undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
4
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:15,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 août 2012
Excellent livre , je regrette d'avoir tant hésité à l'acheter a cause de certaine critique peu élogieuse lu par ci par là sur le net. ( mais ça commence a changer, tant mieux )

L'auteur Jean-Pierre Petit écrit son premier livre de fiction et on en redemande, on est réellement déçus qu'il n'est pas de suite à ce livre tellement on est happé par le récit...

A quand un nouveau livre de Science-Fiction Monsieur Petit ?

Comme je suis un doux rêveur j'avoue que j'ai herché à rentrer en communication avec ce mystérieux "Windows 98".

Vous aussi... tiens donc !

livre excellent !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2004
C'est peut être parce que la grande majorité de son livre avait été publié sur internet, c'est peut être parce que pour la première fois Jean-Pierre Petit n'a pas mis d'annexe scientifique, c'est peut être parce que l'on ne sait pas où est la fiction où est la réalité : ce livre est très différent des autres de JPP. Non pas qu'il soit mauvais mais c'est l'extra-terrestre de ses livres si je puis dire. De plus d'ordinaire il parle de choses de son domaine : la physique mais cette fois ci il s'attaque à la logique et plus généralement à l'informatique et on sent que ce n'est pas son domaine. Non pas qu'il n'ait pas les qualités nécessaires à comprendre mais il y a un manque de connaissances. En témoignent les imprécisions sur la NP-complétude.
Cependant ce livre est, comme les autres, à ne pas rater. On sent que l'auteur a une idée derrière la tête qui dépasse largement le cadre du livre. Encore un mystère.
0Commentaire| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2015
Ce livre relate essentiellement un dialogue poursuivi sur plusieurs mois ou années par messagerie web, entre un correspondant d'origine inconnue dont on peut supposer qu'il est extraterrestre et Jean-Pierre Petit, alias Peter Small dans ce roman.

Plein d'humour, cet ouvrage n'en est pas moins très intelligent.

La conclusion de l'ensemble du livre serait qu'une civilisation extraterrestre aurait confiée son propre développement à une intelligence artificielle, à tel point que ce sont les caractéristiques initiales attribuées par ses créateurs à cette intelligence artificielle, qui auraient finalement au gré des millénaires totalement modifié le patrimoine génétique de cette civilisation extraterrestre, étant donné que le choix des époux avant l'accouplement pour la reproduction, est déterminé par cette même intelligence artificielle.

Il en résulterait une civilisation extraterrestre qui aurait génétiquement perdu certaines capacités pour l'individualisme et dont les individus seraient totalement indifférenciés comme peuvent l'être les fourmis d'une fourmilière, jusqu'à l'interdiction même pour ces individus de porter des prénoms différenciés.

Du fait des comportements individualistes de l'espèce humaine sur terre, une telle intelligence artificielle estimerait que les armes de destruction massives ainsi que toutes les guerres qui font rage sur terre trouvent leur cause dans cet individualisme.

Comme cette intelligence artificielle estime aussi que les terriens représentent une menace militaire ou qu'ils représenteront bientôt une menace militaire pour sa propre civilisation extraterrestre, de fait cette intelligence artificielle considère devoir étendre sa légitimité et son pouvoir sur terre, en combattant l'individualisme sur terre.

L'analyse et la politique de cette intelligence artificielle étant alors renforcées par le fait que cette intelligence artificielle détermine elle-même les métiers et fonctions que chaque individu doit occuper dans la société.

L'intelligence artificielle est sous le contrôle de cette civilisation extraterrestre, mais comme le patrimoine génétique et les opinions de cette civilisation furent modifiés par cette intelligence artificielle du fait de la sélection génétique à la reproduction et du fait du déterminisme des fonctions de travail à occuper, c'est finalement cette civilisation extraterrestre toute entière qui est désormais à l'image des croyances de base qui furent à l'origine de la création de cette intelligence artificielle par ses créateurs initiaux.

Ce roman d'anticipation est donc exceptionnel et il sème spéculativement le doute, lorsque Jean-Pierre Petit sous-entend que ces histoires sont vraies, du fait que ses publications scientifiques (univers bi-métrique dans la revue à comité de lecture "Modern Physics Letters A" par exemple), seraient directement issues de l'étude de ces contacts phénoménologiques qui selon lui ne sont pas un romancés, mais bien la stricte réalité.

Le génie de Jean-Pierre Petit le dispute souvent à sa folie, mais "l'absence de preuve n'est pas une preuve d'absence" et il n'est pas objectivement impossible que ce roman ne soit en fait un témoignage suite à de véritables contacts extraterrestres.

De tout cela il demeure des découvertes scientifiques capitales, désormais publiées dans les plus grandes revues scientifiques à comité de lecture. Ce n'est pas la preuve que ces découvertes émanent d'extraterrestres comme le dit Jean-Pierre Petit dans ce roman et dans d'autres, mais c'est la preuve qu'elles nous sont au moins connues par Jean-Pierre Petit !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2015
Une vision claire, une approche scientifique en toute simplicité, qui met en lumière les éléments essentiels de faits … discutables (dans le sens ou il FAUT en discuter).
Merci à Jean Pierre Petit d'avoir eu le courage de s'impliquer sur un sujet controversé et malheureusement discréditant.
Sa propre carrière scientifique ayant trop souvent été bridée, bravo pour la persévérance.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus