Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_WSHT16 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
135
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juin 2014
Fan de la première heure, tous ses livres achetés des leur sortie, je me suis vue peiner pour finir ce dernier livre de Mr Chattam. La tournure est "pompeuse", l'intrigue un peu mole et le plaisir de retrouver Ludivine et Segnon, gâchée par ces phrases à la tournure si peu "chattamesque". Avant de me précipiter pour le prochain (je reste fan malgré tout), j'attendrais de lire les premières critiques.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2017
Terrible livre a eviter. Effrayant degoutant desagreable penible sans interet sous tous les points.
Je vais le bruler pour eviter des cauchemars aux autres..
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lieutenant à la section de recherche de Paris, Ludivine Vancker a vu beaucoup de choses affreuses, surtout l'année dernière, mais ces derniers temps, le monde semble devenir fou: des adolescents qui font un massacre dans un train, des gens retrouvés morts de terreur, un trafic de peau humaine... Et leur seule piste: le diable.

Les premières pages sont glaçantes, terrifiantes, poignantes. Elles vous plongent directement dans l'action et dans l'horreur. C'est puissant et c'est ce que l'on attend de ce genre de roman mais là, ça a tout de même deux conséquences négatives: la première c'est que du coup, la suite retombe un peu, la deuxième raison est très personnelle. Ce roman explore le thème suivant: "ça n'arrive pas qu'aux autres, tout peut basculer d'une seconde à l'autre". Si avant j'aurais réussi à prendre de la distance et à me délecter de ma lecture, aujourd'hui, post-attentats, c'est plus compliqué. Je continue à adorer les thrillers bien noirs autour d'un serial-killer par exemple, en revanche, l'histoire de deux ados qui entrent dans un train et font un massacre, ça a vraiment du mal à passer. Je me suis sentie angoissée tout au long de ma lecture, le mal au ventre ne m'a pas lâché. C'est donc un ressenti qui m'appartient qui m'a gâché cette lecture et je ne doute pas que d'autres le trouveront réussi. Pour ma part, je trouve également que l'auteur se roule de plus en plus dans le gore inutilement mais cela semble être la tendance du moment malheureusement.

De ce côté-là, c'est sans équivoque une grosse déception!! Le point fort des premiers romans de Maxime Chattam a toujours été ses fins et là, le coupable est d'une évidence grotesque. J'aurais pu tout pardonner, sauf ça! Je commence à me demander si je ne devrais pas me contenter de relire ses premiers opus.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2016
J'ai fort apprécié ce roman de Maxime Chattam qui me déçoit rarement : l'enquête de Vancker et de son collègue Segnon est passionnante (A l'instar de sa meilleure œuvre [à mon avis] "La trilogie du mal", constituée de 3 volumes, avec l'excellent personnage de Joshua Brolin (auquel la lieutenant Ludivine Vancker, héroïne de cette œuvre pense parfois pour sa manière de travailler, tout comme un autre "gardien du mal", Richard Mikelis, personnage central d'une autre réussite de Chattam). Si je n'ai pas accordé 5 étoiles, c'est parce que, parfois, les digressions sont un peu longues (Les 570 pages nous font parfois trop patienter justement) : par contre, la fin de l'histoire et le personnage de Ludivine Vancker (son caractère "obstiné" en général) sont des réussites. Une fin qui nous laisse pantois ! Condensez un peu ce genre de roman, M. Chattam et ce sera parfait ! (Si vous voulez comprendre le lien fictif Vancker-Brolin-Mikelis, lire d'autres œuvres de cet auteur ["La conjuration primitive" et "l'âme du mal" [3 livres] s'avérerait, je crois, une excellente suggestion...).
RickN
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2017
Je découvre (après avoir lu son univers de Fantasy, Autre monde) le vrai univers de Chattam, qui est du domaine de l'horreur et empreint par le diable.
Je l'ai lu très rapidement, comme tout thriller digne de ce nom.
"La patience du diable" m'a beaucoup marquée et a atteint son but (sans me terroriser non plus mais vraiment très bien écrit et intrigue bien construite) puisqu'il m'a fait tourner les pages et m'interroger sur la nature de tout ce qui semblait diabolique. Je me suis en effet demandé si le diable était réel ou pas...
Un univers qui représente toute la violence de notre société, la perdition de certaines personnes ayant perdu toute humanité. En espérant que cela restera une fiction...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2014
Autant j'avais adoré "la conjuration primitive", autant j'ai été très déçu de ce dernier roman. Sans doute pour moi le moins bon de l'auteur... Intrigue sans grande surprise, souvent peu crédible, pas autant d'action et de suspense que dans les précédents romans, j'avais hâte d'en finir. Vivement le prochain, je ne pense pas que Chattam, d'ordinaire si bon, parvienne à sortir deux médiocres romans d'affilée.
22 commentaires| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2014
J'ai passé un bon moment mais sans plus. L'histoire est bien moins bonne que la conjuration primitive qui était un chef d'oeuvre à mon goût. Ici on a juste à faire à un petit thriller sympa mais sans plus. Il n'y a pas de grand suspense et l'histoire a vraiment du mal à décoler. On sent que l'auteur à un fait le tours de la question avec ses précédents ouvrages et il a du mal à nous donner une histoire créative et intéressante.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2014
Parce que je suis fan de Maxime Chattam, que j'ai découvert avec Le Cinquième Règne, que c'est un des rares auteurs qui m'aie donné envie de lire tous ses bouquins, la lecture de la Patience du Diable m'a foutue en colère. J'en ai marre de relire sans arrêt les mêmes descriptions, que ce soient des schémas de personnages récurrents, des situations identiques d'une histoire à l'autre ou des clichés reproduits dans pas mal de scénarios. En plus d'avoir droit au pourcentage réglementaire de métaphores, en bon élève, fier de sa trouvaille, il nous l'explique en long, en large et en travers : oui, on le sait qu'une enquête policière est comme un puzzle à reconstituer. Pas besoin de nous expliquer dans un long paragraphe comment on s'y prend pour rassembler les pièces... Sans compter les explications criminologiques qui reviennent constamment, d'un bouquin à l'autre, lorsqu'il prend l'envie, à l'un des personnages principaux, de faire un cours magistral sur la question.

Peut-être serait-il temps de lâcher un peu les carnets de notes, les plans détaillés à l'adverbe près, de sortir des cases et de se lancer dans une écriture plus spontanée et enfin nous faire palper un nouveau style et des personnages plus réalistes ?

Maxime Chattam, dans une interview, avait reproché à Stephen King de faire un peu trop de disgressions dans ses romans. De quoi se souviendra-t-on dans It, mis à part le clown tueur d'enfants ? De Bill le Bègue, torturé par la mort de son petit frère et l'indifférence de ses parents, de Beverly March, maltraitée par son père, de Ben qui a perdu son père à la guerre et qui se sent à l'étroit dans son corps et dans sa vie, et d'autres choses bourrées de détails qui font du roman bien plus qu'une histoire d'horreur. Si on prend l'histoire de Stand By Me... finalement ce bouquin n'est qu'une énorme disgression par rapport à l'intrigue de base, non ?
Et que retiendra-t-on des personnages de Maxime Chattam ? Une héroïne balèze, un peu stupide sur les bords (qu'est-ce qu'elle a branlé à aller voir toute seule le taré qui se prend pour le diable ?!), et torturée par la trouille de laisser son esprit être envahi par la folie des tueurs (répété à loisir dans le bouquin, sans pour autant être réellement exploité).
L'essence d'un livre n'est finalement peut-être pas son histoire, mais tout le reste (et dans ce cas, peu importe le style). Peut-être Chattam aurait-il dû suivre son propre conseil, et laisser son manuscrit pourrir un peu au fond d'un tiroir, pour y voir ensuite les trous, les trop pleins, les trucs qui ne vont pas, comme la fin du roman bâclée (mais pas autant que celle de la Conjuration Primitive) avec une dernière intriguée pliée en 3/4 heures. A ne laisser que les lignes directrices de l'enquête, sans justement aller explorer les alentours, on se retrouve à lire en fin de compte un rapport de police écrit par un élève doué en rédaction, dont on trouve trop rapidement les inspirations (l'affaire du drogué bouffeur de clochard à Miami, Batmaaaaaan, les nombreuses scènes de films d'horreur, de thriller, où une femme est espionnée dans son bain ou sa douche par le meurtrier, Nip Tuck... bon ok, là, je n'en suis pas sûre).

Attention, ce n'est pas parce que ses bouquins se vendent de toute manière comme des petits pains (effet beau gosse doué dans ses débuts, suivi par sa horde de fans, quoi qu'il écrive) qu'il peut se satisfaire d'écrire des romans pas terribles. Je ne voudrais pas me retrouver face à un cas de Marc Levyite aigüe, en version gore !

ATTENTION SPOIL :

Une chose me turlupinait, en cours de lecture... une histoire d'hallucination qui fait mourir de peur, ça me rappelait un truc. Buffy ? Non, pas tout à fait, j'y étais presque. L'illumination après avoir vu Vampires, de John Carpenter ("Tire Montoya ! Mais tire bordel !) : Batmaaaaaaaan !

Les gentarmes sont à la poursuite de l'Epouvantail ! Je finis ma lecture. Grosse révélation : le méchant est un psychiatre. Donc, pour résumer : le héros torturé par la mort de ses parents et par son côté obscur est une héroïne torturée par la mort de son pote et par son côté obscur, on dégage le Ninja blanc du Tibet, et on remplace le bat-signal par le gyrophare de la voiture bleue.

Et sinon, ce serait cool si Maxime Chattam pouvait jeter à la poubelle ses fiches persos (ainsi que ses CD de Christopher Nolan) et renouveler son stock, parce que y'en a marre de l'héroïne super balèse (Annabelle en version américaine, Ludivine en VF) qui prend la suite du jeune et fringant flic (Josh Brolin, au moins, n'a pas fait la connerie de mourir), du type de cinquante ans avec le visage taillé à la serpe, etc. Finalement, c'est plutôt lorsqu'il sort des sentiers battus (Les Arcanes du Chaos, Le Sang du Temps), qu'il va au-delà du simple roman policier gore (et pourtant, j'adore quand ça saigne) que j'arrive vraiment à être captivée. Mais bon, on pardonne tout à son auteur de thriller préféré... À condition qu'il se renouvelle un peu !
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2014
Comme beaucoup et comme à chaque sortie d'un livre de Maxime Chattam, je me suis ruée dessus ... pour vite retomber !
J'ai été déçue de ne pas avoir la qualité des autres livres !

L'histoire est bien trouvée, comme d'habitude, une imagination débordante, des situations déroutantes, tragiques, cruelles mais un sentiment de lieu commun, des habitudes prises au fil des autres livres ...
Sauf qu'ici en plus, ça perd en plus de son intérêt, c'est long long long !
Je m'attendais à une montée en puissance comme dans les autres trilogies ou son dyptique, mais non même pas !
Je ne retrouve pas la terreur des autres livres et c'est dommage ...

En fait le seul intérêt du livre se trouve dans son épilogue ...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2017
M. Chattam,
J'adore vous lire !
Mais ici, pourquoi citer le nom du coupable dans les remerciements???
Les ayant lus au milieu de ma lecture, cela a gâché beaucoup de plaisirs.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,40 €
4,30 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)