undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
22
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 avril 2011
Après avoir lu en bibliothèque "le combat ordinaire" je n'avais été ni chamboulé ni ébahie par le dessin mais je reconnaissais tt de même à larcenet un sacré talent de conteur.
Mes gouts étant plus tournés vers le polar et le comics noir américain cela pouvais se comprendre...
Mais après avoir feuilleté le premier tome de blast, et à fortiori après l'avoir lu mes certitudes à propos de cet auteur se sont évanouies et je dois dire que j'ai adoré!!
un dessin noir, puissant, tellement loin des "dessins classiques" (cf commentaire deux étoiles du premier tome décrivant ces dessins comme simplistes!!!!)
une histoire prenante, elle aussi aux antipodes de se que j'ai pu lire récemment
ce second tome poursuit la dynamique initiée lors des premières pages du tome 1 et je n'ai qu'une hâte désormais c'est de pouvoir lire les 3 prochains tomes!!

ps : ce livre a été imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2011
On attaque ce deuxième tome de "Blast" avec pas mal de réticences, tant les premières pages sont dans la continuation du premier tome, et tant Larcenet semble tourner en rond dans la noirceur absolue de son récit. Pour tout dire, malgré le travail graphique toujours remarquable, on s'ennuie un peu... Et puis, à partir de la rencontre avec Jacky, la narration s'intensifie de nouveau, les sensations se font plus brutales, et nous voilà happés de nouveau par la "magie noire" de "Blast", jusqu'à la conclusion quasi-haletante de ce deuxième volume (bon, c'est un thriller métaphysique, mais c'est quand même une sorte de thriller, non ?). Ah oui, signalons aussi les pages sur le concert de rock sont tout simplement exceptionnelles, dans leur expression parfaite de ce qu'est la force de la musique.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2011
Il y a un gros problème avec cet album....ce n'est pas le dernier ! Du coup on progresse dans l'histoire sans encore en connaitre le dénouement, et le récit est tellement passionnant et prenant que s'en est frustrant une fois la dernière page tournée.
Un récit extrêmement bien rythmé, vraiment un chef d'œuvre (et je pèse mes mots).
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2011
Excellente bande dessinée de Manu Larcenet. Le dessin et l'histoire sont radicalement différents du "retour à la terre". Le livre en lui-même est super beau (format, couverture épaisse). Le prix est le problème majeur. Mais cette BD est un vrai bijou. A lire absolument !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce deuxième Tome de Blast est toujours aussi passionnant. Polza; cet individu qui se déteste tellement et qui est si énorme, est toujours en garde à vue. Deux enquêteurs cherchent à savoir ce qui a bien pu arriver à Carole Oudinot. Ils écoutent plus ou moins patiemment Polza racontait sa version de l'histoire en commençant par le début de sa vie d'errance. Les dessins sont d'une expressivité très rare même s'ils peuvent paraitre parfois simplistes. J'ai juste adoré les quelques planches qui décrivent un festival de rock. Le suspens est très bien construit. Nous avons envie de savoir ce qui est arrivé pour que Polza en arrive à être mêlé à la mort de cette Carole que nous ne connaissons pas encore ... Nous faisons la découverte de Saint Jacky qui ne l'est pas tant que çà. Les deux premiers Tomes de Blast sont sublimes... du grand art ... vivement la suite
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bien que toujours très captivant, ce second volet m’a paru toutefois un tantinet moins palpitant que le premier. Polza Mancini, suite à sa rencontre fortuite – et brutale – avec Jacky Jourdain, un marginal haut en couleurs et érudit habitant une usine désaffectée et vivant de trafics, va en quelque sorte passer au second plan. Polza croit alors faire une trêve hivernale dans sa quête du « Blast » après avoir quitté la forêt inhospitalière, plus par peur des humains que des animaux et des rigueurs du climat. Le Blast, il le retrouvera d’une façon plus artificielle en « chevauchant l’Apocalypse », grâce à la drogue fournie par son hôte Saint Jacky… Mais ce Saint Jacky, sous ses dehors bonhommes, n’aurait-il pas lui aussi quelque chose à cacher ?

Côté graphisme, Larcenet poursuit dans sa veine abstracto-trash au lavis noir et blanc saupoudré de couleur… C’est presque expérimental mais cela reste cohérent. Les cases se laissent admirer un peu comme des peintures, ce qui tranche avec d’autres productions telles que « Le Combat ordinaire » ou « Bill Baroud ».

Pour le reste, nous sommes toujours tenus en haleine par ce mystère – qu’a donc fait Mancini pour en arriver là, maintenu en garde à vue comme un dangereux tueur, lui qui, si l’on en croit la version qu’il donne aux inspecteurs, est apparu souvent comme le souffre-douleur des humains qu’il croisait sur son chemin ? Il semble que sa rencontre avec Jacky aura un rôle déterminant dans cette affaire… Ainsi j’ai hâte de découvrir le troisième tome, désireux d’en apprendre un peu plus et ne pas ressentir autant d’impatience que l’un des deux flics, même si bien sûr je ne réagirais pas aussi violemment…
;-)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2013
Larcenet, qu'en dire ? Je n'ai pas le vocabulaire, la technique pour parler de dessin, de BD mais en quelques mots : son trait est juste, ses compositions réfléchies et ses histoires sensibles et touchantes. Mon auteur phare !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans ce 2ème tome, Polza toujours en garde à vue au commissariat, poursuit sa confession. "Sa" victime vient de mourir.
Après des mois de solitude et de clochardisation, il a rencontré un dealer original mais qui va l'entraîner vers de nouvelles et dangereuses contrées jusqu'à la tragédie.
Larcenet confirme l'incroyable niveau auquel il entend placer Blast. Dessins et textes gravés dans la lave noire, ce voyage à l'intérieur d'un cerveau malade (mais au fond, pas tant que le monde qui l'entoure) est toujours aussi prenant et inattendu.

A ce rythme, ce titre va devenir une oeuvre essentielle de la bande dessinée.

Comme le dit Polza en s'éclatant le visage à coups de pierre : "champion du Monde !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2014
Larcenet a dressé avec Blast un portrait psychologique d'une cohérence rare. Le rythme de l'histoire est savamment dosé et équilibré dans les quatre volumes. C'est décidément le travail d'un romancier et d'un dessinateur de très grand talent.

Tout dans cet ouvrage, (dessin, dialogues, couleurs...) concourt à la poésie touchante et si singulière de l'histoire de Polza pour qui nous éprouvons de l'affection jusqu'à la dernière page...

L'oeuvre d'un maître.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2011
Après avoir dévoré le combat ordinaire, dont les trois premiers tomes m'avaient littéralement mis KO, il me semblait difficile de pouvoir espérer mieux... Et le souffler est arrivé !!! Ce tome 2 nous dévore de l'intérieur, réveil en nous le Polza qui sommeil et que l'on veut oublier. Chaque page de lu nous rapproche de la fin du tome sans nous dévoiler la moindre issu possible au récit. Larcenet nous lancine et nous condamne à être pendu à ses coups de crayons pour nous libérer de cette addiction.
Maître Larcenet, vos fans attendent, ne les décevez pas, offrez leur l'Apocalypse livresque !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)