undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

1,9 sur 5 étoiles
57
1,9 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:15,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

On a le sentiment d'avoir déjà lu ce genre de choses mille fois. Pas grand chose de nouveau dans cet ouvrage qui sent le coup éditorial vite écrit pour surfer sur l'affaire Dieudonné et dénoncer une fois de plus la fachosphère sans vraiment essayer d'en comprendre les ressorts, les moteurs.

La véritable question des raisons du succès des Dieudonné, Soral and Co est soigneusement évitée. C'est plus facile de pratiquer l'anathème que de s'essayer à l'analyse que l'on peut attendre d'un journaliste.Mais peut-être qu'en raison des polémiques ayant opposé MM. Haziza et Soral, l'auteur n'est pas le mieux placé pour en parler avec recul. C'est une circonstance atténuante que l'on peut comprendre, ça ne suffit pas à en faire un bon livre.
0Commentaire| 144 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2014
Ce livre se lit très vite et je n’ai rien appris. Je suppose qu’il a été écrit en quelques semaines dans le courant du mois de Décembre puisqu’il fait souvent référence à des interviews et des vidéos du mois de Novembre 2013.

Sur le fond, le livre reprend des faits et anecdotes largement publiés dans la grande presse : la première rencontre Dieudonné-Le Pen en 2006, Le Pen parrain d’une fille de Dieudonné, le dérapage de Soral sur Complément d’Enquête en 2004, la liste antisioniste de Dieudonné-Soral aux élections européennes de 2009 et son financement, la visite de Dieudonné en Iran et son président Ahmadinejad en 2009, la dissolution du mouvement de Serge Ayoub suite à la mort de Clément Meyric, l’amitié Frédéric Chatillon-Marine Le Pen…

Quelques petites et grosses approximations qui auraient pu être évitées avec une investigation sérieuse :

A propos des vidéos de Soral, je lis page 57 : « il apparaît souvent sur le net, dans une salle de sport ou sur un ring, torse nu, en short et gants de boxe, distribuant coups de pied, coups de poing et s'entraînant à la corde à sauter. »
Je doute que Soral apparaisse « souvent…torse nu, en short et gants de boxe » sur ses vidéos, j’ai cherché sur youtube, dailymotion, pas trouvé…

L’auteur récidive dans l’approximation page 124 : « Le 26 décembre 2008, lors de la dernière représentation de son spectacle j'ai fait l'con, Dieudonné décerne le prix de << l'infréquentabilité et de l’insolence >> au négationniste Robert Faurisson. Un spectacle que la vieille extrême droite lepéniste ne voulait surtout pas rater. Ce jour-là, Jean-Marie Le Pen et un certain nombre de dirigeants du Front national sont dans la salle et applaudissent grassement leur ami et complice M'bala M'bala ».

Une simple vérification sur internet aurait permis à l’auteur d’apprendre que Le Pen n’était pas dans la salle à applaudir grassement mais un spectateur «…discret parce que je n’étais pas dans la salle, j’étais au promenoir».
[...]

Bref, ça ressemble plus à un copier-coller de fiches wikipedia et d’articles de presse qu’à une analyse approfondie.
0Commentaire| 93 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En ces temps de lynchage politico-médiatique de Dieudonné, il serait tellement dommage de ne pas hurler avec les loups dans le secret espoir de vendre des pallettes entières de bouquins. Sous couvert d'enquête mélant joyeusement théorie complotiste, militants d’extrême droite, négationnistes, anciens militants d’extrême gauche, obnubilés par le combat anti-Israël, islamistes salafistes et jeunes de banlieues, Frédéric Haziza dresse sa vision du portrait croisé de Dieudonné, l’essayiste Alain Soral et le leader du groupe Jeunesses nationalistes révolutionnaire, Serge Ayoub dit Batskin.

Soral se voit ainsi taxé d'extrême droitiste alors que ce dernier s'en est déja défendu dans un précédant livre ( "ça m’agace d’être rangé à l’extrême droite, qualificatif qui désigne pour moi les néoconservateurs, les impérialistes américano-sionistes et le pouvoir bancaire international", entretien avec Naulleau). Histoire de faire encore monter la sauce sensationnaliste, Haziza (journaliste à l'impartialité et à l'indépendance au dela de tous soupçons...) méle à sa démonstration mariage pour tous, "tentative de déstabilisation de l’État" en direction de généraux français, Syrie, j'en passe et des plus farfelus.

Certes, le journaliste de La Chaîne parlementaire raconte également les insultes et menaces dont il est victime depuis qu’il a refusé de recevoir Alain Soral dans son émission en novembre 2012, mais est ce une raison ppour pondre ce genre de livre baclé, à la démonstration plutôt hasardeuse et qualifier la résistance légitime de nombreux citoyens face à la bien pensance institué de "nébuleuse «rouge brune » " ?

Evidemment, le bon sens voudrait surtout qu'en ces temps de crise généralisée les "journalistes" se penche plutôt sur la dénonciation des vrais problêmes quotidiens de nos compatriotes plutôt qu'alimenter de stériles polémiques auto-destructrices et des vengeances personnelles, mais, de vrais journalistes, en existe-t-il encore ?

CREW.KOOS
33 commentaires| 108 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2014
Monsieur Haziza le journaliste fait preuve ici d'un parti pris flagrant : il défend ses intérêts bien sentis au fil d'un livre qui n'est qu'un ramassis d'accusations diffamantes.
Il ne pense qu'à une chose : défendre ceux qu'il imagine la cible de "haine".
Imagination ou mauvaise foi?
Un travail d'investigation rapide sur Internet permettra de démonter ses arguments en moins d'une heure.
Ce livre s'inscrit dans la propagande actuelle visant à réanimer le cadavre du monstre "antisémite et raciste" qui a fait les beaux jours de certains hommes politiques, en effrayant toute une partie de la population française.
L'auteur ne peut en aucun cas être objectif dans son travail ne serait-ce que parce qu'il a des comptes à régler avec certaines des personnes qu'il cite dans son bouquin.
J'ai honte de voir ce qu'est devenu le journalisme en France, on est totalement sortis de la déontologie.
Ce bouquin, je ne m'en servirais même pas pour emballer du poisson!
0Commentaire| 72 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2014
"Frédéric Haziza est journaliste politique à La Chaîne parlementaire, à Radio J et collabore au Canard enchaîné."

Tout est dit... ce livre est une blague qui se lit en une journée ( pause café inclus) . Frédéric Haziza semble hurler " regardez moi" avec un livre à base de copié collé d’articles trouvé sur Google mais il n'a pas la carrure pour boxer dans la même catégorie que ceux qu'ils essayent de diaboliser..

Ruquier, Fogiel, Ardisson vont adorer pas moi car l'ouvrage manque de partialité
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2014
Un livre vraiment mal écrit, sans rien d'intéressant... ça ne transpire que la haine pour ceux qui ne pensent pas comme l'auteur. heureusement qu'on me l'a prêté !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2014
Bonjour! Je tenais à donner mon avis sur le livre de Monsieur Haziza. L'homme en lui même manque cruellement de talent,ca se voit et s'entend à la télévision et cela se lit dans son "ouvrage".
Voulant susciter la compassion à son endroit et créer le buzz,Mr Haziza est apparut sur toutes les chaines de télévision ces dernières semaines et est même intervenu durant le discours de notre cher Président.Voilà une campagne promotionnelle rondement mener,l'auteur doit avoir des amis très bien placés.
Le livre en lui même est sans grand intérêt,on sent qu'il a fait une grande partie de ses recherches sur Internet.J'invite d'ailleurs les lecteurs a ce faire une opinion directement en visionnant par eux mêmes les interventions des Dieudonné,Soral et autres. L'horrible "fachosphere" est encore facilement accessible et la ou quelqu'un comme Soral s'explique sans ce défausser et argumentes pendant 5 h sur différents sujets dans ses vidéos,des "journalistes" comme Mr Haziza pratique le raccourcit et l’anathème,ne parlant que d'idées "nauséabondes" sans jamais répondre sur le fond. Ce livre est un parfait exemple de se procédé, qui fonctionne de moins en moins.Ceux qui veulent se faire un avis n'ont pas besoin du filtre idéologique et identitaire de ce Monsieur et peuvent le faire directement sur les sites et vidéos des intéressés.

Un autre point important,au tout début du livre l'auteur nous parle de ses péripéties avec Soral et ses amis. Il se plaint d'avoir du se justifier et de prouver que son Grand père ai bien été déporté pendant la seconde guerre mondiale.
Évidemment si on entend l'info d'une manière tronquée on peut trouver cela scandaleux mais ce que Haziza oublie de dire c'est que la polémique a commencé quand lui même a parlé de son Grand père déporté pour se justifier et empêcher tout débats sur Israël et l'influence des lobbys pro-Israelien en France,tout cela est encore (pour combien de temps?) facilement disponible en ligne. Bref faut il s’étonner que ces opposants lui demande de se justifier alors que c'est lui qui a commencé par brandir l'histoire de son grand père comme un étendard?
Qui a commencé à instrumentaliser la souffrance?
Bref! Ne dépensez pas 15 euros et achetez plutôt des fleurs a votre femme avec l'argent économisé.
0Commentaire| 94 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2014
Ce livre n'a pas beaucoup d'intérêt, on sent la haine d'Haziza pour les personnes qu'il dénonce étant donné qu'il est touché lui même et on voit clairement un manque d'objectivité et beaucoup de mensonges dans ce livre... Un mauvais livre d'un très mauvais journaliste...
22 commentaires| 75 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2014
On se rend compte que ce livre est bourré de préjugés, jamais démontrés.
C'est très mal écrit, même bâclé je dirai, juste pour surfer sur la vague Dieudonné, fallait le sortir au plus vite.

Bref, pathétique.
0Commentaire| 40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2014
Dans son livre, Frédéric Haziza fait preuve de la même partialité que dans ses interviews. C'est un véritable ramassis de haine et de mensonges. Comment un éditeur a-t-il pu accepter ce livre ?

Cette personne n'est pas un journaliste. On ne peut que se demander comment il est parvenu à ce poste (le mot-clé est peut-être "parvenu").

Et n'oublie pas, Haziza, je te veux si tu veux de moi !
0Commentaire| 65 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)