undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
216
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:25,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Cela faisait quelques temps que je n’avais pas lu du Stephen King hormis le très bon 23/11/63. Et là encore une fois, c’est du lourd, voire du très bon King. Certes, on est dans ce qu’il y a peut-être de plus conventionnel dans l’univers ce cet auteur. On y retrouve un de ses thèmes favoris : le combat entre le bien et le mal.
Enfin les personnages ressemblent parfois à d’autres personnages de roman déjà rencontrés dans l’univers de Stephen King.
Mais en dépit de ce petit défaut (si toutefois l’on peut dire qu’il s’agit vraiment de défauts), cette histoire une fois commencée est impossible à lâcher.
On reconnaît la griffe du maître ! Le style est très visuel, bien enlevé et l’on y retrouve toute sa maitrise à travers le suspens qu’il parvient à instiller savamment tout au long de l’histoire.
Une fois encore des personnages profonds, attachants quelques soit leur camp. Avec bien entendu une trame fantastique comme seule sait le faire cet auteur hors norme.
Seul petit bémol, la fin à mon goût pas assez fouillée. Mais cela reste un bouquin génial pour ma part.

Au final, si vous êtes fan de Stephen King, vous pouvez acheter les yeux fermés ce livre. Enfin si vous avez peur d’être pénalisé parce que vous n’avez pas lu Shining, cela ne doit pas vous arrêtez parce qu' il y a suffisamment d’informations pour vous y retrouver.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Très différent de Shining, et j'aurais été déçue s'il en avait été autrement, ce livre est tout simplement extraordinairement humain !
Le plus grand démon que le Danny adulte rencontre est celui de l'alcool et celui là il ne l'a pas vu venir. Il s'est insinué dans son corps sans bruit et par traitrise, puis l'a attiré vers le fond du gouffre avec la ferme intention de l'y laisser pourrir.

Mais le petit Dan sommeille encore en lui et son ami de toujours, Dick hallorann veille dans un coin de son esprit et tous deux vont emmener Danny vers une vie meilleure et sans alcool.
Le combat sera difficile mais il devra le gagner car un autre combat l'attend, une lutte extrêmement dangereuse et maléfique... Une lutte qu'il se devra de gagner pour sauver une petite fille qui possède un don encore plus puissant que le sien !
L'ennemi est puissant aussi, l'ennemi est cruel et sans état d'âme, l'ennemi veut la petite Abra, quel que soit le prix à payer et ne laissera personne se mettre en travers de son chemin !
>
On est loin du huis clos de Shining, le Danny adulte offre et reçoit beaucoup, l'amitié confère ici un sens profond au mot.
Le "don", qu'il soit puissant ou non, peut dans ce livre se trouver dans le sens maléfique ou merveilleux.
Sa lutte continuelle pour ne pas retomber dans l'alcool va t-elle affaiblir Danny ?
Son don va t-il être assez puissant pour contrer ceux de la maléfique Rose et de sa tribu du "nœud vrai" ?
Pourra t-il se faire aider par la petite Abra sans mettre la vie de celle-ci en danger ?
>
Un millier de questions auxquelles on n'aura la réponse qu'à la fin du livre !
584 Pages avant d'arriver à cette fin !
Ne pas pouvoir lire le livre d'une seule traite... Les tâches quotidiennes nous en empêchant !
... Que de frustrations !
... Mais quel bonheur !
Merci Mr King de nous avoir écrit ce chef-d'oeuvre et de nous donner ce petit frisson d'angoisse qui nous maintient accrochés au livre !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2014
désintégration de la cellule familiale à travers l’isolement, folie et alcoolisme, confrontation entre le bien et le mal et la violence qui en découle. Personne n'est fondamentalement bon ou mauvais. On a tous en nous une part de noirceur, des secrets de familles, et des fantômes enfermés dans un coin de notre tête.

Comme dans tous ses romans, Stephen King nous propose une radiographie de la société américaine, de l’Amérique la plus sombre, celle où il est possible de poster en simple colis des armes ou des médicaments puissants. Ecrit en anglais américain empreint d’expressions populaires, dans un style familier, parfois audacieux, " Quand il était sobre, c’était sobriété totale. Quand il picolait, il se cuitait à mort…"
Le talent de S.K. pour jouer avec nos nerfs s’est-il émoussé depuis "shining"?
Pas de terreur dans « Docteur Sleep », pas de chose effrayante inconnue que l’on pressent derrière la porte, celle-ci a été dévoilée avant que l’imagination n’ait eu à se manifester.

On est loin du roman d’horreur, avec cauchemars et répulsion, qui susciteraient le malaise.
Peu ou pas de frissons. Là, on est loin, très loin de l’atmosphère de « Shining ».

Stephen King se cantonne davantage au roman fantastique où les phénomènes paranormaux prédominent, télékinésie et principalement télépathie, avec un soupçon de vampirisme.
Jusqu’à un dénouement sans surprise.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Une vingtaine d'années après l'incendie de l'Overlook on retrouve Danny Torrance et il a toujours des visions. Le point commun avec Shining s'arrête là et si, comme moi, vous ne vous en souvenez que vaguement parce que vous l'avez lu il y a 25 ans ce n'est pas bien grave et ne troublera pas votre lecture.

De l'histoire, je ne vous dévoilerai rien car, avec King, la découverte fait partie intégrante du plaisir de lire. Chez King, j'ai toujours eu une préférence pour les huis clos intimes comme Carrie, Misery ou La Part des Ténèbres ce que ce livre n'est pas. Il se rapproche plus du Fléau ou d'autres sagas du même genre.

Sachez seulement que c'est du King dans sa plus pure efficacité : une histoire originale sortie de son imagination fertile et servie par un style simple mais très visuel qui vous tient en haleine de la première majuscule au point final et qui ne vous laisse jamais complètement comme il vous a trouvé. Je ne sais pas vous, mais moi je n'ai jamais plus regardé les animaux en buis taillé de la même façon après avoir lu Shining !

Il me reste à vous souhaiter bonne lecture.
22 commentaires| 39 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2013
Nous suivons les aventures de Danny, le petit garçon de "Shining" à l'âge de jeune adulte puis d'adulte.
Il possède le Don, cette capacité à voir les morts et à communiquer par télépathie avec d'autres vivants possédant les mêmes facultés.
Alcoolique, il erre sans but de ville en ville jusqu'à poser ses valises dans un hospice où il se sert de ses talents pour aider les pensionnaires à partir dignement.
Grâce au soutien de divers intervenants, son addiction à l'alcool étant du passé, il se concentre sur le cas d'une adolescente télépathe, Abra, pourchassée par une lugubre organisation cherchant à capturer sa "vapeur", l'essence même du Don.

Ce livre est donc particulièrement réussis puisque l'on peut suivre les aventures de Danny, écorché vif par l'existence qui trouve enfin un sens à sa vie solitaire dans un récit palpitant et riche en rebondissements.
Même si cet ouvrage n'est pas le meilleur du grand King, il demeure néanmoins très bien écrit.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il y a longtemps que j'attendais la suite de "Shining" afin de savoir ce qu'était devenu le petit Danny Torrance.
Dans le même temps, j'avais très peur que l'histoire ne soit pas à la hauteur et que ce soit une pâle copie de l'original.
Et bien, je me trompais complètement.
Non seulement "Docteur Sleep" est un récit complètement différent de "Shining" mais en plus Stephen King, plus de 35 ans après, nous offre une suite de haut niveau.
Je ne vais pas vous raconter l'histoire qui s'étale sur plusieurs décennies mais sachez qu'après avoir traversé une très mauvaise passe avec l'alcool, Dan Torrance se pose enfin dans la petite ville de Frazier et s'inscrit aux alcooliques anonymes.
Il commence à travailler dans un petit parc d'attraction puis trouve un emploi véritable dans la maison de retraite Rivington.
Il devient, "Docteur Sleep".
Il a toujours "Le Don" ce qui lui permet de rentrer psychiquement en contact avec la petite Abra Stone qui est encore plus douée que lui.
Ils vont se heurter au Nœud Vrai et à son leader Rose Claque.
Une fantastique et terrifiante histoire commence !!!!
Alors que le livre de 1977 était un huit clos, celui-ci est exactement l'inverse.
Il faut noter que ce "Shining II" n'est pas la suite du film de Stanley Kubrick "que le maître de la terreur aimait en tant que spectateur mais n'appréciait pas en tant qu'adaptation fidèle de son oeuvre" mais bien de son roman et de l'excellente mini-série TV de Mick Garris sortie en 1997.
Il me parait évident que ce livre fera l'objet d'une adaptation cinématographique mais pour l'heure rien n'est encore décidé.
Ce roman qui a remporté le prix Bram Stoker 2013 m'a vraiment plu et se révèle passionnant de bout en bout.
Je le conseille aux lecteurs et aux fans du King sans hésitation.
N'attendez pas une éventuelle version ciné qui de toute façon ne pourra pas sortir avant au moins deux ans et lisez "Docteur Sleep" dès maintenant.
Le seul bémol est que la traduction n'est pas toujours au top.
Adanson Marco.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
J'avais bien aimé Shining, mais pas plus que çà. J'ai toujours préféré les sagas chez King, il sait générer un vrai souffle épique dans ses longues histoires. Ses nouvelles aussi sont bonnes, et ses personnages toujours substantiels peu importe la longueur, mais voilà, par goût, je préfère ses longues histoires. Bref, que vous dire sur ce livre et dans quel ordre... je me souviens vaguement de l'histoire de Shining donc, et même si c'est flou dans mon esprit, cela ne m'a en rien gênée pour lire cette histoire. Donc si vous n'avez pas lu Shining ( Ni vu le film de Kubrick ) cela n'a aucune importance, il y aura assez d'info pour que vous compreniez parfaitement la trame. King a toujours l'art de camper des anti héros crédibles et attachants: là encore c'est un coup de maître! Vous allez adorer Dan l'alcoolique et Abra la petite fille. Les autres aussi vous allez les aimer, ou les détester... mais ils seront bien présents dans votre esprit quand vous aurez refermé ce pavé. Je pense que ceux qui ont aimé "çà", "les tommyknockers",Fléau, se régaleront...
Les méchants vous rappelleront de (très) loin des vampires, et c'est aussi le génie de King de savoir se décaler juste un peu, juste de manière à rendre les choses peu familières et donc trèèèèèès angoissantes!
Je l'ai dévoré en deux jours regrettant à chaque page mon avidité irrépressible...
Alors bonne lecture...
0Commentaire| 53 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 28 octobre 2015
Quand j’ai appris qu’une suite serait faire pour Shinning, j’ai eu un peu peur mais finalement, je ne regrette pas d’avoir ouvert ce bouquin. Depuis ma plus tendre adolescence je suis fan du maître de l’horreur et une chose est certaine il l’est toujours !
Nous retrouvons donc ce cher Danny, devenu Dan au début de l’âge adulte. Nous le suivons sur plusieurs décennies lui et d’autres protagonistes qui finiront tous par ce rencontrer d’une manière ou d’une autre. Chacun apportant sa propre pierre à ce nouveau livre. Une nouvelle fois King nous dépeint une Amérique profonde et peu plaisante, entre alcool, drogue et meurtre plus ou moins particuliers. Danny n’est pas devenu un héros parfait, bien au contraire, il ne sait toujours pas concilier sa vie et son Don. Pendant longtemps, il l’enterrera sous des litres et des litres d’alcool bon marché. Ce qu’il ne prévoyait pas, c’est un retour au source à travers une enfant, Abra, pas comme les autres. Un peu comme lui, beaucoup plus que lui en fait.

J’ai beaucoup aimé ce parallèle entre Danny qui n’accepte pas ce Don, qu’il tente de cacher du mieux qu’il le peut et cette gamine presque fière et qui se sent toute puissante. Quand on sait le lien qui les unit, c’est une bonne chose dans un sens. Les méchants de l’histoires ne sont pas ici des gens-fantômes comme Danny a pu en voir durant son enfance mais une sorte de communauté de gens démoniaques et immortels qui vivent en aspirant le Don des enfants qui en ont.

Stephen King ne s’embarrasse pas en vous évitant des descriptions sordides horrifiques… Au contraire, c’est détaillé et ça fait peur. C’est le but aussi et c’est parfaitement réussi et contrôlé. Sans le vouloir le destin va pousser Daniel Torrence à revenir sur ces pas, à reprendre du service mais pas seul cette fois. La grande méchante, Rose Claque, et ses acolytes sont des monstres qui savent donner la chair de poule et eu aussi semble avoir un rapport avec le passé de notre héros. Des monstres aussi peu fréquentables qu’ils ont l’air idiot.

Une nouvelle fois, même si ce n’est pas le meilleur de King, cela reste une excellente suite qui saura vous faire frémir à vous donner des cauchemars. J’ai vraiment apprécié de le retrouver dans ce genre. Il a un style, une écriture bien distincte. Quand on le lit, on pourrait presque voir les personnages évoluer devant nous.

Lire un roman de King dans ce genre, m’avait terriblement manqué. Même si Docteur Sleep fait moins peur que Shinning, il n’en reste pas moins une belle suite.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2013
Je suis assez étonné de lire des critiques dithyrambiques sur le dernier roman de Steve King, comme on l'appelle outre atlantique. Je ne suis pas à proprement parler, déçu, ce n'est pas le bon terme, mais plutôt, heu...comment dire ? Surpris dans le mauvais sens de l'adjectif. Ce sont peut être des trentenaires qui écrivent ces dithyrambes ? Ceux qui n'ont pas lu Carrie, Simetierre, It ou même Shining l'original ? Depuis Histoire de Lisey, il me semble que l'auteur a vraiment changé de cap littéraire, de style d'écriture. Dôme (tome 1 et 2)a semblé faire démentir la critique (ma critique); une sorte de retour aux sources en quelque sorte. Roadmaster était bien plus inquiétant que Docteur Sleep, sans aucun doute. Et puis reprendre l'histoire du petit Danny Torrance, quel défi ! Pas facile à relever celui là. Qu'est ce qu'il lui a pris d'aller farfouiller dans une petite pépite qui doit rester intouchable ? Certes, on peut toujours se poser la question de savoir ce que sont devenus des personnages de roman dont on a suivi les aventures palpitantes passionnément, mais il y a des personnages de légendes qui doivent demeurer des personnages de légendes !
J'ai eu l'impression de lire un conte pour enfants, un conte magique avec des Vampires qui n'en sont pas vraiment, des histoires de vapeur colorée. Quoi ? Un spectacle de cabaret ? Et puis des longueurs inutiles et un final d'une banalité décevante. Non, franchement et pour citer John Ford : " Lorsque les faits se sont transformés en légende, écrivez la légende." Cf : L'homme qui tua Liberty Valance, un pur chef d'oeuvre de cinéma. Shining est un roman légendaire, il a été écrit et très bien écrit, qu'on lui foute la paix !
Par ailleurs lorsque l'auteur, dans un post face, s'étonne encore aujourd'hui de l'énorme succès du film éponyme porté à l'écran par le cultissime Stanley Kubrick et interprété par le non moins cultissime Jack Nicholson, il y a de quoi s'arracher les cheveux !! Une petite crise de jalousie Monsieur King ? Le film autant que le roman sont excellents et ont eu chacun un très grand succès d'estime, il n'y a rien à rajouter. Fallait pas réveiller les morts ! Gageons que le prochain roman de l'auteur ne soit pas une séquelle, ni un préquelle d'un quelconque héros qui a déjà vécu.
22 commentaires| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2016
Pas besoin nécessairement de connaître Shining (dont le petit garçon a grandi pour cette suite), ce premier livre étant très bien résumé tout au long du livre "docteur sleep".

J'ai adoré. Le suspens est au RDV, le problème d'alcoolisme est correctement abordé et reste un fil conducteur dans tout le livre. Je ne raconterai pas la fin, mais je peux juste dire que vous ne serez pas déçu.

Mon impression quand j'ai fini le livre? Je l'ai fermé, avec un grand sourire, en pensant: c'était vraiment gé-nial!!! Comment fait l'auteur pour tout ficeler aussi bien, pour avoir de telles idées. Chapeau bas. Certaines parties du livre sont sombres, mais Stephen King a écrit bien "pire". Ce livre n’écœure pas. On est happé par le personnage et il n'est pas difficile de s'identifier à ses peurs, doutes et aussi joies.

A acheter les yeux fermés!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,90 €
9,90 €
7,30 €
8,90 €