undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
43
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 octobre 2008
Si quelqu'un ne devait lire qu'un seul livre de toute son existence, ce serait celui-ci. Les mots me manquent pour exprimer mon enthousiasme pour ce livre remarquable : chaque phrase, chaque paragraphe inspire la méditation sur la vie. L'auteur est un "très grand" de la psychiatrie et ses écrits méritent tout autant de crédit et d'intérêt que les oeuvres majeures d'autres grands psychiatres, sinon plus (selon moi). L'auteur nous apprend comment avoir une vie pleine et heureuse mais nous explique aussi qu'il faut pour cela suivre un chemin que peu de personnes choisissent spontanément de suivre, il nous en explique aussi la raison. Le language est accessible à tous et c'est ce qui le rend encore plus important.
J'espère vous avoir donné envie de lire ce livre (de réfléchir avec ce livre conviendrait mieux), il pourrait bien changer votre vie ! (Très serieusement).
0Commentaire| 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2012
Le Chemin le Moins Fréquenté, Editions J'ai Lu, ISBN 9782290342541. Format Poche. Auteur: Scott Peck. Traduction: Laurence Minard.

La quatrième page de couverture souligne: Texte Intégral. Tout est pour le mieux alors, ben non...

Par rapport au grand format [ISBN 9782221095812] ou [ISBN 9782221053836] des Editions Robert Laffont, le texte n'est pas intégral. Il a été concaténé à de nombreux endroits du livre. On ne peut pas dire que des pans entiers du texte aient été supprimés, mais la structure de nombreuses phrases - voire de paragraphes entiers - a bel et bien été compressée ou refondue.

Une des forces de Scott Peck en tant qu'écrivain a toujours été de parvenir à reproduire sur le papier la profondeur et la structure de sa pensée en jouant sur le rythme, les ciselures et les accentuations de son texte. Dans le grand format de Robert Laffon, Laurence Minard avait réussi l'exploit de traduire The Road Less Travelled tout en conservant, autant que faire se pouvait, l'élégance, la rythmique et l'efficacité de la prose du psychiatre américain.

Bien que l'édition J'ai Lu affiche les mêmes paramètres que l'édition Robert Laffon (même auteur, même traductrice, mention 'texte intégral'), l'appauvrissement du texte traduit en passant du format Robert Laffon au format poche J'ai Lu est spectaculaire.

Deux exemples parmi d'autres, à paragraphes 'correspondant':

Robert Laffont, [ISBN 9782221095812] page 14:"La discipline est l'outil de base dont nous disposons pour résoudre les problèmes de la vie. Sans elle, nous n'arriverons à rien. Avec seulement un peu de discipline, nous ne pourrons résoudre que peu de problèmes, alors qu'avec une discipline totale nous les résoudrons tous."
J'ai Lu, [ISBN 9782290342541] page 8: "La discipline constitue notre outil de base et doit être totale pour nous faire parvenir à une solution globale satisfaisante."

Robert Laffont, [ISBN 9782221095812] page 33: "Et, en ce qui concerne la difficulté de la tâche d'être parent, il faut dire que les décisions parentales sont très difficiles à prendre et que, souvent, les petits problèmes s'arrangent en grandissant. Mais cela ne peut pas être néfaste de les aider à en sortir ou d'examiner la question de plus près. Et puis, souvent, cela ne s'arrange pas en grandissant."
J'ai Lu, [ISBN 9782290342541] page 26: "Beaucoup raisonnent de la sorte pour expliquer les difficultés de leurs enfants. Mais il ne peut pas être néfaste de les aider à en sortir ou d'examiner la question de plus près."

Mon conseil: bien que plus onéreux, le livre traduit original, grand format, [ISBN 9782221095812] ou [ISBN 9782221053836], Editions Robert Laffont, est à préférer - et de loin - à la version poche de J'ai Lu [ISBN 9782290342541].
0Commentaire| 71 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2010
Un livre que tout le monde devrait lire, aussi bien du point de vue psychologique que spirituel. Je vais le faire lire autour de moi...
Scott Peck, psychiatre chrétien, explique que la guérison mentale et l'amour sont intimement liés (amour de soi, amour des autres, amour de Dieu...), et que la guérison d'une névrose passe par une guérison spirituelle (pas uniquement chrétienne, cette fois, il s'agit de s'aimer soi, pas d'adhérer à un système de pensée).
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cet ouvrage est vraiment passionnant et essentiel. A une époque où la spiritualité se perd, où l'église ne remplit plus ses véritables missions et où la vie semble avoir perdu son sens profond, cette lecture est régénératrice. Scott Peck, psychiatre américain hors pair, parvient avec une rigueur et une pédagogie rares à expliquer les piliers qui fondent une existence: la discipline, la grâce (les dons reçus au quotidien dont on n'a conscience que lorsqu'on ouvre son cœur et qu'on est gratifiant), le divin et la science. Il parvient avec une clarté incroyable à créer un pont entre le religieux et le scientifique dans un discours totalement moderne et qui touche, sans être ampoulé ou hermétique.

Une véritable source spirituelle d'une grande simplicité.

Chaque argument est accompagné d'un exemple limpide qui permet de comprendre le cheminement de l'auteur et de nous rappeler l'essentiel dans un monde où l'Avoir prend de plus en plus de place et où l'être est délaissé. Selon une récente étude de l'OMS, datant de mai 2014, la première cause de maladie chez les adolescents dans le monde serait la dépression. Pas étonnant lorsqu'on sait que les valeurs spirituelles -en dehors de toute institution- se sont perdues. L'homme a besoin d'une morale claire, sûre et bienveillante pour grandir. Il a besoin d'un tuteur, d'un maître sur lequel s'appuyer. Ce sont les bases de la santé mentale, du bien-être, de l'équilibre et de l'éducation.

Ce livre s'adresse donc à des gens polyvalents: scientifiques, religieux, éducateurs, professeurs, psychiatres, malades ou toute personne curieuse de mieux saisir les raisons de sa venue sur la terre ainsi que ses épreuves.

La vie est difficile, nous dit Scott Peck. Il est important de s'en souvenir, mais il distingue les souffrances constructrices (celle de l'apprentissage ou du changement) des souffrances qui abîment (comme la torture, l'humiliation). Il nous apprend à mieux penser et à être plus clair sur le sens à donner à notre vie.

Un livre essentiel.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2010
Ah voila un psychiatre qui parle de son métier à nous, personne lambda, d'un ton très facile à lire. Il décrit à sa manière les maladies mentale, parle de la place de Dieu tout cela allégrement en employant pas mal de petites histoire de ses patients. Ca ne peut faire que du bien de lire sa "thérapie".
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2013
J'ai trouvé ce livre extraordinaire et je compte bien le relire.
Ce sont des leçons de vie qui peuvent aider à se déculpabiliser de beaucoup de choses
et répondent à de nombreuses questions que l'on peut se poser.
L'écriture est fluide et se lit comme un roman.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2013
Un livre avec pas mal d'exemple concrets (histoires de personnes) dans lesquels on peut plus ou moins se retrouver.
Des parties intéressantes sur l'amour vrai (démarche spirituelle) et sur l'inconscient.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2011
Livre magnifique pour cette ouverture à soi et aux autres qu'il permet.
Je ne peux que le recommander.
Il devrait être d'ailleurs en lecture obligatoire dès l'entrée dans l'âge adulte. cela éviterai bien des années gâchées à ne pas oser s'écouter, à ne pas oser écouter les autres, à ne pas oser embrasser l'engagement personnel.
Quel dommage lorsque l'on sait qu'une vie, c'est au mieux quelques 90 années...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2016
On découvre à mesure que la lecture avance, les éclaircissements nécessaires des ressentis non ordonnés. La rédaction est simple mais le thème accessible seulement à ceux qui sont "prêts" ; Se poser des questions, c'est déjà être presque prêt. Recevoir les réponses et en faire quelque chose, c'est avancer. Si l'on est prêt à avancer, ce livre y aide. Les exemples personnels de l'auteur narrés en toute humilité aident aussi à s'y retrouver éventuellement. S'impliquer personnellement et se dévoiler même très partiellement pour évoquer ses propres défauts, c'est aider le lecteur à en faire autant pour s'autoriser à être imparfait mais à ne pas le rester à partir du moment où, de nouveau, on se pose de bonnes questions, et de bonnes remises en question ...en toute humilité. Ce livre me semble être une lecture très importante, et "le retour sur investissement" bien au delà du prix du livre de poche. Pour ma part, je l'ai prêté, offert, relu.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2015
Tout, ou presque, est dit dans le sujet de mon commentaire. Ce livre est un des rares livres que je recommanderais, tellement il peut être utile à chacun de nous. Je l'avais déjà lu il y a une vingtaine d'années, j'avais énormément apprécié, et là je l'ai repris avec autant de plaisir à le consulter. Je l'ai acheté en double pour pouvoir l'offrir :) . Bien entendu, je ne l'ai pas terminé, il faut bien se "plonger" dedans pour y trouver ce que Scott Peck nous démontre, nous apprend et là où il veut nous conduire... le chemin le moins fréquenté qui est bien celui d'apprendre à vivre avec la vie, notre vie qui, dit-il, au commencement : "la vie est difficile". Bien écrit, bien expliqué, bien conçu. Je recommande vivement à ceux qui veulent bien se donner la peine de trouver le bon chemin de leur vie.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)