undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
17
4,4 sur 5 étoiles
Format: Relié|Modifier
Prix:69,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 juin 2015
Pour des novices du genre, ce dictionnaire est très bien, car il permet de poser les bases.
Toutefois attention à celles et ceux qui aimeraient faire des recherches poussées ! Je suis en effet très connaisseur de la musique du groupe Motörhead ainsi que de son histoire et j'ai été choqué de voir les erreurs qu'il pouvait y avoir.
Il faut donc comprendre que c'est un ouvrage écrit par des fans pour des fans et non une Bible de Véritée Absolue sur le rock. Un point de vue underground d'une musique qui ne l'est pas en quelque sorte. Il mérite tout de même d'être au-dessus de la moyenne.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
14 ans après la 1ère édition, voici le nouvel ouvrage de référence en français : plus de 3000 pages (2300 pour celle de 2000) pour tenter de cerner d'un peu plus près la galaxie du rock et ses étoiles.
Ce n'est pas donné (69 €), mais vu la somme d'informations, ça reste raisonnable pour ces 2 volumes (A à L sur 16 p ages et M à Z sur 1792 pages) réunis en un épais coffret.

Ce sont donc des centaines de groupes, de styles, de chanteurs, compositeurs...qui bénéficient d'une entrée avec une courte introduction et un développement plus ou moins long.

Il n'est évidemment pas parfait et c'est bien normal.
- la taille de caractère spécifique à la collection "Bouquins" n'est pas adaptée aux yeux de ceux qui ont usé leur jeunesse à déchiffrer les partitions (les punks liront donc sans problème ,-)) ;
- il n'est bien entendu pas exhaustif et chacun pourra regretter l'absence de tel ou tel (pas de Wet Willie -ni Wet Wet Wet d'ailleurs, pas d'Atlanta Rhythm Section, pas d'Angra...)
- bien que les auteurs s'en expliquent dans l'introduction et sans méconnaître la difficulté de borner le champ du sujet, on peut s'étonner par exemple, pour s'en tenir aux seuls Français, d'y retrouver Aznavour (en tant que fournisseur pour Johnny H, Chaussettes noires...), Michel Berger, Alain Chamfort, Camille, etc. et pas Ganafoul ou le Canada des frères Arzel. On est également surpris d'y trouver des pionniers du blues ou du jazz, toujours en raison de la perméabilité des frontières entre genres.
- la longueur des notices n'est pas forcément liée à l'importance "communément admise" du groupe et on peut regretter qu'une fois de plus, la mythologie du rock conduise à consacrer 6 pages à Iggy Pop ou 2 pages à Jello Biafra ou Pere Ubu, "contre" 8 pour les Beatles, 3 pour Led Zeppelin ou 1,5 pour Cream...). De même, réserver le même espace à "Marquis de Sade" et à "Marillion" me semble un poil exagéré.
- enfin, j'ai trouvé que certaines notices entraient dans un détail superflu, comme pour bien montrer que leurs auteurs connaissaient le sujet (par exemple concernant Bertrand Belin, où on apprend qu'il a vécu 4 ans chez les parents de sa copine (!)...)

Mais hormis ces petites contrariétés inhérentes à une entreprise pareille, ce dictionnaire est formidable. La bonne surprise vient de la qualité des notices consacrées aux artistes. Bien écrites, précises, équilibrées, elles offrent un vrai plaisir de ballades aux travers de ces milliers de pages. On sent qu'il y a eu un remarquable travail de recherche et de compilation.

Un beau cadeau à vous faire ou vous faire offrir.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voici donc la nouvelle édition du dictionnaire du rock, sous la direction de Michka Assayas, dont la première version datait d’il y a une douzaine d’années. Deux volumes chez Bouquins, pour plus de 3000 pages de textes, écrits en petits caractère, il est vrai, l’un des rares inconvénients de cette édition par ailleurs excellente. Mais cela révèle la richesse incomparable de ce grand œuvre dont il n’existe nul équivalent, au moins en France.

Ce dictionnaire est évidemment avant tout consacré aux artistes, groupes, chanteurs, musiciens qui ont marqué par le passé et qui marquent aujourd’hui l’histoire du rock, mais il contient également des rubriques consacrés aux différents genres de musique rattachable au rock, ou encore à des personnages particulier comme les luthiers légendaire Leo Fender ou Les Paul, ou encore aux différents pays pour faire un point sur leur histoire du rock.

Pour les artistes et les groupes, chaque entrée présente d’abord leur nom, de scène et réel quand il y a lieu, donne quelques indications sur leur activité (chanteur, musicien), leur appartenance à un genre, le lieu et la date de naissance, etc. Suit une courte présentation qui en quelques lignes résume généralement de manière très claire leur œuvre, avant les développements. La rubrique s’achève sur quelques conseils discographiques.

Encore une fois, la richesse de ce dictionnaire est incomparable, tout y passe, des groupes mythiques comme les Beatles ou les Stones, évidemment, aux artistes plus obscurs ou plus anecdotiques (Galaxie 500, The Triffids ?).

La conception générale de ce dictionnaire est de ne s’être pas enfermé dans la recherche d’une sorte de pureté du genre puisqu’on y côtoie, à côté des groupes de rock pur et dur, des artistes soul, funk, pop, jazz, etc.. On y croisera par exemple Mickael Jackson, Prince, Miles Davis, Herbie Hancock, Shania Twain, Massive Attack, Abba, etc. Finalement, c’est toute la musique populaire qui est intégrée dans cette galaxie, mais toujours quand même en lien avec le rock. C’est ainsi que dans la rubrique jazz, on lira ce que le rock doit à ce genre, et comment après s’être séparés ils se sont rejoints un temps. La musique française y est également bien représentée, ce qui se comprend de la part d’auteurs français.

On peut toutefois parfois s’interroger sur certains choix. Ainsi, dans la musique française, si l’on comprend naturellement la présence de Bashung, M, Polnareff, Thiéfaine, Téléphone, Noir désir, Indochine et même Johnny Halliday, on est plus surpris d’y trouver France Gall, Joe Dassin, Michel Berger, Calogero ou Gilbert Bécaud ! Alors que par ailleurs, sont passés sous silence des groupes comme The Bästard, Jack the Ripper ou Tanger. De même, dans la variété internationale, on peut être surpris que’une page et demie seulement soient consacrées à Supertramp à côté d’une page entière consacrée à Rihana ou à Beyonce. On s’étonnera peut-être aussi de l’absence de certains artistes comme Miles Kane, ou The Spoke’s Beards ou Transatlantic.

Tout cela relève sans doute au fond de choix sans doute subjectifs, tout comme certaines appréciations portés, plutôt négatives, à l’égard de certains (Supertramp encore, Chick Corea) et très positives (et bien fondées) à l’égard de certains autres (Paul McCartney).

Je n’ai évidemment pas tout lu, ce qui serait absurde. Mais on prend un grand plaisir à piocher au hasard dans une entrée pour découvrir un artiste qu’on ne connaissait pas ou pour découvrir des détails concernant ceux qu’on croyait trop bien connaître. C’est une somme, et une source inépuisable de plaisir et de surprises.
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
12 ans...! 12 ans qu'on l'attendait cette seconde édition !
Long, mais ça valait la peine.
Près de 1000 pages de plus, des articles actualisés et complètement nouveaux pour coller à la musique rock contemporaine. Complet.
Un régal.
Indispensable pour tout amateur de musique.
Un grand merci à Michka Assayas (et à sa bande de coauteurs) pour cette nouvelle édition qui témoigne de sa (de leur) grande érudition qu'il sait si bien partager avec son style jamais empesé qui n'hésite pas à mettre de l'humour dans les textes.
Un bémol : collection "Bouquins", donc police toute petite...Pas bon pour les (vieux) amateurs de rock qui ont la vue qui a baissé... Tant pis...on prendra la loupe si nécessaire !
L'investissement vaut la peine.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2014
c 'était le dernier exemplaire il est arrivé corné, le coffret déchiré et les livres endommagés (on dirait que le coin a été mangé par une petite souris) l'emballage étant intact, vous l'avez expédier sachant qu'il était défectueux. suis furieuse, ce n'est pas professionnel!!!!!
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2014
Autant être honnête, cet ouvrage s'adressera aux plus mordus, ceux qui se moquent des belles photos pour privilégier le contenu. Et celui-ci est astronomique. Près de 3400 pages !! C'est simple, je n'ai jamais vu un ouvrage aussi complet sur le rock et ses artistes. Une somme ! Bravo à l'auteur.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2014
Non ce n'est pas un bête dictionnaire , c'est une mine de renseignements ; c'est aussi un bouquin passionnant car les articles sont très bien écrits et en plus il y a des touches d'humour irrésistibles. On se promène dans cet ouvrage au gré de sa fantaisie ou de ses souvenirs - EXCELLENT
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2016
Un excellent dictionnaire riche en information qui s'adresse au néophyte comme au spécialiste.
Une encyclopédie d'une grande qualité pour y faire ses recherches mais aussi pour y découvrir des histoires de groupes ou d'artistes à écouter.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2014
Je possède plusieurs dictionnaires du rock, dont 2 éditions de celui du célèbre magazine américain Rolling Stones ( qui refuse d'y intégrer le groupe Deep Purple, inventeur du plus célèbre riff du rock ( Smoke on the water) avec celui de Satisfaction des Stones).
C'est vraiment le meilleur dictionnaire du rock qui n'ait jamais été écrit, très facile à lire car il s'agit d'une lecture " à la carte" en fonction de ses centres d'intérêt et d'une richesse exceptionnelle pour les informations.
Seule faute de mauvais goût : sur le 1ère édition, le 1er volume avait une photo des Beatles et le second une des Rolling Stones.Logique. Pour cette seconde édition, le 1er volume a une photo de Jimi Hendrix, Et le second une phot de Nirvana.Le bon goût aurait été de mettre plutôt une photo des Sex Pistols,auquel Nirvana a rendu hommage en intitulant son album le plus célèbre " Nevermind" comme celui du groupe de Johnny written.
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2014
Il est difficilement admissible que des artistes comme Gall,chamfort ,Vartan,Alamo,Anthony aient leur place alors que de vrais créateurs comme Catherine Ribeiro(et Alpes ) ,Magny,Renaud ,notre authentique folk français (Tri Yann et Malicorne) et(pourquoi pas ,puisque J.Buckley ,Patti Smith et Mink De Ville ont reconnu son influence ),Piaf,ne sont pas mentionnés.
Du côté des autres ,c'est assez exhaustif malgré l'absence des Jayhawks et du premier girls group ,celui qui a ouvert la voie aux Ronettes ,Shangri-las,et cie les Chantels
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici