventure. L'un de mes albums préférés, lu et relu avec autant de plaisir. Partez en voyage avec Tintin, Haddock, Tournesol, les Dupondt !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2015
Tintin, toujours génial. Que dire de plus ! Un vrai plaisir. J'avais déjà lu ces albums, hérités de mon frère aîné, il y a belle lurette,. Comme ils tombaient lentement mais sûrement en ruines je me suis décidé à les racheter aujourd'hui, Pimpants neufs, le plaisir de lecture s'en trouve augmenté, nettement plus agréable.
J'estime que les aventures de Tintin sont encore à ce jour ce qu'il y a de plus génial dans la BD.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)