undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
47
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:16,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 février 2007
Il n'y a pas si longtemps encore, il était souvent difficile de se dire athée sans déclencher une certaine réprobation et même parfois d'en ressentir un certain sentiment de culpabilité. Car, et malgré une conviction profonde de l'inexistence d'un Dieu tel que nous l'imposent les religions, il est très difficile d'aller à l'encontre de 20 siècles d'enseignement théologique. Il faut tout le talent de l'auteur pour que cette conviction semble soudain si évidente et si simple à argumenter. Ce livre ne persuadera probablement pas les croyants mais sa tolérance et la clarté de son propos seront certainement pour eux l'occasion d'une autre réflexion et faciliteront leur acceptation d'une non-croyance et d'une spiritualité basée sur la fidélité aux valeurs humaines traditionnelles.
0Commentaire| 41 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2006
André Comte-Sponville a le don d'énoncer les choses clairement et en respectant les opinions de chacun, seule la dernière partie où il aborde la spiritualité athée est un peu moins claire mais c'est surement le sujet le plus difficile à transcrire par écrit tant il fait appel aux sentiments les plus personnels.
0Commentaire| 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Aux trois questions que ce livre aborde:

" Peut-on se passer de religion ?"
" Dieu existe-t-il ?"
" Les athées sont-ils condamnés à vivre sans spiritualité ?"

André Comte Sponville répond "Non" avec entrain, humour et profondeur.

Tellement de commentaires ont été faits pour recommander ce livre
que je me contenterai de faire trois remarques:

1) L'anecdote présente tout au long de l'ouvrage ne fait pas que sacrifier
au "Story Telling" de notre époque, elle ancre la philosophie dans le réel.

2) La genèse du livre elle-même est incarnée dans le vécu de l'auteur qui
n'hésite pas à nous faire part de sa foi d'Athée. Le paradoxe n'est pas un hasard.

3) Les contradictions apparentes de ces trois "non", de l'ancrage physique de
la pensée et du paradoxe apparent de la foi et de l'Athéisme sont trois dérangements
de nos habitudes intellectuelles qui sont autant d'habiletés pédagogiques de l'auteur.

Pour changer et progresser, il faut accepter d'être dérangé dans ses habitudes
et dans ses certitudes !

Bravo.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2013
J’avais pu lire quelques passages de ce bouquin chez une amie, et la clarté du message m’a incité à l’acheter pour le lire en entier. André Comte-Sponville a une écriture attirante, simple mais surtout claire et allant droit au but ; ce qui est un must pour un philosophe, et surtout pour un lecteur peu habitué à ce genre de littérature ! (étant ingénieur…)
Mais Comte-Sponville parvient à répondre de manière claire et, me semble-t-il, finalement assez convaincante aux questions fondamentales qu’il se pose dans les deux premières parties de son livre : « Peut-on se passer de religion ? » et « Dieu existe-t-il ? » Questions auxquelles il répond par la négative, mais en gardant une tolérance complète pour ceux qui envisageraient d’autres réponses. J’ai beaucoup aimé ces deux premières parties.
Par contre j’ai été moins impressionné par la troisième (intitulée Quelle spiritualité pour les athées ?) où Comte-Sponville décrit plutôt une expérience mystique personnelle ; mais où il se répète assez bien et semble tourner autour du pot sans pouvoir vraiment décrire ce qu’il veut dire. En fait il semble même arriver aux limites de son art (la philosophie) en ne sachant décrire par des mots cette expérience qu’il a vécue, et qu’il tente de montrer comme étant universelle. J’ai failli ne mettre que 4 étoiles, à cause de cette partie qui me semblait beaucoup moins claire et transparente que les deux autres. Mais finalement, on ressort de cette partie en se posant des questions sur ses expériences personnelles et sur celles qu’on pourrait peut être connaître et qui nous feraient sentir un peu de l’absolu qu’il semble rechercher (personnellement c’est l’observation de l’Univers, des étoiles et des grandeurs infinies que l’on peut presque toucher qui m’amènent à approcher cette sorte d’expérience).
Et puis la pertinence et la clarté des deux premières parties valent à elles seules la lecture de ce livre qu’on se saurait que recommander. A lire, relire et feuilleter donc, sans hésitation !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2010
Un livre très riche, bien construit, accessible. L'auteur prend appui sur sa propre expérience de la foi pour nous présenter l'athéisme et la spiritualité qui peut l'accompagner. Un ouvrage important selon moi car l'auteur redéfini de nombreux termes et réflexions qui sont indispensables pour comprendre le monde qui nous entoure et les enjeux liés à la laïcité dont l'actualité parle beaucoup en ce moment.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2006
Cette fameuse question portée par un lecteur est toujours pertinente: "Je suis croyant, vous êtes athée, je me sens très proche de ce que vous dites. Est-ce moi qui suis athée ou votre athéisme n'en est pas un!". Un livre ou Comte-Sponville se livre à l'audacieuse analyse de la question de la nécessité de la relgion. Peut-on vivre sans elles? Peut-on les nier? N'orientent-elles pas notre vie? Une très belle réflexion et leçon de tolérance qui permet à l'athée comme au catholique de comprendre un peu mieux son autre, son contraire.
0Commentaire| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2010
Le livre se décompose en troix chapitres: "Peut-on se passer de religion?", "Dieu existe-t-il?" et "Quelle spiritualité pour les athées?". Les deux premiers chapitres ne m'ont rien apporté dans ma réflexion alors que le dernier chapitre m'a fait progresser.
J'ai été déçue par le début du livre, même parfois agacée par certains propos sans fondement:
Page 20: "reconnaissons qu'il y a davantage de saints chez les croyants que chez les athées; cela ne prouve rien quant à l'existence de Dieu mais interdit de mépriser la religion." (sic)
En outre, je suis totalement en désaccord avec la nécessité que nous devons à "la fidélité" vis-à-vis de la religion même en étant athée. Je pense qu'au contraire il faut se détacher de certaines valeurs judéo-chrétiennes qui sont obsolètes dans un monde moderne.
Comte-Sponville ne va pas assez loin à mon goût. J'ai donc failli arrêter là la lecture du livre, mais j'ai tenu bon, et j'ai eu une agréable surprise au dernier chapitre.J'ai en effet trouvé intéressante l'expérience de spiritualité sans Dieu décrite dans le dernier chapitre.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il est intéressant d'avoir le point de vue d'un chrétien qui est devenu athée, surtout à travers une réflexion aussi pointue. Ma démarche est inverse, athée "de naissance", voire carrément nihiliste dans ma jeunesse je serai plutôt en quête de spirirualité à travers la lecture de philosophes orientaux mais aussi de théologiens chrétiens. Amoureux de la nature je n'y ai jamais cependant trouvé Dieu dans son magnifique bordel! L'expérience mystique qu'il décrit il me semble l'avoir vécu beaucoup plus souvent que lui, c'est une question de ressenti, d'ouverture à la nature, mais aussi à l'autre car la rencontre avec autrui peut aussi être mystique, il suffit d'avoir le coeur ouvert. Mais là ou la spiritualité athée trouve sa limite c'est dans l'Espérance. Que reste-il à ceux qui n'ont plus rien? Plus on vieillit, moins on a envie de croire que ça s'arrête là, ici bas... surtout quand on a perdu des gens aimés. L'athéisme ne saurait répondre à cette souffrance existentielle. Etant infirmier je vois que les croyants supportent plus leur fin et que les athées continuent de s'interroger... J'envie la croyance inconditionnelle de l'orpailleur analphabète du Brésil, pauvre parmi les pauvres, opprimé parmi les oprimés, mais vivant et espérant, simplement un avenir, une vie meilleure (pas seulement trouver de l'or!). Un livre passionnant malgré cette réserve.
22 commentaires| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2009
Ce livre fait partie de mon top ten des livres à lire absolument au moins une fois dans sa vie. Comment mettre des mots sur ce que beaucoup d'athées ressentent mais n'arrivent pas à exprimer ? Cet auteur fait preuve d'un recul et d'une clarté d'esprit impressionnants. Dans ces temps de retour du religieux, il devrait être au programme de philo de tous les lycées. A lire absolument !
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2007
Un indispensable sur le thème de l'athéisme !

L'écriture est brillante. Comte-Sponville diffuse la clarté par la simplicité. Nul besoin d'être apprenti philosophe pour apprécier les idées développées...et l'on se prend, lorsque la dernière page est tournée, à penser que finalement, nous aussi, nous aurions pu coucher ces idées sur le papier.

Les deux premiers thèmes, (Quid sans religion ? et Dieu existe-t'il ?) sont abordés de manière consensuelle tout en ne manquant pas de piquant et de lucidité. Le troisième thème (Spiritualité pour l'athéisme ?) reprend peut-être un peu trop d'attendus et s'envole parfois dans des circonvolutions non nécessaires mais, même "téléphoné", le sujet ne perd pas de son intérêt.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

2,00 €
5,90 €
10,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici