undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
13
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:20,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 décembre 2012
Ce livre peut être qualifié d'antrhopologie économique.
Il se lit comme un roman.
Je le recommande spécialement aux étudiant est sciences économiques appliquées afin qu'il se rappelle au long de leur carrière, qu'en économie la dimension humaine est le seul critère d'évaluation des variables mathématiques.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2013
Un texte indispensable qui nous emmène d'Aristote à John Maynard Keynes en passant par Robespierre, St Just, Ricardo, Karl Marx, jusqu'à Joseph E. Stiglitz. L'auteur est trader aux USA, au coeur de la bulle immobilière des Subprimes au moment où elle explose. Il nous développe ses idées: son modèle productif qui au moment de la vente d'une marchandise/un service, produit un "Surplus" à distribuer entre actionnaires, entrepreneur et salariés. La part des salariés s'est fortement rétrécie au profit des actionnaires et des entrepreneurs, méritant un rééquilibrage en faveur des salariés, dont Keynes avait fait le "pivot" de son économie de marché. L'auteur propose une "Constitution pour l'Economie" dont l'un des axes est d'interdire les paradis fiscaux l'autre axe est d'interdire toute forme de "paris" sur l'évolution des prix (sur les marchés financiers). Mais, les ventes à terme ainsi que les options d'achat seraient autorisées. Elles lieraient leurs contreparties jusqu'à livraison. En conséquence, il n'existe pas pour elles de marché secondaire. Effectivement cela réduirait de 80% le volume de la spéculation dans le "casino" financier ! Avec pour conséquence une nouvelle bulle immobilière globale pour toutes les énormes masses financières (des Trillions de $) qui chercheraient à s'investir quelque part en catastrophe. A mon avis, c'est une nouvelle catastrophe pour les produits financiers qui ne pourraient plus se vendre. Alors qu'il faudrait d'abord rediriger ces masses financières vers une éco-économie pour préparer l'avenir...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2013
Pour comprendre quelque chose à l'horreur économique qui est en train de nous tomber sur le dos.
Tous les rouages sont mis à nu, par quelqu'un qui ne raconte pas d'histoires.
Merci, Mr. Jorion.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2012
L'analyse scientifique et réaliste d'un témoin acteur du système financier;Lequel nous emporte vers un sombre destin;si les peuples du monde ne se réveillent pas de leur léthargie ou depuis deux cents ans on les a plongés .
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2015
Le titre répond à une intuition que j'avais depuis longtemps, que l'économie est plus proche de l'astrologie que de l'astronomie. L'ouvrage de Paul Jorion montre à quel point la pensée économique manque de ce "sérieux" propre aux sciences désintéressées. L'auteur le fait à partir de l'observation de la crise de 2008 et de l'incapacité des économistes à donner une explication (et donc des conseils), par manque de véritables esprit scientifique. Pour Paul Jorion, ils sont davantage ignorants que "méchants" ou "cupides". // La lecture n'en est pas toujours aisée pour le profane que je suis. Ouvrage utile et salutaire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2012
L'auteur envisage la chose économique dans son ensemble des racines les plus profondes aux branches les plus développées. Il montre à quel point nos outils d'analyse et de prévision sont souvent inadaptés à l'évolution actuelle de nos sociétés. Il montre aussi combien cette évolution nous échape de plus en plus suite à une accélération de l'évolution technologique que nous créeons nous même et pour laquelle nous créons des outils des outils de plus en plus puissants.
Livre à lire par tous les étudiants en économie et en gestion mais aussi par tous les dirigeants d'entreprises privées ou publiques ainsi que les dirigeants politiques.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2013
Paul Jorion démonte les concepts de la "science" économique. Une entreprise idéologique libérale (marginaliste ou néo-classique). Le mythe de l'homo œconomicus, rationnel (dans le sens de calculateur), un vrai psychopathe. Une "science" qui est en fait une idéologie favorable aux milieux d'affaires et qui n'a rien découvert ni permis de prévoir ou d'éviter. Le tout enrobé d'un appareil mathématique impressionnant pour se donner l'aspect d'une science dure indiscutable à l'image de la physique.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2013
M Jorion est un anthropologue dont je suis assidûment le blog. Il porte une analyse sur les problèmes économiques et financiers qui s'éloigne de la pensée dominante. Sa pensée s'avère malheureusement prémonitoire et ses prédictions sont jusqu'à maintenant confirmées par les faits. M Jorin est un bon prévisionniste!
Quelques passages du livre sont un peu ardus pour un non spécialiste, mais c'est un excellent outil pour comprendre le monde dans lequel nous vivons.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2013
Plusieurs développements intéressants. On aurait aimé une illustration plus concrète de la perversité des logiciels utilisés par les traders. Le cadrage conceptuel mériterait d'être plus serré. La cririque de l'école néo-clasique est fondée mais répète ce qui est déjà connu, il est vrai sans remise en cause dans les cénacles universitaires. Quant à l'alternative à l'économie de marché annoncée en début d'ouvrage, nous restons sur notre faim. Les propositions marxistes méritent une lecture critique plus sévère. Ni Marx, ni Walras, avons-nous envie de dire à M. Jorion.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2014
je suis un grand fan de Jorion; il y a des personnes à vouloir savoir la vérité dans la vie et qui ont le courage de prendre des risques pour arriver au fond de choses; je vois qu'il s'aligne d'une façon indépendente avec le Front de Gauche maintenant; comme il explique très bien, sans praxeologie (un usage efficace et reèl de l'empiricisme), il n'y a rien; ce qu'il oublie peut-être est que dans tout système complexe l'inertie n'est pas seulement une question d'ignorance mais de lâcheté et faute d'engagement personnel souvent, ... cette rationalité égoiste et d'utilité, que nous avons tous intériorisés les jeux de probabilité (ou la gestion du risque dans notre façon d'être, ... même si l'on met l'humain d'abord),et même si on est prêt à reconnaîte que le capitalisme n'est que l'opportunisme de ceux qui n'ont ni foi ni loi (la politique de "terre brûlé") ou qui s'amuse à faire de la politique politicienne, dont les convictions sont entièrement suspectes, qui nous poussent avec leur messages entropiques fortes sans cesse vers le néant.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)