undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:20,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'ai lu ce livre à sa sortie et relu il y a une trentaine d'années; j'ai une nouvelle fois fortement apprécié cette belle histoires d'hommes.
A commencer par le sous-off Willsdorf, le seul baroudeur de métier, issu de la Wehrmacht (et magnifiquement interprété au cinéma par l'immense Bruno Cremer) et le vrai patron de cette 317ème section placée sous les ordres d'un jeune bleu bite, sous-lieutenant directement sortie de Saint-Cyr sans aucune expérience du combat dans la jungle.
Schéma malheureusement classique de l'Armée, mais également de l'Administration françaises. Seuls comptent le classement de l'école et le rang de sortie et on devient immédiatement l'ignorant patron de personnels expérimentés qui, dans la majeure partie des cas, ne sont même pas invités à donner leur avis !
Dans un métier que je connais mieux que celui des armes, il faudrait chiffrer ce qu'ont pu coûter en projets mal ficelés et mal réalisés les jeunes X-Ponts... !
Je ne suis pas en train de dire qu'il faudrait confier les clés à des vieux briscards - une vie le nez dans le guidon apporte de l'expérience dans un domaine précis, pas l'ouverture d'esprit qu'offrent les grandes écoles-, mais si nos ingénieurs en début de carrière étaient manœuvres quelques semaines et chefs de chantier quelques mois, ils auraient une vue plus réaliste et pragmatique de leur mission.
Ça s'appliquerait tout aussi bien à la Grande Muette !!!

Pour le reste, ce beau livre traduit une nouvelle fois l'incompétence crasse du haut-commandement de notre armée...
Pour un de Lattre de Tassigny, un Leclerc de Hautecloque, voire un Bigeard ou un De Gaulle, combien d'officiers généraux d'opérette qui prennent leurs hommes pour de la simple chair à canons ? Tactique, comme à Dien-Bien-Phu ou stratégie, la Ligne Maginot laissent rêveurs !

Pour les sceptiques, il suffit de lister nos victoires depuis que ça a commencé à mal tourner à Waterloo pour le Petit Caporal !
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le roman est exceptionnel. Le film qui en fut tiré, avec Jacques Perrin et Bruno Crémer, est d'une aussi bonne qualité. La section commandée par le jeune lieutenant sorti de Saint Cyr se replie, sur ordre donné par la hiérarchie militaire. Diên Biên Phu est en train de tomber. C'est la fin de l'aventure française en terre tonkinoise. Fragile et sensible aventure marquée par la mort du lieutenant qui "a peur des bêtes". De la grande et belle émotion.
11 commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,49 €
9,99 €
18,50 €
9,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici