undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,1 sur 5 étoiles
36
3,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:17,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Les 38 bulles - très brefs fragments de vie - qui constituent l'ouvrage sont si courtes (2-4 pages) que l'on peut se demander s'il s'agit encore réellement de nouvelles. Les amateurs du genre risquent d'être surpris, voire déçus par la démarche minimaliste de l'auteur. Il n'en demeure pas moins que C. Castillon a un vrai talent quand il s'agit en quelques lignes, quelques phrases de croquer un personnage, un sentiment, une émotion, les petits et grands travers des hommes.

Avec un œil aiguisé, elle observe ses contemporains et dans sa propre bulle transforme avec une plume incisive ce qu'elle a vu, pour dépeindre des scènes de la vie ordinaire où foisonnent les petites mesquineries, la méchanceté, la prétention, le harcèlement, la tyrannie, la lâcheté, les bassesses, la cruauté, le mépris.

Le ton sans être grinçant n'en est pas moins mordant et cette succession de vilénies finit par rendre la lecture un peu pesante. On cherche, on attend un signe de bonté, d'amabilité, de générosité, de bienveillance, de tendresse. En vain. Plutôt à lire de manière discontinue au risque de l'écœurement.

"Le sadisme est un remède formidable contre l'indifférence, mais quelle tristesse au fond de moi."
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2010
Trente-huit nouvelles courtes, incisives, au rythme pressé composent ce nouveau recueil de Claire Castillon. Trente-huit bulles crevées le temps d'une intrusion, celle du lecteur devenu voyeur, dans l'intimité de femmes et d'hommes : on entre dans leurs lits, leurs têtes, leurs déviances, leurs fureurs, leurs folies, leurs frustrations...
Après "Insecte" qui disséquait les rapport mère-fille et "On empêche pas un petit cœur d'aimer" autour des rapports de couple, Claire Castillon continue d'explorer l'art de la nouvelle de sa plume sans concessions, parfois provocante. Mais ce recueil-ci ressemble plus à un fourre-tout où l'on retrouve nombre de thèmes déjà traités si on connaît un peu l'auteur et donne l'impression que Castillon commence à tourner en rond, en perdant en finesse. Vite lu et sans doute vite oublié.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ne connaissant pas l'auteure, j'ai voulu la lire par curiosité.

J'aime beaucoup les nouvelles. Mais là je n'ai pas trop accrochés, pour ne pas dire pas du tout sur certaines.

Un livre dont les pages se tournent trop vite... J'ai beau avoir avoir un humour cynique, je n'ai pris que très peu de plaisir à lire cet enchainement de nouvelles. Je me suis empressée de le finir correctement pour passer à autres choses.

Lorsque je lis, je visualise ce qui ce passe à travers les mots. Là rien. La dernière fois que j'ai eu cette désagréable sensation, c'était lors de la lecture du roman Le vœu du paon... De plus la petite longueur des monologues pouvant être intéressants, empêche l'attachement et donc la transformation des mots en sensations, attachement et autres images. Il s'agit d'un suite de monologues inachevés.
Cette lecture fut fade, sans saveur. Cela en devient rapidement lassant, voir fatiguant.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Trente huit bulles, de très courtes nouvelles, des phrases courtes, peu de verbe.... Des extraits de vie, des états d'âmes sans surprises. Pas vraiment d'humour, pas super captivant. On fait un effort, mais c'est juste banal à défaut d'être dérangeant. J'ai cherché la causticité, l'éclat, le "truc"; je n'ai trouvé que des assemblages hâtifs, des chutes attendues, des déceptions répétées.
Une lecture sans grand intérêt!
Mon plus joli prénom "Lombric" ...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Je fais la connaissance de Claire Castillon avec ce recueil de nouvelles, "Les bulles". La quatrième de couverture me paraissait alléchante. Et pleine d'enthousiasme à l'idée de découvrir une plume nouvelle, j'ai commencé à lire.

Et là, surprise : j'ai dû de nombreuses fois reposer le recueil pour ne pas sombrer dans le dégoût. Ni l'écriture, ni les thèmes ne m'ont plu. Le système narratif est identique d'une nouvelle à l'autre. Procédé voulu sans doute, mais d'un répétitif qui confine à l'absence d'originalité.

"Les bulles" aurait pu être un nouveau Caractères de La Bruyère. On en est loin. Très loin. Ça se veut acerbe et ce n'est finalement que méchant. Ça se veut ironique, et ça n'est finalement que fiel et attaques aveugles gratuites. Certaines nouvelles m'ont presque amenée jusqu'au bord de la nausée. Certains aspects évoqués sont malsains, pervers. L'auteur a dû vouloir frôler le politiquement incorrect. C'est juste navrant.

Je ne fais indubitablement pas partie du public visé par cette littérature, et que d'autres aiment ou aient aimé, je peux comprendre. Pour ma part, désillusion totale. J'ai à peine pu esquisser un sourire. Ou alors un sourire de regret à lire si peu de positif. A ne pas lire un soir de déprime : ça vous ferait perdre tout sentiment d'espérance en l'être humain.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 3 septembre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ce recueil de nouvelles n'est ni bon, ni mauvais!
En fait, les nouvelles sont cohérentes mais inégales...
Certaines sont acerbes et "méchantes" quand d'autres sont plutôt drôles et bien vues dans l'ensemble!
Mais le pessimiste, la noirceur de certains traits, l'aigreur de l'écrivain(e) est trop redondant!
J'ai été hermétique à certaines bulles mais je conçois que certain(e)s se reconnaîtront dans ces tranches de vie!
Dommage, on décèle un certain talent à travers certaines nouvelles mais je reste sur un goût mi-figue, mi-raisin...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Vous vous en foutez mais sachez que pour la première fois, j'ai joué au critique. Celui qui reçoit des services de presse et doit se coltiner des tonnes de pages / plages / tableaux de jeux pour en sortir une chronique. C'est horrible. C'est comme un boulot. Aucune envie de continuer mais obligé malgré tout : sans ça, pas de paie. Quelle misère.

Le pire, c'est que le livre est loin de m'avoir emballé. Et pourtant, je suis plutôt bon public. Il me faut pas grand-chose, peu de prétention, de l'humour, un peu de style, de fond et d'imagination, et vous avez toute ma considération. Ici, il y a des choses à sauver : la couverture inspirée du clip de No surprises de Radiohead, un style affirmé, une écriture solide, une vision acerbe et plutôt lucide de nos contemporains.

Mais à côté de ça, quoi ? Trente-huit nouvelles ? Plutôt trente-huit saynètes, trente-huit dialogues qui pourraient exister au milieu d'un autre roman, d'une autre nouvelle, d'un autre scénario. La plupart des personnages sont féminins, mais sont pourtant détestables. Le grand tour de force, c'est de caractériser si rapidement chaque personnage. C'est que tout est court dans Les bulles : ça ne dépasse pas les six pages, le livre se lit en une paire d'heures, le rythme est trépidant, c'est un 100m. Maîtrisé, y a pas à dire. Mais finalement assez vain. Et puis il faut que je vous avoue : je n'ai pas compris toutes les histoires. C'est parfois un peu parano, un peu schizo, je n'ai pas réussi à saisir toutes les nuances de ces dialogues (parce que ce n'est pas raconté, ce n'est pas descriptif). C'est la génération magazine féminin, blog et girly : ça tape fort, ça jure, ça s'insurge. Mais contre quoi ?

Toute la misère du monde. Rien de moins. Bon dieu, j'aurai jamais dû lire ce bouquin en vacances. Pour me remonter le soleil, j'ai dû me taper un SAS après ça. Gérard, merci.
77 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec ce livre, je n'ai pas pu être captivé au point de ne pas vouloir lire autre chose. En effet, il s'agit d'un rassemblement de monologues entre lesquels je n'ai trouvé aucun lien. Par mon engagement vis à vis d'Amazone, j'ai voulu arriver au bout de celui-ci; sans vraiment de plaisir.
En premier lieu, on a affaire à des personnes qui ne pensent qu'à juger (mal juger) leur entourage.
Plutôt aigries et acariatres, elles montrent un monde, un environnement, très négatif. Tous les personnages jugés sont bourrés de défauts.
Difficile de découvrir une éclaircie qui pourrait donner envie de rentrer dans ce monde triste.
En résumé, la tristesse domine dans ce livre; Il n'y a pas d'histoire qui pourrait tenir en haleine. Il n'y a pas de suspense qui donnerait envie d'aller au chapitre suivant.
Qu'une succession de monologues sans lien réels entre eux si ce n'est le désir de faire savoir le mal que chacun pense des tiers qui l'entourent et qui semblent avoir rassemblé tous les défauts de la terre.
Pour conclure, je n'en conseillerai pas la lecture à un ami.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 2 décembre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Le style de ce livre est plutot original: 38 toutes petites histoires, où nous avons le rôle d'"observateur". Claire Castillon a vraiment un don pour raconter des tranches de vie si complètes en si peu de mots.

J'ai cependant trouvé l'ensemble lassant, répétitif, plutôt déprimant.
De certaines nouvelles émane même un certain sadisme, difficilement supportable.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ces bulles de vie ne sont pas vraiment des nouvelles, mais plus des esquisses assez cruelles et sarcastiques.

Je m'attendais à trouver un portrait qui n'aurait pas été peint au vitriol, mais non les personnages restent dans leurs bulles, leur univers, leur propre réalité déformée, droits dans leurs bottes. Il y a un côté absurde dans leurs réactions, où l'entêtement frise la pathologie ou bien cette réalité satisfaisant leur égo leur permet de ne pas s'effondrer.

Surprise au début, l'accumulation confine à la nausée. Ces courts portraits ou monologues semblent être des ébauches de personnages, et j'aurais aimé qu'ils soient plus développés, plus étoffés, moins bulles de texte et plus nouvelles. Je n'ai pas réussi à m'attacher à eux, ni à les détester, ni à rire d'eux, ni à avoir de l'empathie à leur égard, je suis restée dans ma 'bulle'.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,10 €
16,50 €
5,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici