undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 août 2009
biographie passionnante et émouvante:zhu Xiao Mei outre les bouleversements qu'elle a vécu dans la Chine de Mao doit affronter des cultures fort différentes mais dans la musique ces frontières n'existent plus, ni pour elle, ni pour ses auditeurs...vous avez raison de conseiller l'achat des variations Goldberg avec le livre, on les écoute avec une attention si différente après la lecture du livre!
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2013
Pékin, 1969 : Zhu Xiao-Mei est un " être de mauvaise origine ". Autrement dit, avant la révolution maoïste, ses parents étaient des bourgeois cultivés. Une tare d'autant plus lourde à porter pour la jeune Xiao-Mei qu'elle a un don précoce pour le piano et une passion pour la musique décadente - Schumann, Mozart, Bach. Elle est donc envoyée en camp de rééducation : il faut éradiquer en elle tout désir autre que celui de mourir pour Mao. Les années passent... Xiao-Mei est devenue une bonne révolutionnaire. Mais, un jour, elle trouve dans le camp un vieil accordéon. Elle caresse les touches, se risque à jouer un accord, quelques notes de musique s'élèvent... Par enchantement le temps perdu s'efface, les rêves reviennent, l'espoir renaît. Xiao-Mei jure qu'elle rejouera du piano. Il lui faudra encore dix ans pour atteindre son but, dix ans de souffrances, de lutte acharnée, d'exil. Aujourd'hui, Xiao-Mei est célébrée dans le monde entier comme une pianiste virtuose et une immense artiste. De Pékin à Paris, de Hong-Kong à Los Angeles... le témoignage déchirant d'une femme broyée par la Révolution culturelle chinoise et sauvée par la musique.

Ce livre extraordinaire raconte le courage et la ténacité d'une femme habitée par les principes de Lao Tseu et la musique de Bach.
Elle revit avec honnêteté ce qu'a été sa vie durant la période inouïe de la révolution culturelle chinoise. Malgré sa réussite elle est consciente ne n'en être pas ressortie indemne.
j'ai beaucoup aimé ce livre et le recommande fortement.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2009
ce livre extraordinaire raconte le courage et la ténacité d'une femme habitée par les principes de Lao Tseu et la musique de Bach.
Elle revit avec honnêteté ce qu'a été sa vie durant la période inouïe de la révolution culturelle chinoise. Malgré sa réussite elle est consciente ne n'en être pas ressortie indemne.
j'ai beaucoup aimé ce livre et le recommande fortement.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Que de courage et de ténacité et de talent il a fallu à Zhu Xiao Mei pour en arriver à être la pianiste que j'ai entendue à deux reprises, en récital, jouer Bach! La première fois dans "les variations Goldberg", la seconde, tout récemment, dans "l'art de la fugue". La vie à laquelle elle se destinait a été détruite par la révolution culturelle qu'elle a subie en totalité. Humblement elle raconte toutes les bassesses auxquelles elle s'est pliée et ça fait frémir puis tout le chemin qu'elle a dû parcourir pour revivre et retrouver le piano. A lire absolument pour le témoignage et pour la leçon de courage et d'humilité.
Madame Zhu Xiao Mei, je voudrais vous serrer la main.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2010
Récit autobiographique retraçant la vie d'une jeune chinoise pendant la révolution culturelle. Reconnue de "mauvaise origine", elle subit l'isolement et la disgrâce, les supplices, les vexations et l'endoctrinement. Seul, son attachement à la musique des grands compositeurs occidentaux (Bach, Beethoven, Schubert, Mozart et les autres) sera l'exutoire pour survivre ainsi que son éveil à une spiritualité inspirée du taoïsme et des Grands Maîtres. Passée virtuose dans l'art du piano, elle s'avèrera tardivement une artiste talentueuse, sensible et inspirée. Un livre à lire absolument.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2012
Cette autobiographie est passionnante.Nous suivons Zhu Xia Mei dans sa découverte de la vie et de la musique à une époque fatale pour les musiciens. Elle et sa famille sont broyés par le régime maoïste. Elle raconte l'incroyable déshumanisation subie par tout un peuple, toute une jeunesse. Elle aura le sursaut nécessaire à sa survie, grâce à sa passion pour la musique, pour le piano. Une passion plus forte que la mort, qui la sauvera et la fera quitter la Chine pour pouvoir la développer. Des années de luttes émaillées d'aventures, de rencontres originales l'attendaient aux Etats-Unis puis en Europe. Aujourd'hui, établie à Paris, elle est reconnue mondialement.Ses épreuves et ses souffrances, son amour de la musique et sa virtuosité, ont fait d'elle une interprète prodigieuse.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2010
La Rivière et son secret est un livre extrêmement intéressant, qu'il s'agisse de la compréhension du régime et du système de Mao Tse Toung ou des exigences de la pratique sérieuse de la musique.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sur la couverture, en dessous du titre, ces quelques mots : « Des camps de Mao à Jean-Sébastien Bach : le destin d’une femme d’exception.»

Femme d’exception, femme de caractère, Zhu Xiao-Mei a su me captiver dans cette biographie où l’on découvre son parcours, la révolution culturelle en Chine, les camps, les familles bouleversées par les dénonciations etc …. et surtout, cet amour de la musique omniprésent(e).

"A cet instant, je le crois, elle comprend ce que j’ai en tête. Je n’ai plus qu’un rêve : jouer de cet ami qui a rejoint notre famille. »

On la suit de son jeune âge en Chine, aux Etats-Unis et à la France, on grandit avec elle pour arriver jusqu’à notre époque. On souffre pour elle lorsqu’elle est en camp. On est en colère lorsqu’on pense qu’elle se trompe, qu’elle ne devrait pas faire certains choix. On s’attache à elle, on a envie d’écouter la musique qu’elle évoque. On a envie de lire des articles de presse sur son parcours, de l’écouter parler de sa vie et de la place de la musique, qui l’a sauvée.

Des moments forts émaillent sa vie : Maître Pan qui lui parle de sa façon de jouer, le peintre, dans le camp, qui lui dit comment regarder le ciel et y découvrir les sept couleurs, les personnes qu’elle côtoie aux Etats-Unis, en France…
Ce livre est constitué, comme expliqué par l’auteur, de trente chapitres (tous introduits par une maxime, une pensée... ) et d’une aria. Trente comme les Variations Goldberg de Bach ….

L’écriture est lumineuse, vivante. L’auteur porte un regard acéré sur son pays, son histoire, étroitement liée à la sienne. Le piano tient une place importante dans ce livre, il est presque
« personne » à part entière, tantôt obstacle, tantôt « sésame » … Il est accordé à la vie de Zhu Xia-Mei et joue un rôle important auprès d’elle.

En fin de livre, un réel retour sur soi, l'auteur essaie de comprendre pourquoi elle s'est laissée manipuler, "salir"... La réflexion est profonde, douloureuse mais sans doute lui est-elle nécessaire pour continuer sur la voie qu'elle a choisie.
Zhu émane aussi son écrit de quelques mots de Lao-Tseu et on sent qu'elle a, par rapport à lui, commencer un travail de recherche.

Ce livre est une leçon de vie, une découverte sublime, un vrai coup de cœur !

La prochaine étape sera d’acheter un CD de Bach joué par Zhu Xiao-Mei… sans doute les Variations Goldberg …..

"L"humanité est la vérité de la musique."
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2010
Je recommande ce livre très touchant à ceux qui, comme moi, sont passionnés par la Chine, plus précisément l'écriture, et aussi le piano.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2009
je ne m'attendais pas à etre aussi passionnée par ce livre mais son récit est très bien retranscrit, simple mais émouvant, elle ne tombe que rarement dans la victimisation; ça m'a rappele cette question qu'on se pose par rapport a hitler par exemple:les gens qui lui ont obei et qui ont tue des gens sont-ils eux aussi coupables?
c'est pour ça que j'aime ce livre il a trouve une juste balance entre la difficulte de ce qu'elle a vecu et la realite de ces actes.
elle a clairement ete traumatise mais elle n'en fait pas etalage, ce que j'ai apprécié; cela m'a meme donné envie de lire des livres d'histoire sur mao.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)